En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Atlantico Business

La voiture électrique en panne de batterie n’a plus la cote : le prix du lithium s’effondre

Publié le 08 août 2019
La surprise de l’été : l’excès d’optimisme sur la voiture électrique a cassé la spéculation sur le lithium. Les cours du lithium, ce « métal rare » utilisé dans la fabrication des batteries, continuent de baisser. Les prévisions sur l’électrique avaient fait la fortune des spéculateurs, mais ils ont vu trop grand.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La surprise de l’été : l’excès d’optimisme sur la voiture électrique a cassé la spéculation sur le lithium. Les cours du lithium, ce « métal rare » utilisé dans la fabrication des batteries, continuent de baisser. Les prévisions sur l’électrique avaient fait la fortune des spéculateurs, mais ils ont vu trop grand.

Le lithium ne fait pas partie des métaux précieux mais des métaux rares. En l’état actuel de la technologie, il est absolument indispensable à la fabrication des batteries électriques. Les Chinois sont passés maîtres dans cette industrie. D’abord, parce qu’ils possèdent des réserves naturelles importantes. Ensuite, parce qu’ils ont su les exploiter. D’où le fait que les Chinois soient devenus les premiers fournisseurs de batterie pour le monde de l’automobile. 

Les anticipations de besoin en lithium depuis 2015 avaient déclenché une spéculation effrénée et du coup, fait exploser les prix et les investissements. Depuis quelques mois, les marchés ont pris conscience que la demande en batterie pour les voitures électriques ne serait pas aussi importante que l’ampleur des mouvements écologistes le laissait présager. Les prix se sont retournés à la baisse.

Entre 2015, début de la spéculation et fin 2018, les cours du lithium avaient été multipliés par 4, passant de 6000 dollars la tonne à près de 24 000 dollars. L’intensification des campagnes anti-pollution en Occident, la promesse d’un développement de la voiture électrique et l‘anticipation d’un engouement des automobilistes pour la voiture propre laissaient prévoir une explosion du marché. Il faut dire que pendant cette période, les ventes de véhicules électriques ont porté le parc de ce type de véhicules à plus de 5 millions d’unités. Du coup, la plupart des constructeurs craignaient des difficultés d’approvisionnement en batteries et surtout une pénurie de lithium.

Les fournisseurs chinois en ont profité pour préempter le marché mondial. Les investisseurs se sont réveillés au point de financer l’ouverture de six mines d’extraction en Australie en 2017 et 2018 pour faire face à la demande prévisible.

Le problème, c’est qu’à la mi-2018, on a commencé à percevoir un ralentissement des marchés mondiaux de l'automobile et surtout, on a constaté un tassement notable sur la voiture électrique. Au premier semestre de 2019, la demande de lithium a baissé et les cours ont chuté de 30%. Après avoir perdu 50% lors du deuxième semestre 2018.

Les anticipations de besoin avaient fait le jeu (et la fortune) des spéculateurs, l’excès d’anticipation est peut-être en train de causer leur ruine.

L’offre de véhicule électrique est devenue excédentaire et les constructeurs notent une évolution dans le comportement du consommateur. La voiture électrique est certes plus propre à l’usage que la voiture à carburation, mais son bilan carbone est-il véritablement meilleur que la voiture à essence (ou même au diesel), compte tenu des progrès technologiques réalisés sur les moteurs, compte tenu de la pollution entrainée par l’exploitation du lithium et des difficultés de recyclage des vieilles batteries. Sans parler des difficultés de recharge des batteries qui limitent actuellement le développement de l’électrique.

L‘essentiel des recherches portent désormais sur des alternatives au lithium et notamment sur des batteries solides... Ce qui permettrait à l’industrie automobile mondiale de s’affranchir de l’emprise chinoise et surtout de développer des moyens de stockage de l’énergie électrique qui sont actuellement limités à ces batteries au lithium.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

04.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

05.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

06.

La guerre des changes aura lieu

07.

Donald Trump réfléchirait à acheter le Groenland : l'île répond qu'elle n'est pas à vendre

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 14/08/2019 - 23:24
@spiritou corsou!
Amen mon frère! Mais seul l'espoir fait vivre, et la religion écolo promet elle aussi un mode idéal ici bas! Comme les socialismeS dont les "verts"ne sont qu'un appendice mal digéré!
Je préfère celui de Celui qui a dit "mon Royaume n'est pas de ce monde"!c
pierre de robion
- 14/08/2019 - 23:19
Bourrage de mou
C'est pour ça que ce matin LCI nous vantait le "tout électrique" qui avait le vent en poupe dans le monde entier (pour être honnête, la parleuse ajoutait..."sauf en France"!
Pas c... les Français, sur leur front ya écrit "macron"!
A part le nucléaire, l'hydraulique et le tellurique, tout le reste c'est pipeau face nos bon vieux produits carbonés!!
L'H² c'est pas pour demain, quant à "ITER"???!!!!
ajm
- 10/08/2019 - 17:05
Métaux rares.
Les voitures électriques , comme tous les vecteurs de production des filières " vertes" ( éolien, solaire) et l'industrie informatique ( "nouvelle économie " ) , sont bourrées de métaux rares dont le bilan écologique est catastrophique et dont les réserves sont bien plus limitées que celles des énergies carbonées et sont, de surcroît, principalement entre les mains d' un seul pays, la Chine. Il faut lire le livre de Guillaume Pitron sur la " guerre des métaux rares".