En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

02.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

03.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

04.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

05.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

06.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 10 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 11 heures 6 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 12 heures 46 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 13 heures 52 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 16 heures 31 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 16 heures 50 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 17 heures 31 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 18 heures 41 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 19 heures 14 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 19 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 10 heures 49 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 11 heures 56 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 13 heures 21 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 15 heures 54 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 16 heures 43 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 17 heures 4 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 17 heures 56 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 18 heures 55 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 19 heures 38 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 20 heures 15 min
© NICOLAS ASFOURI / AFP
© NICOLAS ASFOURI / AFP
Atlantico Business

Guerre commerciale : La Chine rappelle à toutes fins utiles qu‘elle a désormais le contrôle du marché mondial des «terres rares »

Publié le 01 novembre 2018
Les terres rares, ce sont des métaux dont les propriétés exceptionnelles entrent obligatoirement dans la fabrication des produits technologiques, puces, batteries. Or, la Chine est désormais le premier - et quasi - seul fournisseur mondial et elle compte bien le rappeler à Donald Trump.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les terres rares, ce sont des métaux dont les propriétés exceptionnelles entrent obligatoirement dans la fabrication des produits technologiques, puces, batteries. Or, la Chine est désormais le premier - et quasi - seul fournisseur mondial et elle compte bien le rappeler à Donald Trump.

La menace chinoise est à peine voilée mais elle n’a pas échappé aux industriels ni aux initiés. En quarante-huit heures, les autorités chinoises viennent de jouer un sale tour aux Occidentaux.

1er temps, le gouvernement chinois publie l’état de ses exploitations minières et notamment des terres rares. Au passage, les autorités chinoises précisent que « mine de rien » - sans jeu de mots ! - elles assurent aujourd’hui l’essentiel de la production mondiale de ces précieux métaux. Avec le quasi contrôle de production de Corée du Nord, les Chinois ont un monopole.

2e temps, conscients de leurs effets, ils s’étonnent que les prix mondiaux flambent (alors qu’ils en ont le monopole). Mais, ils expliquent qu’il n’est pas dans l’intérêt de la Chine, ni de l’économie mondiale, qu’ils bloquent ce marché, compte tenu de l’explosion de la demande.

C’est très chinois, cette forme de communication. En 24 heures, on a évidemment compris qu’ils en avaient les moyens.

Alors personne, absolument personne, ne prend cette menace à la légère. Même si la menace vise directement la politique de Trump et ses menaces twitterisées, celles de barrer la route aux produits chinois. Le dossier est explosif.

D’abord, les terres rares sont comme leur nom l’indique, extrêmement rares et donc chères. Elles désignent 17 métaux que les physiciens connaissent bien. Pour les habitués de « Question pour un champion », il s’agit du scandium, de l’yttrium et de quinze formes de lanthanides dont le néodyme, le samarium etc.

Ces métaux sont considérés aujourd’hui comme stratégiques parce qu’ils entrent dans la fabrication des batteries des voitures électriques et hybrides, des puces électroniques, des écrans de smartphone, des panneaux photovoltaïques, des éoliennes, des capteurs, des radars, des systèmes d’arme etc. Bref, ces métaux sont au cœur des process digitaux, des systèmes de connectivité, des robots, des outils d’intelligence artificielle et des systèmes de défense.

Ils sont donc incontournables, nécessaires etc. Ils le sont d’autant plus que cette industrie est en train d’exploser avec le tout électrique et le tout autonome. Le monde entier est demandeur de ces métaux.

 

Le problème de ces terres rares, c’est qu’elles ne sont sans doute pas aussi rares que leur nom le dit, mais elles sont compliquées et couteuses à exploiter. On les a découvertes au 19e siècle, mais il a fallu attendre les années 1940, pendant la deuxième guerre mondiale, pour mettre au point des techniques d’extraction en grande quantité. Parce que leur extraction a un impact toxique sur l’environnement. Un peu comme les pétroles de schistes, mais en plus grave. Les terres rares rejettent au moment de leur exploitation et de leur raffinage, des métaux lourds (le mercure par exemple), de l’acide sulfurique et de l’uranium. Dans les zones d’exploitation, les mines dégagent de la radio activité, ce qui rend problématiques les systèmes industriels et les rapports avec les populations. Les Etats-Unis, par exemple, ont dû fermer la plupart de leurs mines à cause de la radioactivité. Ils essaient maintenant d’en rouvrir, mais c’est politiquement pas simple.

Le résultat de cette situation est que la Chine est quasiment le seul fournisseur de terres rares, avec la Corée du Nord dont elle contrôle les mines et commercialise la production (d’où la proximité entre la Chine et la Corée du Nord). Ils ont un challenger depuis peu, le Japon.  

Mais toute l’industrie du digital dépend des fournitures chinoises. Ce qui va calmer les ardeurs protectionnistes de Donald Trump. Les GAFA, l’industrie automobile et les robots ne peuvent pas tourner sans les précieuses terres rares. Il va donc falloir que la Maison Blanche mette un peu de souplesse dans ses diktats, sinon, les retours de bâton risquent d’être douloureux.

La menace est telle que la flambée des prix sur les marchés internationaux ne se calme pas et les grands clients cherchent à diversifier leurs approvisionnements. Tous les services de recherche sont mobilisés. Dans deux directions.

L’une de ces deux directions est entourée de la plus grande discrétion. Les industries minières et les organismes d’Etat multiplient les études de prospection et d’impact sur l’environnement En particulier dans les régions qui sont peu peuplées. Mais les risques politiques sont considérables, parce que si les populations ne supportent pas les gaz de schiste, si elles s’inquiètent du réchauffement climatique ou des dangers du nucléaire, elles  rejettent en bloc tout risque d’exposition avéré à la radioactivité liée à l’exploitation des terres rares.

L’autre direction vise le recyclage. Recyclage des produis digitaux usagés et surtout des batteries. C’est évidemment une source d’approvisionnement mais qui ne peut pas répondre à la demande croissante de l’industrie.
La Chine a très bien compris que, sur ce dossier, elle tenait une position de force. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires