En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

06.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

07.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Résultats prometteurs

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

il y a 4 min 14 sec
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 1 heure 56 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Economie
Bulletin

Coronavirus : petit bilan des mesures d’aides aux entreprises et aux salariés

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Santé
Plan d'action

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les dividendes 2020 seront aussi confinés : les dirigeants politiques veillent au grain, par démagogie ou par nécessité

il y a 4 heures 42 min
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 16 heures 35 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 22 heures 22 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 23 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 21 min 3 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Politique
Schtroumpfs paresseux

Et si les accusateurs du libéralisme essayaient d’abord de comprendre ce dont ils parlent

il y a 2 heures 53 min
décryptage > Politique
Rupture douloureuse

Petit historique des catastrophes politiques vécues par la droite à chaque fois qu’elle a divorcé du libéralisme

il y a 3 heures 26 min
décryptage > Politique
Certitudes

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Santé
Gestion de crise

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

il y a 4 heures 54 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 21 heures 38 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 22 heures 34 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 23 heures 50 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 1 jour 7 min
© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Toujours plus loin

Quand le Labour et Jeremy Corbyn s’enfoncent toujours plus dans l’antisémitisme

Publié le 18 août 2018
Jeremy Corbyn, chef du parti travailliste au Royaume-Uni, accumule les accusations d'antisémitisme, notamment liées à sa participation en 2014 à un hommage aux terroristes palestiniens de Septembre noir. Mais il n'est pas le seul membre du parti à faire l'objet de tels soupçons. En avril 2018, ce n'est pas moins 2.000 messages à caractère antisémites provenant de groupes Facebook soutenant le chef du parti qui ont été recensés par le journal le Sunday Times (équivalent du journal du dimanche en Angleterre).
Chercheur associé à l'Iris, Jean-Yves Camus est un spécialiste reconnu des questions liées aux nationalismes européens et de l'extrême-droite. Il est directeur de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès.Il a...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Yves Camus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chercheur associé à l'Iris, Jean-Yves Camus est un spécialiste reconnu des questions liées aux nationalismes européens et de l'extrême-droite. Il est directeur de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès.Il a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jeremy Corbyn, chef du parti travailliste au Royaume-Uni, accumule les accusations d'antisémitisme, notamment liées à sa participation en 2014 à un hommage aux terroristes palestiniens de Septembre noir. Mais il n'est pas le seul membre du parti à faire l'objet de tels soupçons. En avril 2018, ce n'est pas moins 2.000 messages à caractère antisémites provenant de groupes Facebook soutenant le chef du parti qui ont été recensés par le journal le Sunday Times (équivalent du journal du dimanche en Angleterre).

Atlantico : Jeremy Corbyn, chef du parti travailliste au Royaume-Uni, accumule les accusations d'antisémitisme. Mais il n'est pas le seul membre du parti à faire l'objet de tels soupçons.  En avril 2018, ce n'est pas moins 2.000 messages à caractère antisémites provenant de groupes Facebook soutenant le chef du parti qui ont été recensés par le journal le Sunday Times. Que révèlent ces accusations envers Jérémy Corbyn et des cadres de son parti ? Quelle est la réalité de l'antisémitisme au sein du Labour ?

Jean-Yves Camus : Le constat a été fait par Jérémy Corbyn lui-même qu’il existait au sein du Labour un problème d’antisémitisme.

Mais il faut donner une définition exacte de ce qui se passe à l’intérieur du parti et qui ne tient pas uniquement à Jérémy Corbyn lui-même. Même s'il est très largement une partie du problème.

Notamment avec l’hommage rendu aux terroristes palestiniens qui sont enterrés en Tunisie et dont l’un avait supervisé l’attentat de Munich. Mais il n’y a pas que ça. Il y a aussi la photo sortie sur les réseaux sociaux, il y a de cela quelques jours, où on le voit faire le signe de ralliement des frères musulmans.

N'oublions pas non plus le refus du Labour de ratifier certains points d’une définition internationalement reconnue de l’antisémitisme au motif que certains d'entre eux empêcheraient la critique légitime du gouvernement israélien dans certaines de ses actions. Or, je viens de relire le point qui concerne ce refus, il s’agit d’une définition de l’antisémitisme qui émane de l’alliance internationale pour le souvenir de l’holocauste. L’un de ces points considère comme antisémite le fait de contester la légitimité de la création de l’état d’Israël. Je dis bien de contester. Corbyn répond ceci : « Je m’inquiète du fait que cela pourrait conduire à empêcher de critiquer l’action du gouvernement israélien à Gaza». Corbyn est à côté de la plaque, car on peut considérer la création d’Israël comme un fait de droit international, c’est un état reconnu par l’ONU, et en même temps critiquer ce que l’on veut de l’action des gouvernements.

Dans la réponse de Corbyn, qui est postérieure à ses premières déclarations d’éradiquer l’antisémitisme au sein du parti, il s’enterre lui-même ! Il n’est pas capable de distinguer la reconnaissance de l’Etat de la critique de cet Etat. C’est absolument incroyable de la part de quelqu'un qui prétend diriger la Grande-Bretagne. IL a d’ailleurs de bonnes raisons de se réjouir des récents sondages, qui le mettent en bonne position.

Corbyn est connu pour être quelqu’un d’extrêmement butté sur ses positions. Il ne change pas quels que soient les sujets. Il répugne à faire son mea-culpa. Mais nous avons la une accumulation de signaux très négatifs et qui mettent en cause à la fois le dirigeant politique et sa capacité à évoluer.

Le parti travailliste a enregistré une progression fulgurante de ces effectifs militants (570 000 en 2018). Quelles sont les effets de ces accusations sur les électeurs ? Continuent-ils à soutenir le parti consciemment, doit-on en conclure que l'antisémitisme est en hausse dans le pays ?

Il y a un sondage datant d’avril 2018 qui donnait à Theresa May une cote de popularité de 36 % contre 24 % à Jérémy Corbyn. Le seul avantage de ce dernier était d’apparaître comme le plus proche du Britannique moyen, du citoyen ordinaire. +18 % par rapport à Thérésa May. Pour le reste, il était largement derrière.

Vint ensuite la chute de la cote de popularité de Theresa May -qui semble incapable de rallier la majorité de son cabinet-. Le résultat c’est que pour l’instant, Jérémy Corbyn enregistre une hausse de popularité. Mais c'est une hausse par défaut. Theresa May perd des voix, notamment chez ses électeurs les plus intransigeants sur la question du Brexit.

On a donc pour le moment 40 % d’opinions positives pour le Labour et 36 % pour les Conservateurs. Malgré tout ce qu’il lui arrive, Jérémy Corbyn semble ne pas souffrir de la controverse que nous évoquions.

Qu'en est-il des électeurs ? Nous avons des chiffres assez précis sur les orientations politiques des différentes minorités en Grande-Bretagne. Je précise, les statistiques ethniques et religieuses y sont autorisées, contrairement à la France. Il y a en Grande-Bretagne une population musulmane d'à peu près 3 millions de personnes, dont 45 % à 50 % âgés de moins de 25 ans et dont le taux d’inscriptions sur les listes électorales n’est pas si haut que cela. À l’intérieur de cela, nous avons des taux qui oscillent entre 72 % et 80 % (selon que l’on ait affaire à des Indiens ou des Pakistanais ou encore des originaires du Bangladesh) contre 90 % du taux d’inscriptions chez les personnes de religion chrétienne.

Cela veut dire qu’il faut relativiser l’hypothèse le vote musulman. Par contre, lorsque l'on regarde les intentions de vote, on constate que 58% des anglicans déclarent avoir voté pour les Conservateurs contre 28% pour le Labour. Chez les catholiques, le Labour a encore une petite avance avec 42% des voix contre 40% aux Conservateurs. Par contre, chez les musulmans, le chiffre est absolument incontestable, c’est 85 % des votes qui vont au Labour contre 11% pour les Conservateurs. Enfin, chez les Juifs, c’est un renversement historique car nous avons 63% des voix en faveur des Conservateurs contre 26%.

Nous avons donc un vote de la population musulmane qui est plutôt orienté à gauche, mais pour des raisons qui sont essentiellement sociales. Pas religieuses.

A-t-on pu observer des situations similaires avec d'autres partis européens ?

Il y a toujours eu dans une certaine tranche de la gauche, notamment dans les pays scandinaves, des hommes politiques qui étaient extrêmement opposés à Israël. Mais jamais me semble-t-il nous n’avons eu d’homme pouvant prétendre être au pouvoir dans un grand pays et qui soit aussi obstiné dans le refus d’agir contre des réalités comme Jérémy Corbyn. J'ajoute que dans son entourage, beaucoup sont extrêmement dures sur les questions d'antisionisme et n'ont aucun lien de culture ou d’origine avec l'Islam.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

06.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

07.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires