En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© BERTRAND GUAY / AFP
Atlantico-business

Métro, Tour Eiffel, SNCF, Orly, Air France... mais qui a intérêt à dégrader l’image de la France au moment où les touristes étrangers affluent ?

Publié le 04 août 2018
La France est redevenue la première destination du monde pour les touristes étrangers. Mais si les incidents continuent, ça ne va pas durer.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France est redevenue la première destination du monde pour les touristes étrangers. Mais si les incidents continuent, ça ne va pas durer.

Tout se passe depuis un mois comme si la France, et Paris en particulier, était victime de sabotages pour décourager le touriste étranger. C’est assez incroyable. 

La France est redevenue cette année la premiere destination touristique du monde. Depuis un an environ, l’image de la France est redevenue attractive auprès des visiteurs comme des investisseurs, les conditions d’accueil se sont améliorées. L’Hexagone n’est plus considéré comme une zone en risque de terrorisme. Il faut dire que conditions de contrôle et de sécurité ont été renforcées depuis les attentats. Il faut dire aussi que le climat politique a beaucoup évolué.  

Les professionnels du tourisme ont, pour leur part, fait beaucoup d’effort. On parle anglais dans la plupart des restaurants et des musées (enfin !), les commerces sont ouvert tous les jours ou presque, la météo est très bonne, la victoire de l’équipe de football a séduit le monde entier, le président de la République donne de la France à l’étranger l’image d’un pays qui bouge et qui innove et qui serait sorti de la tranquillité désuète et endormie dans laquelle elle s’était égoïstement installée avec les présidents précédents et corréziens, (Chirac et Hollande)… Alors, cette image peut ne pas correspondre à celle que se font les français de l’intérieur, mais elle reflète celle de l’étranger et celle du business, personne ne s’en plaindra. 

D’après tous les tour-opérateurs, ce climat a permis à la maison France de récupérer sa place de leader du tourisme mondial avec une perspective de 100 millions de visiteurs en 2018 qui vont nous apporter plus de 50 milliards d’euros. La première destination reste Paris, qui a pour avantage de mettre à moins de deux heures, une grande partie du patrimoine touristique prisée par les étrangers : Paris et ses monuments, Versailles, Euro Disney, Giverny, les châteaux de la Loire, le Mont St Michel, les plages de Normandie. Il n’y a pas un pays au monde qui offre une telle richesse, une telle diversité et aussi accessible. 

Le premier semestre affiche des taux d’occupation à la limite de la saturation, avec une durée moyenne de séjour qui s’allonge à pratiquement une semaine.

Tout va bien, oui, sauf que les deux derniers mois ont enregistré un léger fléchissement. Alors il y a eu, bien sur, l’effet Coupe du monde qui a transféré une partie des touristes en Russie, mais la victoire des Français a aussi attiré vers la France des touristes qui hésitaient encore. L’effet des grèves à la SNCF et à Air France ont eu des effets beaucoup plus graves. Alors que les Français eux-mêmes comprennent mal les vraies raisons de ces arrêts de travail, les étrangers, eux, ne veulent même pas en entendre parler. Que des cheminots se mettent en grève pour protester contre une réforme qui ne les affectent pas, c’est pour les étrangers assez surréaliste et irresponsable. Que des pilotes d’avion s’arrêtent de travailler parce qu‘ils ne sont pas assez payés, c’est le côté  français que les visiteurs n’apprécient guère. Les voyageurs français non plus.  

Le plus inquiétant dans les facteurs d’influence sur le tourisme étranger, c’est la succession de dysfonctionnements techniques ou administratifs. Tout se passe depuis quinze jours comme si une organisation secrète multipliait les actions pour saboter l’image de la France et décourager les étrangers à y mettre les pieds. 

Quand le métro, tellement parisien, pittoresque comme disent les américains qui en général le préfèrent aux voiture Uber, quand ce métro tombe en panne pendant plus de deux heures et bloque des milliers de voyageurs au fond des tunnels, le tout dans une chaleur épouvantable, les vacanciers du nord de l’Europe ou du Missouri  prennent peur. 

Quand les employés de la Tour Eiffel se mettent en grève et empêche l’accès du monument le plus mythique de France pendant deux jours, ils mettent 1 million de visiteurs en colère parce qu’ils sont venus à Paris pour voir la vieille dame et surtout pour monter à l’étage prendre des selfies et mettre en ligne leur histoire sur Instagram. 

Quand le TGV que les mêmes touristes doivent prendre pour passer deux jours à Bordeaux ne part pas ou alors très en retard, après une pagaille invraisemblable, leurs vacances sont hypothéquées. Tout cela à cause d’une panne d’électricité dans un transformateur désuet géré par EDF. Le touriste s’en moque, que la panne soit imputable à EDF ou à la SNCF. L’important pour lui, client, c’est qu‘il ne passe que 5 jours en France et qu’il va tourner en rond avant de rentrer via Orly, parce que c’est moins cher.

Alors Orly, parlons-en, qui est devenu le théâtre d’une bagarre entre deux bandes de rappeurs, ce qui a bloqué le terminal pendant deux heures, retardé tous les départs d’avion et détruit une boutique de produits de luxe en duty free. Incroyable, désolant. D’autant que les forces de l’ordre ont mis plus de 25 minutes avant d’intervenir. On rêve !

Alors pourquoi ? Parce que les français n‘ont pas la culture du zéro défaut. Sans doute. Les observateurs américains nous expliquent que les français sont classes, imaginatif, ingénieux, séduisants, drôles ... (bref, tout ce qu’on aime) mais s’ils ont le gout du concept, ils n’ont guère de celui du détail. Or, le diable est dans les détails. 

L’explication est drôle, mais elle est très française. Donc un peu courte.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

03.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

04.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires