En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

04.

Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel

05.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

06.

Gouvernement de Jean Castex : "le remaniement est bouclé", selon un dirigeant de l'exécutif

07.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

06.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

03.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les secrets de la Maison Blanche" de Nicole Bacharan et Dominique Simonnet : Lincoln, incroyable !

il y a 8 heures 20 min
light > Culture
Joie des touristes
Post-Covid-19 : le Musée du Louvre va réouvrir ce lundi 6 juillet
il y a 9 heures 7 min
pépite vidéo > Politique
Nouveau Premier ministre
Retour sur le parcours politique de Jean Castex
il y a 10 heures 16 min
light > High-tech
Game over
Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel
il y a 14 heures 1 min
pépites > Politique
Fin du suspense
Michèle Rubirola est élue maire de Marseille
il y a 14 heures 55 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le courage du personnel soignant face au Covid-19 : une médecine de guerre sans protection

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Politique
Choix stratégique

Le juppéisme, cette obsession gestionnaire des élites françaises tuée par Emmanuel Macron

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Politique
Campagne électorale

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

il y a 20 heures 50 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée
il y a 21 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Peau d'homme" de Zanzim et Hubert : une fable "genrée"

il y a 8 heures 47 min
pépites > Santé
Négociations
Le Ségur de la santé a été prolongé en l’absence d’un accord
il y a 9 heures 40 min
pépites > Politique
Plus que quelques heures à patienter ?
Gouvernement de Jean Castex : "le remaniement est bouclé", selon un dirigeant de l'exécutif
il y a 11 heures 33 min
pépites > Politique
Première visite officielle
Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, effectue son premier déplacement sur le site de production de X-Fab
il y a 14 heures 33 min
pépite vidéo > International
Campagne électorale
Donald Trump estime que l'Amérique doit être fière de son histoire
il y a 16 heures 10 min
décryptage > Santé
Trop, c’est trop

Si la pandémie vous a rendu maniaque de la propreté, voilà ce que vous devriez savoir pour tempérer vos ardeurs

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Politique
Suite de "Passions"

Exclu Atlantico : Nicolas Sarkozy devrait publier le tome 2 de ses mémoires dès ce mois de juillet

il y a 20 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Politique
Premier ministre

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

il y a 21 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 1 jour 8 heures
Atlantico Business

Dépenses publiques, dette et épargne des ménages : les trois chiffres qui donnent la mesure du mal français

Publié le 28 juin 2018
A l’heure où le président de la République essaie de sortir l’Europe de la crise politique, les finances publiques prouvent qu’il faudrait vraiment commencer à faire le ménage chez nous.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l’heure où le président de la République essaie de sortir l’Europe de la crise politique, les finances publiques prouvent qu’il faudrait vraiment commencer à faire le ménage chez nous.

On peut toujours se plaindre de Bruxelles (trop de technocrates), de nos partenaires européens (trop arrogants), de l’euro structurellement inadapté aux finesses de l’économie, de la banque centrale qui n’en fait jamais assez, des banques, des critères de Maastricht etc… Selon les besoins, nous avons dans les placards de la politique une collection de bouc émissaires toujours prêts à sortir de leur boite pour justifier nos turpitudes.

Mais les hasards de l’actualité viennent de nous apporter trois chiffres marqueurs du mal français : la dépense publique, l’endettement pour payer la dépense et l'épargne des français qui vient garantir la dette. Tout est simple. Trop simple.

D’abord, le montant de la dépense publique et sociale. Plus de 56% du PIB. Alors, certains nous diront qu‘il suffirait d’avoir de la croissance et d’augmenter le PIB pour faire tomber la part des dépenses publiques. Les mêmes d’ailleurs viennent aussi nous rappeler que ces dépenses publiques sont nécessaires au soutien de la demande. La réalité est que le montant de la dépense publique pèse sur la compétitivité du système de production. Quand on constate que la France dépense 280 milliards de plus que l‘Allemagne en dépenses publiques et sociales alors que le système administratif en Allemagne est de meilleure qualité qu’en France. La dépense administrative y est plus efficace dans la plupart des domaines, santé, éducation, logement, social, retraite, sécurité etc.

Ensuite, le montant de la dette publique qui atteint les 100% du PIB, 2500 milliards d’euros, et c’est principalement une dette qui finance les dépenses de fonctionnement. Alors cette dette est supportable tant que les taux d’intérêt sont aussi bas. Normalement, les dépenses de fonctionnement (publiques et sociales) devraient être financées par l’impôt et les prélèvements sociaux. Sauf qu’on voit mal l’Etat décider le doublement des prélèvements obligatoires. Mieux vaudrait décréter la mort du système.

Enfin, le montant de l’épargne des français atteint les 5000 milliards d’épargne financière et fait de la France le champion du monde avant les japonais. Alors, certains vont s’en réjouir. Les économistes sérieux ne peuvent que le déplorer. C’est la marque du conservatisme, de l’inquiétude et du vieillissement.

Il s’agit du stock d’épargne des français hors patrimoine immobilier. Alors l’abondance d’épargne s’explique par le vieillissement de la population et l’ampleur des pensions de retraites qui, quoi qu’on dise, permettent de maintenir le niveau de vie des retraités. Ce qui prouve au passage que le pays n’a pas globalement de problème de pouvoir d’achat ou de demande. Le pays a plutôt un problème d’offre de produits et de services donc de compétitivité du coté des entreprises.

Cette épargne qui représente le double du stock de dettes, sécurise le système financier, ce qui explique que l'Etat n'a pas de difficultés pour s’endetter. Alors on serait en Argentine, ça serait une excellente nouvelle. Mais en France, ça prouve que les épargnants ont une aversion au risque et consacrent leur épargne au financement du déficit budgétaire sous forme d’obligations et de bons du Trésor, que ce soit par souscription directe ou par assurance-vie.

Les français sont étonnants, ils rechignent à payer leurs impôts (ils ont raison) mais financent la dette publique.

La boucle est bouclée. Beaucoup de dépenses publiques et sociales, c’est beaucoup de dettes pour les financer et beaucoup d’épargne privée pour garantir la dette publique.

Ces trois agrégats économiques font de la France un triple champion du monde dans chaque catégorie mais expliquent aussi notre incapacité à affronter les contraintes de la réalité internationale. Du coup, on préfère s’enfermer dans un discours fumeux et expliquer que la réalité a tort.  

La France est un pays formidable.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
patamoto
- 29/06/2018 - 07:24
Ce JM Sylvestre me sort pas
Ce JM Sylvestre me sort pas les yeux! Oser dire que les français( surtout les retraités!) contribuent au financement de la dette est un raccourci insultant pour ces derniers. Le premier fautif de cet endettement est l'Etat dispendieux! Dehors Sylvestre!
Anouman
- 28/06/2018 - 19:20
Retraites
Au lieu de larmoyer sur "l'ampleur des pensions de retraites" Sylvestre devrait prendre la sienne. D'ailleurs, vu la photo je me demande s'il ne fait pas un cumul emploi-retraite... Bien qu'écrire des articles idiots ressemble plus à un emploi fictif.
Benvoyons
- 28/06/2018 - 17:40
La dette n'est pas de 2500 car il faut ajouter les hors Bilans
En fait la dette France est de 3890Mds€