En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Gauchesplaining
Médine au Bataclan : l’étrange géométrie de la « fachosphère »
Publié le 11 juin 2018
Il est possible de s’émouvoir de la présence d’un chanteur appelant à « crucifier les laïcards » dans une salle où des laïcards ont justement été crucifiés sans pour autant appartenir à la « fachosphère ». C’est un fait. Je l’ai vérifié.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers livres : Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016)  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers livres : Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016)  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est possible de s’émouvoir de la présence d’un chanteur appelant à « crucifier les laïcards » dans une salle où des laïcards ont justement été crucifiés sans pour autant appartenir à la « fachosphère ». C’est un fait. Je l’ai vérifié.

Je m’étais moqué -- oh, bien gentiment ! -- sur Twitter de la réaction probable des Décodeurs du Monde et autres CheckNews de Libé au barouf provoqué par la décision du rappeur Médine de se produire au Bataclan.

Et mes deux fact checkers préférés s’étant immédiatement emportés contre le procès d’intention que je leur faisais en suggérant qu’ils assimileraient forcément la critique de l’événement à une nouvelle poussée de fièvre de la « fachosphère », j’ai attendu avec impatience qu’ils dégainent enfin sur le sujet.

Bien m’en a pris. Le CheckNews thématique vient enfin d’apparaître dans ma timeline et il n’est pas décevant. C’est sûr, il est toujours facile de déconstruire n’importe quel texte pour s’en moquer, mais que nous dit cet article ? 

D’abord que de « nombreux commentateurs » ont « appelé à l’interdiction des concerts », ce qui est vrai, mais au minimum insuffisant puisque, parmi ces commentateurs, dont moi, d’ailleurs, il s’en trouve surtout pour se contenter de trouver l’initiative de mauvais goût et s’étonner du choix de cette salle spécifique. Le chanteur, le tourneur et le propriétaire de la salle pouvaient-ils réellement imaginer qu’il n’y aurait aucune réaction négative ? Le buzz créé n’est-il pas davantage dans le registre du plan média à la sortie d’un album ? Voire dans celui de la provoc pure et simple ?

Il existe des dizaines de salles à Paris, pourquoi le Bataclan ? A la Cigale, il aurait pu chanter tout l'été...

Mais bon, ça, ce sont des interrogations, pas du fact checking pur-porc. Dont acte.

Ensuite, de ces fameux « commentateurs », CheckNews en extrait deux : Le Pen et Wauquiez, une fachote notoire et un aspirant encore en cours d’extrémisation. Pourquoi juste ces deux-là, quand les autres sont si « nombreux » ? Allez savoir...

Le papier cite ensuite, puisqu’il est apparemment interrogé par des lecteurs n’ayant pas accès à Internet, divers extraits carabinés des chansons du bonhomme pour leur expliquer où serait le souci, mais les replace immédiatement en perspective : dans une tripotée d’interviews, notamment accordées à Libé et aux Inrocks, le rappeur assure qu’il aurait été mal compris et que ses textes doivent être lus avec l’attention studieuse que l’on porterait à du Derrida tant leur complexité est grande et leur double-fond insondable.

Dans un éclair de lucidité divine, Médine admettrait même « être allé trop loin », précise CheckNews en conclusion sans pour autant en déduire qu’un type qui réalise qu’en « appeler à la crucifixion des laïcards » entre autres joyeusetés, est aussi un type qui pourrait se rendre compte que vouloir chanter dans une salle où des laïcards ont justement été crucifiés est aller encore plus loin que trop loin.

Donc, au moins de mon point de vue, pour le fameux lecteur de Libé curieux mais malheureusement sans Internet et comptant sur CheckNews pour éclairer sa lanterne, Médine est essentiellement un chanteur engagé qui dit des choses compliquées et que des fachos voudraient bien empêcher de se produire sur scène.

CQFD.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
02.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
05.
Attention danger (politique) : les gilets jaunes, une crise pour rien ?
06.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
07.
Céline Dion a refait 2 fois sa vie... en même temps; Laura Smet, mariée & heureuse, Karine Le Marchand seule mais heureuse, Charlotte C.&Dimitri, ni seuls ni mariés; Gala nous dit tout sur la vie sexuelle de Houellebecq, Match sur le divorce de Jeff Bezos
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Xavier bossut
- 13/06/2018 - 09:24
liberte d'expression mais pas pour eagle of death metal
eh voila l'inversion des valeures de la gauche continue.
ISABLEUE
- 12/06/2018 - 12:02
A vomir pour les proches
qui ont perdu un fils, une fille, un amie ou une amie au Bataclan. Cela ne peut qu'être provocation, soit il est trés trés con....
crobard007
- 12/06/2018 - 10:27
Par ses paroles...
MEDINE se rapproche plus des nazis que des fachos.
Et la gauche bobo aime le national socialisme...