En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

07.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 56 min 9 sec
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 2 heures 43 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 4 heures 54 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 5 heures 35 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 7 heures 20 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 7 heures 49 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 7 heures 51 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 7 heures 53 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 2 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 4 heures 14 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 5 heures 14 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 6 heures 17 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 7 heures 48 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 7 heures 50 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 7 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 20 heures 25 sec
© ERIC PIERMONT / AFP
© ERIC PIERMONT / AFP
Calmer la colère

SNCF : Guillaume Pepy à la reconquête hasardeuse de la clientèle perdue par la grève

Publié le 12 mai 2018
Dans une interview au Parisien, le patron de la SCNF a annoncé une opération de "reconquête" envers les usagers, avec notamment des billets à prix réduits.
Loïk Le Floch-Prigent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loïk Le Floch-Prigent est ancien dirigeant de Elf Aquitaine et Gaz de France, et spécialiste des questions d'énergie.Ingénieur à l'Institut polytechnique de Grenoble, puis directeur de cabinet du ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus (1981...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une interview au Parisien, le patron de la SCNF a annoncé une opération de "reconquête" envers les usagers, avec notamment des billets à prix réduits.

Atlantico : Guillaume Pepy entend reconquérir ses clients en proposant tout le long de l'été des billets de TGV à moins de 40 euros pour au total 3 millions de billets mis en vente. Pensez-vous que cela sera suffisant pour atténuer la grogne des clients?

Loïk Le Floch-Prigent : Je pense toujours qu’un bon diagnostic est le préalable indispensable à une bonne mesure. Quel est donc le diagnostic ? Je n’en sais rien et peut-être a-t-on interrogé les clients mais on ne le dit pas. Pour moi qui prend souvent le train et à qui clients comme cheminots s’adressent gentiment j’ai l’impression que tout le monde est désorienté. Les clients souhaiteraient comprendre ce qui se passe vraiment et les cheminots se sentent désarmés par les critiques auxquels ils sont soumis. Tout le monde grogne, comme vous dites, mais personne ne comprend où on va. Mais je n’ai pas fait d’étude des sentiments de la clientèle et je ne suis pas le récepteur de s : ondages sur le sujet.

Est-ce utile de faire une telle opération de reconquête, considérant que les clients de la SNCF pour beaucoup sont captifs?  Ils sont nombreux à n'avoir pas d'autres choix que d'y avoir recours, même en prenant en compte les services annexes comme Blablacar, les entreprises de location de voiture ou Air France ?

La formule de grève choisie a été une erreur tactique, les clients ont appris à se passer du train en utilisant leur smart phone. Une grande partie, en particulier les jeunes, se sont « débrouillés » et la suppression des trains a fait grogner, mais cela n’a pas été le drame annoncé. L’été qui s’annonce est différent, il y a les enfants et les grands parents et beaucoup de captifs du train, la reconquête est donc facile, elle va venir de la nécessité. Je pense que le problème va être d’assurer l’existence de trains et de fluidifier les changements de dates, c’est-à-dire d’éviter les sanctions en cas de modification des dates des  trajets. Cela n’a rien d’évident mais c’est une demande des clients du train, c’est une tradition, et les grèves actuelles vont augmenter cette exigence de la clientèle. On aime le train parce que l’on y respire, qu’on est au calme, et il faut retrouver les fondamentaux de l’affection de la clientèle pour ce mode de transport.

Ne vaudrait-il pas mieux engager une réflexion sur le coût global des différents services  de la SNCF (bus, Blablacar...)?

Le point de départ, en ce qui concerne les coûts, ce serait d’avoir un consensus de diagnostic, ce que j’appelle un diagnostic partagé. On en est loin ! J’entends dire que la changement de statut des cheminots fait faire des économies, que la concurrence fera de même et ainsi de suite. Moi ce n’est pas mon avis, mais je suis prêt à me laisser convaincre. Pour cela il faut mettre à plat les contributions réelles de l’Etat, la masse salariale, et la part du prix des billets. Tout cela est bien plus complexe que ce qui est propagé dans les discours. Et c’est par là qu’il aurait fallu commencer. La Suisse a décidé que le train devait être prioritaire. En conséquence elle a investi lourdement dans la maintenance et elle a demandé à accentuer les cadences. Autrement dit elle a fait une politique de l’offre. Le résultat c’est que les clients ont déserté la route pour le train puisqu’il était toujours possible de partir et de revenir…comme avec une automobile, mais sans embouteillages et avec des horaires minutés. La priorité a conduit, bien sûr, à ce que les tarifs soient compétitifs, c’est-à-dire que la collectivité a subventionné largement les billets. Dans nos pays où la concentration urbaine devient un problème de vie, le train est un outil essentiel et nous avons la chance d’avoir conservé un réseau très maillé. Il va falloir apprendre, non à vouloir « fermer » les lignes, mais à les valoriser en multipliant les cadences et en en diminuant les prix pour les clients, c’est cela le monde moderne vers lequel nous allons, celui du développement durable. Bus et Blablacar donnent dans cette épreuve de la grève une alternative, mais dans l’avenir c’est le train qui globalement sera le moins couteux pour la collectivité, encore faut-il  que celle-ci accepte d’investir comme l’ont fait nos voisins. Voilà ma conviction, et l’exemple à méditer, on peut ne pas partager mon avis, mais il faut alors, comme vous le suggérez revenir au cout global et me persuader que j’ai tort.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lecteur d'infos
- 12/05/2018 - 18:13
Le Floch-Prigent donneur de leçons ?
Non sans blague !? Atlantico n'a pas d'autres contributeurs moins sulfureux que Le Floch-Prigent ???
L'ensemble de son "oeuvre" chez Elf le disqualifie d'office de toute analyse pertinente !
DESVESSIESPOURDESLANTERNES
- 12/05/2018 - 16:59
pourquoi l'avis de ce Monsieur ? reseautage ?
il faut sauver le soldat [pardon] le general qui a mene une lourde campagne d'endettement [ avec un salaire plus que consequent ]