En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Les salaires des élus australiens explosent

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 4 heures 46 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 6 heures 22 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 9 heures 31 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 31 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 12 heures 19 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 13 heures 48 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 23 heures 12 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 27 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 5 heures 32 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 7 heures 48 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 11 heures 15 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 11 heures 41 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 12 heures 46 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 14 heures 13 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 23 heures 46 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 4 heures
© LOIC VENANCE / AFP
© LOIC VENANCE / AFP
Atlantico Business

SNCF, Air France, des conflits d’un autre âge. Mais chez Facebook, Tesla ou Carrefour, c’est autrement plus grave et voilà pourquoi

Publié le 02 avril 2018
Alors que les cheminots essaient de défendre leur passé, ce qui se passe chez Carrefour, Facebook ou Tesla remet en cause l‘avenir de tout le monde.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les cheminots essaient de défendre leur passé, ce qui se passe chez Carrefour, Facebook ou Tesla remet en cause l‘avenir de tout le monde.

Avec un peu de recul, il faudrait avoir le courage et la lucidité pour ramener le conflit qui oppose les syndicats de la Sncf à l’Etat à une vulgaire confrontation entre ceux qui essaient de protéger un passé révolu avec ceux qui préparent les conditions d’un avenir moins fragile. Les premier, les cheminots, ne croient pas ce que leur racontent les seconds et préfèrent se braquer contre cette modernité.

Personne n’a jamais remis en cause l’utilité du chemin de fer comme moyen de transport collectif. Les clients veulent seulement que ça marche correctement pour un prix acceptable. Or actuellement, la SNCF n‘offre pas le service voulu et ses couts de fonctionnement sont exorbitants. Ce n’est donc pas une question politique ou idéologique, c’est une question purement technique.

Que fait-on, avec qui et comment pour que les trains arrivent à l’heure, que la sécurité soit optimale, et le prix ne pénalise pas la collectivité. Ca passe par la technologie, le management et l’écosystème.

Le problème de la Sncf est dont parfaitement soluble. Il faut simplement que les personnels comprennent que leurs statut date d’un monde ancien, et le management prenne en compte les contraintes de la concurrence.

En clair, toutes ces questions sont très simples. Si elles débouchent sur des situations inextricables et propices au drame, c’est qu’elles touchent à d’autres enjeux. Des enjeux de pouvoir et d’emprises syndicales.

Ce qui se passe chez Carrefour, chez Tesla, et surtout chez Facebook est autrement plus grave avec des conséquences humaines, politiques et économiques. On en est plus dans le passé, on en est à remettre en cause un avenir sur lequel le monde entier fantasmait et spéculait.

Carrefour est socialement bouleversé par les efforts entrepris afin d’assumer la montée du e-commerce et la force d’invasion du numéro un mondial de l’internet Amazon. Depuis deux ou trois ans, les champions de la grande distribution se débattent comme des beaux diables pour à terme survivre et conserver ce qu’ils ont inventé au cours d’un demi siècle : la distribution de masse. Du coup, on a vu en France, Auchan passer des deals avec les chinois, on a vu toutes les enseignes se lancer dans le drive, mais ca n’est pas une réussite. On a récemment vu Carrefour, le premier de cordée se lancer dans le digital et Casino et Monoprix pactiser avec le diable Amazon.

Ne nous trompons pas, c’est le modèle de l'hypermarché qui est en cause. Et tout le monde sait que de se battre pour protéger le modèle est perdu d’avance. Quand les personnels et notamment les caissières de Carrefour se mettent en grève, elles croient défendre leur job, mais elles n’y parviendront pas. Il y a d’ailleurs quelque chose de pathétique dans ce soulèvement du personnel des hypermarchés. Pendant des années, les mêmes caissiers se sont plaints (à juste titre) de la banalité de leur travail, beaucoup réclamaient un « enrichissement des taches ». Aujourd’hui, cet enrichissement ne pourra passer que par le e-commerce. L'a-t-on prévu et préparé ? Non ! A-t-on formé les personnels aux nouvelles formes de travail plus riches ? Non. Qu’ont fait les syndicats pour préparer cette évolution ? Rien. Que font-ils aujourd‘hui ? Rien sinon de pleurer sur un statut qui s’effondre.

Chez Tesla, c’est peut être le rêve qui tourne au cauchemar. On s’aperçoit que toute innovation comporte des risques. Les premiers chemins de fer, les premiers avions ont fait des centaines de morts, victimes de l’innovation. Tesla et sa voiture autonome ont déjà fait, officiellement, deux morts. Si l’année prochaine, Elon Musk réussit à envoyer dans l’espace des charters de touristes à la conquête de Mars, tout le monde sait que certains ne reviendront pas. Faut-il pour autant arrêter toute recherche, toute innovation et dans ce cas revenir au passé ? Les hommes en général, les français en particulier, sont prudents, pire ils sont frileux. Il y a quelques années, un président de la République originaire de Corrèze avait, sans mal, obtenu une réforme de la Constitution pour y graver le principe de précaution. La belle affaire qui a fait plaisir aux écologistes conservateurs et avec eux à tous les réfractaires du progrès. Quelle bêtise. Il faut toujours se méfier des corréziens surtouts quand ils deviennent président de la République. Mais passons et retenons à l’heure où on voudrait couper les ailes de Tesla et d’autres, que s’il avait fallu imposer le principe de précaution à Christophe Colomb, il n'aurait jamais pu découvrir l’Amérique.

Ce scandale Facebook est sans conteste le plus grave, le plus impactant sur l’avenir. On sait maintenant que Facebook, fort de plus d’un milliard d’adhérents, a laissé des bureaux privés s’accaparer de données personnelles pour les analyser et ensuite manipuler les foules et les influencer en leur adressant des messages, des (fake) news, des communications qui leur étaient spécialement destinées et ciblées. On a touché des personnes fragiles en Grande Bretagne pour les inviter à voter pour le Brexit. On a aussi, aux Etats-Unis, caressé et conforté les tendances les plus populistes pour leur prouver que Donald Trump possédait la solution à leur douleur.

Plus grave encore, on sait que les cadres et chercheurs  de Facebook ont prévenu leurs dirigeants que leur système était vulnérable et utilisable à des fins politiques par des marchands d’illusion, ou des terroristes. En clair, les réseaux sociaux comme Facebook pouvaient être utilisés par les praticiens de la théorie du complot. Alors qu’on sait très bien que les théories du complot sont inventées par ceux qui en tirent un profit personnel.

Informés de tous ces risques, les dirigeants de Facebook dont Mark Zuckerberg ont balayé d’un revers de la main cet avertissement pour protéger leur fortune et leur croissance.

Ce qui se passe chez Facebook remet en cause le modèle économique des réseaux sociaux, et casse la confiance qui est à la base du système.

Or, ce système de confiance est au cœur de la révolution digitale et par conséquent de la croissance future. Le système est extraordinairement performant mais ses utilisateurs ne sont pas fiables et loyaux.

Un système économique par définition n‘a pas à faire de la morale. Il doit être efficace. En revanche, les pilotes du système doivent être irréprochables sur le plan de l’éthique et de la morale. En l’occurrence, on commence à s’apercevoir que les pilotes du digital n’ont pas été toujours irréprochables.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Les salaires des élus australiens explosent

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberdom
- 03/04/2018 - 03:24
Fake-article
Ah bon c'est Fesse-bouc maintenant qui est responsable du Brexit et de l'élection de Trump. D'abord Poutine et ensuite Fesse-bouc; bientôt le pape ? Il n'y a pas d'âge limite pour les pisse-copies ?
lorwakaf
- 02/04/2018 - 19:58
fake news? Ce sont les journeaux traditionnels qui en sont les p
Qui peut croire aux journaux traditionnels, subventionnés, dans la ligne des partis au pouvoir ? De plus, toujours donneurs de leçons et ne les respectant pas. Tel rédacteur en chef de l'Obs perrorant sur le racisme des employeurs français dans 28 minutes sur Arte: le lendemain, j'ai fait tous les étages de l'Obs, j'y ai vu deux basanés, le livreur d'Amazon et moi. A la limite, Mediapart est plus honnète et certainement plus compétent : criticable mais plus de travail. La plupart des journalistes incompétents, n'ayant rien à dire: tout ce que JM Sylvestre raconte sur Facebook, tout le.monde me sait depuis longtemps! Et puis qu'est-ce que cette histoire d'électeurs de Trump ou du Brexit: on ne peut pas voter ce qu'on veut maintenant? Entre parenthèse s, je connais des.employés high level d'une.multi nationale dans la finance qui ont voté Trump tandis que leurs collègues UK ont voté Brexit(des indiens en plus!). D'accord sur le.commentaire précédent sur P. Artus.
Tande
- 02/04/2018 - 17:49
vide sidéral
JM Sylvestre est bien placé pour gloser sur le monde ancien et tout le reset... il en est un des piliers pour la Presse. Au reste, les salariés n'ont pas fini de mouflet, avec tous les Bompard et autres humanistes de la gestion musclée...cela débouchera sur quoi? Une vaste prolocratie, dominée par quelques potentats, ou une révolte? On verra...