En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

07.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 17 min 2 sec
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 1 heure 25 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 2 heures 37 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 3 heures 4 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 4 heures 20 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 4 heures 27 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 4 heures 52 min
décryptage > Economie
Début de renaissance italienne

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

il y a 4 heures 54 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 20 heures 45 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 21 min 34 sec
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 1 heure 42 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 2 heures 15 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 2 heures 56 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 4 heures 3 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 4 heures 27 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 4 heures 51 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 4 heures 53 min
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 20 heures 20 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 21 heures 3 min
© Flickr
© Flickr
Les entrepreneurs parlent aux Français

Votre Voyant-Entrepreneur vous prédit l’année 2018

Publié le 08 janvier 2018
Dans ma boule de cristal brille l’année 2018. Limpide, claire, sans aucun doute pour la divinité que représente l’entrepreneur, et sa lucidité légendaire.
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans ma boule de cristal brille l’année 2018. Limpide, claire, sans aucun doute pour la divinité que représente l’entrepreneur, et sa lucidité légendaire.

Nous savons tout, nous voyons tout, rien ne peut nous échapper. En tous cas, c’est ainsi que nombre d’experts auto-proclamés par la presse, parfois par eux-mêmes, nous dessinent chacun des 365 jours qui vont se présenter à nous. Comme si ce qui était obscur, pour 99% de nos concitoyens, était une évidence pour ces Dieux de la prospective, qui scrutent chaque ligne statistique issue de notre « terra economica », pour le peindre aux couleurs de notre drapeau tricolore. Une année qui dévoile sa nudité à des hommes (souvent) et quelques femmes (plus rares), que leurs lunettes déshabilleuses avantagent de façon presque indécente.

Alors, pour un soir je me suis mis dans la peau d’un expert, un rêve impossible que les fêtes permettent de s’offrir, en guise de cadeau de noël. Un moment de folie dont la griserie équivaut à la montée des bulles de champagne au cerveau. Euphorie passagère pour quelque moment d’intelligence simulée, pourquoi devrais je me refuser cela ?

Tout d’abord, je prédis que l’année se terminera le 31 décembre, ce qui est déjà un pari risqué, mais j’ose tout !

Ensuite, je prédis que nous aurons un Président qui continuera son sans faute. Je vois avec clarté, un Président qui va continuer à « épater » la galerie, et laisser ses commentateurs, notamment ses opposants politiques, désarçonnés, réagir, toujours avec un temps de retard, pour n’avoir ni la capacité, ni la vision nécessaire pour faire autre chose que de petits commentaires de bas étage. Son Ubérisation de la politique française, va se parachever cette année.

Il va continuer son travail, un travail qui inlassablement continue d’assécher le terrain de ses adversaires. Après avoir fait de la réussite, des « premiers de cordée », le credo d’un pays qui n’accordait jusqu’alors que peu d’importance au travail sans faille des entrepreneurs. Après avoir lancé l’idée folle que la réussite de quelques uns pouvaient être utiles à tous. Après avoir démontré que l’on pouvait réformer ce pays, sans qu’il descende dans la rue. Sur le travail aujourd’hui, les régimes spéciaux demain. Après avoir mis la pression sur ceux qui trichent et profitent. Après avoir fait sa petite crise d’autorité, néanmoins salutaire, face à l’armée.

Après avoir illuminé la scène internationale, provoquant des commentaires dithyrambiques de la plupart des journalistes internationaux, faisant de lui, l’un des rares dirigeants de pays majeurs qui fasse l’unanimité. Après avoir rétabli l’autorité de l’Etat, tout en concentrant massivement les pouvoirs, après avoir dit clairement à Erdogan qu’il n’était pas le bienvenu dans un espace démocratique (enfin !). Après avoir fait tout cela, il annonce une année sociale, tournée sur « les gens », sur la suite de la cordée, dans un ordre chronologique impeccable.

En clair, il va continuer un parcours sans faute, ou peu, soutenu par une croissance que nous n’avions pas vue depuis bien longtemps, signe supplémentaire que cet homme bénéficie d’une conjonction astrale idéale, qui semble avoir gravé son destin. Certains l’aiment beau ! Et si cette chance nous profite, qui s’en plaindra ?

Bien évidemment, la réussite française dépend de celle des autres. Le monde est un réseau sinueux d’interconnexions insondables, et imprévisibles. Mais il existe une certitude, c’est que le destin des uns dépend totalement de celui des autres.

En France, toute chose égale par ailleurs chez nos voisins et ailleurs, il y aura quelques créations d’emploi. Pas à la hauteur de la croissance du pays. Les années qui corrélaient très exactement la création d’emplois à chaque décile au dessus de 1.5% sont désormais révolues. Nous en aurons, mais pas autant que nous pouvions l’espérer avant. Et l’impact du digital, de l’automatisation, de la transition des grands groupes, va détruire en partie l’effet booster de cette croissance sympathique mais poussive. Les grands groupes, qui font vivre la France, sont en danger et leur mutation va sa traduire par des chiffres d’emploi net en baisse. Les grands groupes ont un solde net négatif en termes d’emplois, et cela sans discontinuer depuis 5 ans. Voire plus. Ce mouvement va s’amplifier.

La France dépend de l’Europe, et des exportations des grands groupes. L’Europe, n’est pas au mieux. Mais sans grand danger, mis à part les taux d’intérêts. Leur remontée serait fatale. Les grands groupes exportent, mais sur les gros contrats, la panne de l’A380, et des ventes de rafales aléatoires, la montée en puissance des concurrents chinois sur nos gros secteurs d’excellence, vont rendre notre déficit extérieur encore plus fragile.

La France comme nous tous, dépend des USA. Les USA sont dirigés, par un type imprévisible, dont les déclarations sont moins importantes que ses effets. Sa réforme fiscale pourrait réserver des surprises. Positives. Pour les entreprises américaines, et même ses salariés. Nombre d’entreprises américaines ont décidé de donner à leurs salariés, une partie de l’économie fiscale réalisée. Actionnaires, et salariés, unis dans ce bonheur, même si il était éphémère.

Les USA, c’est toujours ce paradoxe permanent. Une bulle financière et immobilière (et de crédit auto), qui plonge ce pays dans un endettement encore plus important, des villes-état de plus en plus développées et un centre au bord de la mort. Un chômage bas, mais un seuil de pauvreté très « fréquenté » et plus de 12 millions de personnes qui renoncent à chercher un emploi, ce qui donne au chiffre du chômage de 4.2%, un éclat très relatif.

Mais au final, l’année va tenir. Le vrai cliquet est en 2020. D’ici là, l’afflux d’argent disponible, les faibles taux, qui profitent malheureusement aux impécunieux, la croissance suffisante pour ne pas s’effondrer, le retour d’un peu de confiance, va permettre à chacun de passer l’année au chaud.

Donc faites ce que vous avez à faire, cette année sera sans surprise, au moment où je vous parle. Rien ne changera, jusqu’à ce que… tout change. Alors, merci qui ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 08/01/2018 - 22:06
Il y a ici
des gens qui défient les lois les plus élémentaires de ce que l'on croit savoir du fonctionnement humain: si j'avais ramassé des averses d'avanies, de ricanements et autres tombereaux de doutes exprimés sur mon état mental, je me serais enfui: Vangode , Jacquet, Sylvestre sont...inoxydables! Donc ce sont des humanoïdes
Anouman
- 08/01/2018 - 21:39
Boule de cristal
Pour une fois Jacquet ne se trompe pas entièrement puisqu'il prédit que le président va continuer "d'épater la galerie". Là c'est certain on va en avoir plein les mirettes de sa médiocrité congénitale (à moins qu'elle ne soit acquise?). Pour le reste notre "entrepreneur" est égal à lui-même, dans la plus extrême confusion d'esprit.
kelenborn
- 08/01/2018 - 16:20
ah la
Je crois que c'est le délirium!!! Il voit des truites nager dans son verre de gros rouge! De toute manière je ne lis même plus