En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

07.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 13 heures 49 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 14 heures 38 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 16 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 17 heures 43 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 18 heures 33 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 21 heures 20 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 21 heures 54 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 22 heures 25 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 23 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 23 heures 40 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 14 heures 16 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 15 heures 26 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 17 heures 18 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 17 heures 54 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 21 heures 30 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 22 heures 13 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 22 heures 45 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 23 heures 17 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 23 heures 51 min
© Reuters
© Reuters
La messe n'est pas dite

Alstom : ce qu’il est encore possible de faire pour maintenir un avenir français à ce fleuron industriel

Publié le 17 novembre 2017
Tout en regardant les succès de l’industrie et les initiatives prises pour redonner vie à nos entreprises de production, on doit aussi mesurer l’affaiblissement de nos structures au cours des années passées et essayer de voir comment revenir dans des secteurs essentiels pour notre avenir.
Loïk Le Floch-Prigent est ancien dirigeant de Elf Aquitaine et Gaz de France, et spécialiste des questions d'énergie.Ingénieur à l'Institut polytechnique de Grenoble, puis directeur de cabinet du ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus (1981...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loïk Le Floch-Prigent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loïk Le Floch-Prigent est ancien dirigeant de Elf Aquitaine et Gaz de France, et spécialiste des questions d'énergie.Ingénieur à l'Institut polytechnique de Grenoble, puis directeur de cabinet du ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus (1981...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tout en regardant les succès de l’industrie et les initiatives prises pour redonner vie à nos entreprises de production, on doit aussi mesurer l’affaiblissement de nos structures au cours des années passées et essayer de voir comment revenir dans des secteurs essentiels pour notre avenir.

Un constat : lorsque nos entreprises sont vendues à la concurrence, nous perdons la maitrise de l’outil et de son développement pour notre pays. J’avais dénoncé la vente de Mérial aux Allemands de Boehringer. Pourquoi céder un leader mondial dont le siège est à Lyon ? Indifférence générale nationale ! Conclusion : on commence à parler de compression de personnel chez Mérial ! Il fallait garder l’entreprise en France c’était à la fois évident et possible.

On comprend, en conséquence, les efforts faits par la BPI pour conserver le siège de la Compagnie Générale de Géophysique (CGG) dans notre pays et les sacrifices qu’elle a acceptés pour y arriver. L’avenir s’annonce difficile mais l’outil, les hommes et les femmes leaders mondiaux, est en passe d’être préservé.

C’est dans ce contexte où les conséquences, positives ou négatives, de nos décisions que le dossier Alstom resonne à notre porte ! On vient de céder à Siemens la partie ferroviaire après avoir donné le contrôle de la partie Energie à General Electric.

Pour le monde entier Alstom c’est l’excellence ferroviaire et c’est le TGV de la SNCF. Il est de l’intérêt de Siemens de conserver cette notoriété « nationale » française et la disparition d’actionnaire français dans le dispositif final est une erreur stratégique ! Il fallait effectivement créer un Airbus du ferroviaire, mais pour cela il fallait une ambition et un investisseur ! Il n’est jamais trop tard pour bien faire, c’est l’Europe du ferroviaire qu’il faut créer autour de cette association franco-allemande mais un équilibre était nécessaire, ce n’est pas de la faute des allemands, c’est de la nôtre si cela n’a pas été tenté.

En ce qui concerne l’énergie la messe était dite et Alstom était « sauvé » par l’association avec General Electric ! Il n’y avait pas association mais vente différée et « window dressing » (ou plus exactement mensonge). Cependant General Electric avait des engagements et il y avait des cliquets en 2018. Aucun engagement n’est tenu et une renégociation est possible ! Encore faut-il que du côté français il existe un interlocuteur ! Pour Alstom -transports il convient de se dégager au plus vite des joint-ventures inventées et de se précipiter dans le groupe Siemens. Pour General Electric il faut vite retrouver de la flexibilité pour satisfaire des actionnaires mécontents de la rentabilité de l’entreprise. Tout est en place pour bâcler un dossier essentiel pour notre avenir.

Et si l’on réfléchissait un peu et que l’on reprenne les rênes que nous avons abandonnées en écoutant des stratèges de salons habitués aux opérations financières sans prendre en compte les compétences et les réalités techniques et industrielles ?

Pour le nouveau patron de General Electric pris en tenaille par l’activiste Nelson Peltz et les acquisitions de son prédécesseur, le souci essentiel est de séduire la Bourse en proposant une stratégie de rupture. L’achat de Baker Hughes, un des géants des services parapétroliers, est contesté, mais il n’est pas simple de s’en débarrasser, d’autant que General Electric avait exprimé des prétentions depuis longtemps dans ce secteur d’activités. Il faut donc couper partout et le regard porté sur l’acquisition Alstom et les trois Joint-ventures officielles est lourd d’inquiétudes. Je reprends une analyse faite il y a deux ans, General Electric est le champion des produits catalogues, l’entreprise a du mal dans les commandes spécifiques, les chutes des commandes enregistrées par Alstom-hydraulique ne sont donc pas un hasard. Par ailleurs on a déjà vu par le passé les difficultésculturelles lorsque des activités Alstom (les moteurs) ont été cédées à General Electric, cela a encore été le cas cette fois-ci et les dernières décisions annoncées ne vont pas améliorer les choses. C’était donc une erreur stratégique de la part d’Alstom de se livrer à General Electric, c’en était une aussi de la part de General Electric de céder à l’enthousiasme des analystes financiers ! Mauvaise idée, mal menée avec erreurs de casting à tous les étages.

Une renégociation est encore possible avec un rééquilibrage des responsabilités et la conservation d’une maitrise française sur tout ce qui n’est pas produits catalogues, l’hydraulique en priorité mais aussi l’activité nucléaire qui est essentielle pour notre filière et qui ne pourra jamais être prioritaire pour General Electric.

Tant que les hommes et femmes compétents existent, qu’on ne les a pas encore mis à la retraite d’office, qu’ils ont encore la volonté de réussir, tout est possible, c’est encore le cas en cette fin 2017 et nous avons encore quelques mois pour définir un cadre d’action. Comme pour le dossier Mérial nous sommes en position de leader mondial connu et reconnu, il est de l’intérêt de tous, partenaires ou prédateurs, industriels ou financiers, de bien comprendre que l’industrie se fait d’abord avec des hommes et des femmes motivés et conquérants. Nous les avons encore, à Belfort comme à Lyon, à Valenciennes comme à Paris. Je partage l’idée qu’il faut regarder l’industrie de l’avenir, mais il est faux de considérer que ce dont on parle est celle du passé, elle est en train de se reconstruire, cela peut se faire avec ou sans nous mais si nous ne choisissons pas la bonne voie, il ne servira à rien de pleurer ensuite sur nos emplois perdus. Il faut savoir rouvrir les dossiers quand il est encore temps.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

07.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deneziere
- 17/11/2017 - 21:18
Raisonnement d’ingénieur...
... avec ses qualités et ses défauts. Le principal défaut de ce raisonnement est que plus personne ne veut l’entendre. Hélas.