En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 28 min 44 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 52 min 16 sec
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 1 heure 18 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 2 heures 47 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 3 heures 58 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 5 heures 49 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 7 heures 13 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 8 heures 26 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 9 heures 24 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 10 heures 24 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 42 min 10 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 1 heure 6 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 2 heures 16 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 3 heures 26 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 4 heures 43 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 6 heures 29 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 9 heures 10 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 10 heures 41 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Atlantico Business

Macron ne sera vraiment président que lorsqu’il aura le courage d’ouvrir les trois grands chantiers qu‘il a promis

Publié le 24 avril 2017
On laissera aux professeurs de SciencesPo le soin d’expliquer comment un jeune inconnu, brillant mais novice en politique aura réussi en moins d’un an à accéder en finale de l’élection présidentielle, avec toutes les chances de remporter cette compétition qui va l’opposer à Marine Le Pen.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On laissera aux professeurs de SciencesPo le soin d’expliquer comment un jeune inconnu, brillant mais novice en politique aura réussi en moins d’un an à accéder en finale de l’élection présidentielle, avec toutes les chances de remporter cette compétition qui va l’opposer à Marine Le Pen.

Ce que l’on sait, c’est qu’indépendamment de son ADN personnel, de sa jeunesse, de sa capacité à renouveler le système politique, de son expertise pour assumer les grandes mutations, ce que l’on sait, c’est qu ‘Emmanuel Macron à développé un diagnostic sévère de la situation économique et sociale française, un diagnostic non complaisant du fonctionnement du système politique français et que ce diagnostic correspondait à ce que la majorité de l’opinion ressentait. Ce diagnostic correspondait même à celui que formulait l’ensemble des dirigeants politiques sans pouvoir en tirer les leçons.

Mais ce que l’on sait aussi, c’est qu’à partir de ce diagnostic, Emmanuel Macron a tracé les grandes lignes d’une stratégie de redressement qui ne passe pas seulement par des réformes qui pourraient être douloureuses, mais qui passent aussi par l’exploitation des opportunités de progrès offertes par les mutations incontournables.

Son problème, c’est qu’avec cette campagne, Emmanuel Macron a emmené 25% du corps électoral, beaucoup de jeunes, beaucoup de diplômés, de cadres et d’habitants des grandes villes, beaucoup de Français qui ont pu profiter de la mondialisation et qui ont les moyens d’aller plus loin encore.

Dans ces conditions, il faudra aussi convaincre ceux qui n’ont pas voté Macron au premier tour, parce qu‘ils sont dans une situation plus difficile : ils sont au chômage, ils vivent plutôt à la campagne ou dans des villes moyennes blessées par les délocalisations.

Alors, dans ces conditions, Emmanuel Macron va, dans les 100 premiers jours, vivre dans l’euphorie, parce qu‘il incarne un tel changement que chacun va passer son temps à le décortiquer et à s’en féliciter. Mais au bout de 100 jours, il faudra donner du corps à cette stratégie de redressement, du corps et du contenu.

Emmanuel Macron va devoir ouvrir trois séries de chantiers considérables pour gagner son pari de jeune président.

Un chantier politique d’abord, parce que Emmanuel Macron n’a pas d’équipe, pas de gouvernement et surtout pas de majorité. Il n’a pas de parti pour organiser ses élections, il n’a pas de députés pour mailler le pays de relais fiables et loyaux. Emmanuel Macron va devoir construire des coalitions majoritaires. Donc faire des compromis. Ce chantier va s’ouvrir dès cette semaine avec des tractations qu’il faudra mener avec les hommes rescapés des partis qui vont exploser.

Un chantier économique ensuite, parce le projet d’Emmanuel Macron repose sur l’idée que la France a besoin de se redresser, et par conséquent de créer de la richesse qui créeront des emplois. Ce chantier là nécessitera une collaboration étroite avec les chefs d’entreprise et les syndicats. Le projet est de considérer les grandes mutations comme des opportunités. Tout mettre en œuvre pour profiter de la révolution digitale. Tout mettre en œuvre pour profiter de l’économie de marché et de la concurrence. Tout mettre en œuvre pour profiter de la mondialisation.

Enfin, remettre en route la construction européenne, parce qu'Emmanuel Macron aura été avec François Fillon celui qui a développé l’ambition de protéger l’Union européenne et même de la renforcer. La plupart des candidats ont cru que l'opinion publique française considérait que l'Union européenne, l'euro, le libre échange, la Banque centrale européenne, étaient des facteurs de blocage alors que c’est tout le contraire. Ceci dit, il faut relancer cette Union européenne vers plus de fédéralisme.

Ces trois chantiers vont s'ouvrir dans un écosystème qui n'est pas toujours très favorable. Sauf qu'Emmanuel Macron n’aura pas le choix.

S’il veut réussir sa mission, il devra délivrer des résultats pour ne pas décevoir ceux qui l'ont suivi au départ, mais aussi ceux qui l'ont rejoint pour échapper à la stratégie du Front national.

Emmanuel Macron va se retrouver avec une problématique inverse à celle de François Hollande. Comme son prédécesseur, il devra obtenir des résultats et remettre le pays dans la course internationale, sauf qu’il ne sera pas obligé de faire le contraire de ce qu’il a promis.

Emmanuel Macron aura été élu sur une thématique sociale-libérale, très pro business et très européenne. Ce qui n'était pas le cas de François Hollande.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AUSTRAL98
- 26/04/2017 - 07:52
Les milliardaires altruistes!
Il serait quand même bon de se poser la question de savoir pourquoi, ce falot banquier est tant soutenu et même "inventé" par des milliardaires.
Car à n'en pas douter il devrait s'agir d'altruisme qui comme chacun sait est la qualité qui a permis à ces individus d'amasser de telles fortunes.
Le principe démocratique un citoyen , une voix est totalement ignorée lorsque des fortunes sont mises à la promotion de cet olibrius.
Ces sommes seront-elles comptabilisées dans les comptes de campagne? évidemment non!
La fortune de ces mécènes est elle la raison qui leur donnerait le droit de s'autoattribuer la qualité de référence morale ?
Ces milliardaires n'ont rien inventé leur fortune ils la doivent à la magouille et au capitalisme de connivence, s'ils ont créé Macron c'est parce qu'ils le tiennent et il sera leur marionnette.
Alors appel à Marine pour néttoyer les écuries d'Augias.
A M A
- 25/04/2017 - 10:10
Emmanuel Macron, ce fragile
Emmanuel Macron, ce fragile Chérubin, "a emmené 25% du corps électoral derrière lui", mais seulement les 25% qui croyaient à une amusante récréation, avec lesquels il prétend réformer ce vieux pays sclérosé, fragmenté, démoralisé et miné par des antagonismes profonds, par la seule vertu de son pouvoir de séduction et avec trois effets de baguette magique. La théorie est séduisante, c'est vrai. Mais on croit rêver Mr.Sylvestre. De la pure incantation.
.
Jean-Benoist
- 25/04/2017 - 07:49
Si les électeurs de droite refusent la colonisation
Islamique, la Gpa, la legalisation du cannabis, lenseignement de larabe a lecole, les femmes voilees, et si Marine revoit sa copie pour la retraite et les depenses, ils voteront pour la blonde..Rien nest acquis pour le minet arc en ciel...
http://www.bvoltaire.fr/saluons-courage-de-christine-boutin-de-francoise-hostalier/