En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

06.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

07.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

01.

Droit dans ses bottes

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 3 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 6 heures 34 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 8 heures 49 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 9 heures 28 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 14 heures 49 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 22 heures 2 sec
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 4 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 6 heures 29 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 6 heures 51 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 9 heures 20 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 10 heures 39 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 10 heures 47 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 14 heures 54 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 22 heures 49 min
Hymne à la tristesse

L'Europe au point mort : comment l'Union peut-elle avancer politiquement ?

Publié le 01 mars 2012
Les dirigeants des pays membres de la zone euro se rencontrent ce jeudi à Bruxelles. La question du financement du Mécanisme européen de stabilité, qui devait être abordée, a finalement été reportée. Mais où va l'Europe ?
Jean-Louis Bourlanges est ancien député européen et vice-président de l'Union pour la démocratie française (UDF).Il est aujourd'hui président du think tank l'Institut du centre.Bruno Le Maire est un homme politique.Il est nommé Secrétaire d&...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Louis Bourlanges - Bruno Le Maire - Jean-Vincent Placé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Louis Bourlanges est ancien député européen et vice-président de l'Union pour la démocratie française (UDF).Il est aujourd'hui président du think tank l'Institut du centre.Bruno Le Maire est un homme politique.Il est nommé Secrétaire d&...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les dirigeants des pays membres de la zone euro se rencontrent ce jeudi à Bruxelles. La question du financement du Mécanisme européen de stabilité, qui devait être abordée, a finalement été reportée. Mais où va l'Europe ?

Atlantico : Le sommet européen qui débute ce jeudi devait aborder la question du financement du Mécanisme européen de stabilité. Finalement, il a été décidé, quelques heures avant le sommet, de ne pas mettre ce sujet sur la table. N’est-ce pas là la marque des difficultés politiques de l'Europe ?  

Jean-Louis Bourlanges : Personne ne dirige véritablement l’Europe aujourd’hui, pas même l’Allemagne. Le seul foyer de cohérence c’est la Banque centrale européenne (BCE) et la politique menée par son président Mario Draghi.

Institutionnellement, l’Union européenne a perdu tous ses réglages et elle invente au jour le jour des solutions empiriques. Si bien que personne ne comprend plus grand-chose à ce qu’elle fait.

Economiquement, la zone euro devrait faire l’objet de stratégies différenciées selon les situations nationales : certains Etats ont d’abord des problèmes de gestion budgétaire, d’autres affrontent les effets de l’éclatement de bulles spéculative, d’autres enfin – ou les mêmes – ont des problèmes de compétitivité-coût.

 

Que faire pour rebâtir une politique efficace au sein de l’Union européenne ?

En premier lieu, réaliser ce que Jean-Claude Trichet préconisait, à savoir créer un "ministre de l’économie européenne" qui soit en charge de l’intérêt global de la zone, alors que les dirigeants européens privilégient une gestion collégiale, donc fragmentée de la politique commune. Ce "ministre de l’économie européenne" devrait réunir les trois fonctions actuellement exercées par le président du conseil ECOFIN de l’Union, le responsable économique à la Commission et le président du Conseil de l’Euro.

D’autre part, il faudrait mettre en place une Assemblée parlementaire informelle, composée des représentants des commissions des finances des différents Etats-membres de la zone euro, car nous avons besoin d’un pouvoir délibératif commun pour éviter un transfert technocratique du pouvoir budgétaire.

 

Vous acceptez donc un transfert des pouvoirs budgétaires nationaux vers l’Europe ?

On ne peut pas dire à la fois que les problèmes sont transnationaux et la finance mobile et rester claquemurés dans ses frontières. Il faut choisir.

 

Qui est responsable de cette incapacité à bâtir une politique européenne véritablement efficace ?

Les peuples sont tentés par le repli identitaire et les dirigeants ne veulent pas déléguer à une personnalité qui aurait le pas sur eux.

 

Souhaitez-vous aller vers davantage de fédéralisme ?

Peu importe le terme :  « Fédéralisme » est un pavillon qui couvre les marchandises les plus diverses. Ce qu’il faut c’est un pouvoir commun, efficace et représentatif des peuples.  

Finalement, deux tendances contradictoires sont à l’œuvre en l’Europe : une tendance fonctionnelle qui appelle à la constitution d’un pouvoir européen efficace et structuré. Et des tendances identitaires qui conduisent au fractionnement et à la fragmentation de l’espace européen comme des espaces nationaux.

Nous assistons ainsi à une fragmentation de la société italienne et belge, une fragmentation du Royaume-Uni avec la demande d’indépendance  réclamée de l’Ecosse et du Pays de Galle, une fragmentation de l’Espagne avec la montée en puissance de la Catalogne ou des pays Basques…

La devise des peuples aujourd’hui est donc « small is beautiful » quand la devise de l’Europe devrait être « Big is necessary ». L’une des deux va l’emporter. Si le « small is beautiful » gagne, l’euro disparaitra. Si c’est le « big is necessary », nous aurons des institutions communes efficaces et relativement démocratiques.

Je pense que le « Big is necessary » finira par s’imposer, car les gens reculent avec effroi devant les conséquences de la fragmentation : regardez l’hésitation des électeurs à suivre Marine Le Pen sur son projet de sortie de l’euro.

 

Propos recueillis par Aymeric Goetschy

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

06.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

07.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

01.

Droit dans ses bottes

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
DEL
- 01/03/2012 - 22:25
Relancer l'Europe?
un gouvernement européen et des députés qui ont le contrôle; bref, démocratie, ce qui n'est pas le cas pour l'instant.
sam84
- 01/03/2012 - 17:26
Sauve qui peut
Les peuples Europeens ont subit le syndrome de la grenouille Depuis des années petit a petit les peuples sont devenus addictes et totalement dépendant de l’état maman et des diktats des technocrates de Bruxelles ….Cela c'est fait sans douleur comme la grenouille que vous mettez dans une casserole pleine d'eau ….Vous allumez le feu sous la casserole et la grenouille n'y voit qu'un confort dans cette eau qui devient tiède…. Quand elle devient chaude elle éprouve un malaise mais ne réagit pas car elle la chaleur l'a rendue léthargique….La suite est evidente… Elle cuira dans son jus car elle n'aura plus la force de sauter de la casserole ….Si on l'avait précipiter dans une casserole d'eau chaude elle aurait instinctivement sauté de la casserole…. L’Europe c'est la casserole,le feu c'est la finance et la grenouille les quidams de tout les pays…. Réfléchissez a cela et vous verrez que cette petite scénette est pleine d'enseignement ….Il est grandement temps d’éteindre le feu ou de sauter hors de la casserole, avec un peu de courage et l’énergie de l’instinct de survie ou du désespoir
quesako
- 01/03/2012 - 16:13
L'Europe arrive dans un état de déconfiture pour ravir Hollande
Comme il ne veut pas d'une Europe où il ne pourrait pas élargir encore la puissance publique, il va profiter des profondes divisions pour faire la seule chose qu'il sait faire : une synthèse et surtout ne rien faire !
Car ce député de la Corrèze pense que tous les peuples européens veulent une gabegie socialo-cégétiste.