En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"

07.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

01.

La Russie hausse le ton face au régime syrien

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 11 heures 35 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 13 heures 10 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 16 heures 20 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 17 heures 55 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 18 heures 19 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 20 heures 36 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 1 jour 6 heures
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 7 heures
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 8 heures
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 12 heures 21 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 14 heures 37 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 17 heures 35 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 18 heures 3 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 18 heures 30 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 19 heures 34 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 21 heures 2 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 11 heures
© Reuters
© Reuters
Atlantico Business

Les chefs d'entreprise de plus en plus désabusés par la campagne présidentielle qui s'ouvre

Publié le 13 octobre 2016
Mais à quoi peut servir cette campagne présidentielle qui s'ouvre et qui part dans tous les sens ? Chacun des candidats prétend servir le peuple, alors que chacun cherche surtout à travailler pour lui.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais à quoi peut servir cette campagne présidentielle qui s'ouvre et qui part dans tous les sens ? Chacun des candidats prétend servir le peuple, alors que chacun cherche surtout à travailler pour lui.

Alors que la campagne pour les primaires de la droite s'ouvre par un premier débat entre tous les candidats, la majorité des chefs d'entreprise sont envahis par le doute sur l'utilité d'un tel déballage. D'abord sceptiques, beaucoup sont carrément désabusés par la capacité des élites politiques à trouver des remèdes et des moyens pour remettre la France debout. 

C'est très simple, quand les chefs d'entreprise abandonnent la langue de bois, beaucoup d'entre eux considèrent que la campagne électorale ne va servir à rien, les plus pessimistes considèrent même que les arguments avancés pendant cette campagne vont encore freiner la modernisation de ce pays. 

Les moins pessimistes sont assez indifférents au résultat, étant donné qu'ils sont convaincus que le pouvoir politique a perdu de son poids sous l'emprise d'un écosystème international et technologique qui nous échappe. Quelle que soit la couleur du pouvoir politique, il apparaît trop souvent impuissant dans les faits et arrogant dans les mots. Ce qui n'arrange en rien le climat. 

Ce qui se passe aujourd'hui n'a plus qu'un lointain rapport avec ce qu'on apprend à Sciences Po ou même au collège dans les cours d'instruction civique. 

En théorie le siècle des lumières nous a laissé en héritage le système de la démocratie et nous a clarifié les enjeux et les bénéfices. 

En théorie, que disent les manuels ? Ils disent des choses très simples. Avant les élections, tous les candidats déclarés entrent en campagne électorale. Chacun fait connaître ses idées, son programme, ses projets et essaie de convaincre les électeurs de voter pour lui. 

En théorie, les candidats multiplient les moyens de communication, meetings, télé, radio, réseaux sociaux. 

Les militants aident le candidat à faire entendre ses messages, ils collent les affiches, relaient le discours, actualisent les sites internet. 

Lors de toutes les élections, le but des candidats est de séduire la frange d'électeurs qui n'a pas encore fait son choix. 

Toujours en théorie, le grand intérêt d'une campagne est de créer un débat sur les principaux sujets politiques, la sécurité, l'éducation, la protection sociale, l'emploi, la politique étrangère, etc. Le grand intérêt d'une campagne est de faire une pédagogie de tous ces sujets complexes et importants qui commandent la façon de vivre ensemble.

Et du coup, pendant cette campagne, des discussions s'instaurent dans la rue, les entreprises, sur les lieux de travail et de vie entre tous les citoyens. 

Théoriquement, la résultante de ce débat va se retrouver dans les urnes, avec un consensus de la majorité pour un programme, un cap et une équipe pour la manager. 

Mais ça c'est la théorie du fonctionnement démocratique expliquée aux nuls. Faut reconnaître que cette théorie a été relativement bien appliquée en Occident pendant un demi-siècle. 

En gros, les élections dégageaient des légitimités démocratiques et les dirigeants réussissaient grosso modo à délivrer les promesses qu'ils avaient faites. 

Pendant un demi-siècle, les régimes démocratiques occidentaux (Europe et Amérique du nord) ont bénéficié de deux facteurs qui les protégeaient de l'instabilité. Le premier c'était la confrontation permanente avec le régime communiste qui n'offrait aucune alternative. Le deuxième facteur, c'est la formidable croissance économique pendant les 30 ou 40 années qui ont distribué du pouvoir d'achat et le confort de vie au plus grand nombre. 

Et puis à la fin du siècle dernier, tout a changé. Le régime communiste s'est effondré, les frontières se sont ouvertes aux capitaux, aux produits et aux hommes, installant une concurrence internationale très violente, avec des nouveaux marchés et des technologies qui ont bouleversé la façon d'organiser les fonctions de production et de distribution. Le grand changement a surtout été un déplacement vers l'est et le sud des zones à haute croissance. Le résultat de cette mutation, qui a été plutôt bien assumé par les chefs d'entreprise, a pris de court les dirigeants politiques. 

Les systèmes démocratiques ont été plongés dans un changement de paradigme complet et surtout un écosystème à croissance lente. La croissance lente a deux inconvénients, elle accroit les inégalités, elle ne permet pas forcément le plein emploi et surtout, les hommes politiques qui accèdent au pouvoir avec des paquets de promesses ne peuvent plus les délivrer faute d'argent. 

La plupart n'ont pas eu le courage de faire la pédagogie de la crise et n'ont pas préparé l'opinion au changement. Ils sont maintenant coincés dans des batailles subalternes et stériles.

La campagne présidentielle qui s'ouvre est en train de passer à côté des véritables problèmes qui sont posés aux opinions publiques. À savoir, quelle croissance, quels secteurs avec quels types d'emplois, quelle technologie, au profit de qui ? L'ubérisation de la société, les nouvelles organisations, la protection sociale et la fiscalité sont autant de sujets qui ne sont pas véritablement traités dans cette campagne présidentielle. Le diagnostic du monde des affaires tient en trois points. 

  • Sans sous-estimer l'importance du débat sur l'islam, le voile etc., les chefs d'entreprise considèrent dans leur immense majorité que si le système pouvait redémarrer, en distribuant des emplois et du pouvoir d'achat, l'avenir serait beaucoup moins stressé par les questions sociétales. 

  • Sans condamner les organisations politiques, le monde des affaires a compris depuis longtemps que le clivage droite-gauche ne correspondait plus à la réalité. Le clivage existe entre ceux qui sont ouverts sur le monde, sur le progrès technique et ceux qui sont plus fermés, protégés et fragiles. 

  • Les chefs d'entreprise ont besoin avant tout d'un État qui fixe les règles de fonctionnement du pays dans un univers mondialisé, concurrentiel et confronté à une mutation technologique sans précédent. Des règles, un code de la route et rien d'autre.

La France et l'Europe ne sont pas les seules démocraties en proie à la démagogie des promesses électorales irréalisables. La France et l'Europe ne sont pas les seules démocraties où il s'avère compliqué d'assumer les contraintes de la modernité. L'exemple de la démocratie britannique, celui des États-Unis plongés dans une campagne présidentielle inquiétante, prouve bien que toutes les démocraties doivent retrouver les ressorts de l'intérêt à long terme, seul moyen de travailler pour le bien public. 

Mais comment demander à des professionnels de la politique dont le contrat n'excède pas cinq ans en moyenne de ne pas travailler d'abord à sa réélection quand la politique est devenue son métier ?

Le chef d'entreprise travaille à plus de dix ans. Les deux mondes ne peuvent pas se comprendre. À l'arrogance et aux certitudes des politiques répond l'indifférence du monde des affaires.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"

07.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

01.

La Russie hausse le ton face au régime syrien

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 13/10/2016 - 19:51
Le rêve secret du Français
Le rêve secret du Français plus que moyen : punir toute entreprise qui fait des bénéfices.....On y est presque arrivé, et les politiques savent bien que toute mesure contraignante pour les entreprises flatte le côté aigri de l'électeur de base...Alors les entreprises partent les unes après les autres vers des cieux plus cléments et les entrepreneurs aussi...
Encore un petit effort et il ne restera à l'état que la collectivisation de ce qui restera de l'outil de production vieillissant. Bien sûr les conséquences seront fâcheuses pour certains.....fonctionnaires, retraités
R.Mistes...tout ce petit monde sera impacté . Mais que faire quand le Français moyen-moyen ne comprend pas que la richesse qu'un pays redistribue est directement liée aux bénéfices que font les entreprises privées..
jurgio
- 13/10/2016 - 15:30
Les partis Droite-Gauche ne sont plus que virtuels
Il y a depuis longtemps en réalité une partie des électeurs qui dépendent de l'État et les autres qui dépendent du privé.
zouk
- 13/10/2016 - 13:45
Perplexité des chefs d'entreprise envers la campagne présidentie
Ils ne sont pas les seuls. A qui accorder sa confiance, c'est à dire son vote? Même si je cherche à m'informer au mieux, je suis totalement égaré