En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

06.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

07.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 29 min 45 sec
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Politique
Info ou intox ?

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 32 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 19 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 20 heures 8 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 21 heures 30 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 33 min 59 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 2 heures 44 min
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 16 heures 50 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 18 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 20 heures 5 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 21 heures 27 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 22 heures 26 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 22 heures 40 min
Zone franche

Hollande ou Sarkozy, les riches se font la malle

Publié le 07 février 2012
Les gérants de fortune genevois n’ont pas d’opinions politiques. Leurs clients français non plus.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les gérants de fortune genevois n’ont pas d’opinions politiques. Leurs clients français non plus.

C’est Le Monde (pas Le Figaro) qui nous le confirme dans une enquête parue hier : les riches commencent à se sentir pousser des ailes dans la perspective de la présidentielle. Ça n’a ni l’envergure de l’émigration de 1789, ni même de celle de 1981, mais, apparemment, les gérants de fortune genevois ont mal aux mains à force de se les frotter d’aise. Et si 44 des 300 plus grands magots suisses étaient déjà gaulois au dernier décompte, cette proportion pourrait bien s’accroitre assez rapidement.

La Grande-Bretagne et la Belgique ont également la côte, mais s’installer autour du Léman reste le nec plus ultra chez le réfractaire aux impôts. Ça doit être le bon air de la montagne et la joie nostalgique de payer sa baguette en francs dans une boulangerie de la vieille ville…

La presse économique locale l’a également remarqué, qui rappelle à ses lecteurs qu’à l’inverse des gabelous français qui vous taxent en fonction de vos revenus et votre patrimoine ― les crapules ! ―, le fisc helvète travaille au forfait et c’est une vraie seconde chance au grattage ! Mais ça devait se savoir puisque 2 000 de nos concitoyens, pas tous tennismen, en bénéficient déjà.

Ah on peut toujours les détester, les montrer du doigt comme autant de traitres à la patrie, leur rappeler que leur fortune, c’est à ce pays de parasites collectivistes qu’ils la doivent, c’est peine perdue. Entre le passage de 45 à 46% de la tranche marginale de l’IR et la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus mise en place par Sarkozy himself, ils ne se sentent plus appréciés ― les pauvres.

On peut aussi leur demander, s’ils délocalisent leur business vers un pays dont les coûts salariaux et la monnaie font passer les nôtres pour d’aimables plaisanteries, pourquoi ils ne choisissent pas plutôt le Vietnam mais, là encore, on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif.

Notez qu’à lire l’enquête du Monde jusqu’au bout, qui titre pourtant sur la peur spécifiquement hollandaise des rupins voyageurs (« Au secours la gauche revient ! »), on se rend bien compte que la politique, c’est bien le dernier de leur soucis. C’est en tout cas le point de vue de l’avocat vaudois Philippe Kennel, qui importe une trentaine de « frouzes » par an en temps normal mais a déjà monté le dossier de dix personnes sur le seul mois de janvier 2012 : « ils comprennent bien que l'État français a besoin d'argent, et qu'on ne les laissera pas tranquilles, quel que soit le vainqueur à l'élection présidentielle ».

Les riches, c’est sûr, ils sont difficiles à aimer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

06.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

07.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
pierre60
- 08/02/2012 - 05:18
Exil (tres) relatif
L'avantage, quand on est resident helevtique ou belge, c'est que personne ne peut veritablement verifier que vous residez 6 mois au minimum.
Alors qu'a St Barth,...
vangog
- 08/02/2012 - 00:56
J'aimerais être riche pour pouvoir m'expatrier, mais
malheureusement, je ne suis qu'un très "moyen de la classe"...
Et donc, il me faudra payer pour la social-démagogie de Flamby, à la place des riches expatriés Tiens, je crois que je vais solder ma petite entreprise qui ne connaissait pas la crise, mais n'a pas envie de connaitre les taxes de Flamby le super-flambeur...Et je vais m'inscrire à un concours de la fonction publique!
LouisArmandCremet
- 07/02/2012 - 18:21
@evy
Je suis en lien avec le milieu de gestion de fortune, et je confirme à 100% les propos de M Serraf : les gros contribuables redoutent l'instabilité fiscale et savent qu'ils vont dans tous les cas passer à la casserole !
Il y a déjà eu précédemment, un mini rush vers la Belgique juste avant la mise en place de l'exit taxe ! (Soit dit en passant, la stabilité fiscale de la Belgique alors sans gouvernement était un endroit rêvé)