En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 1 heure 27 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 4 heures 15 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 5 heures 44 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 7 heures 34 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Economie
Conclusions hâtives

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

il y a 9 heures 45 min
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 22 heures 59 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 23 heures 55 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 2 heures 9 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 5 heures 10 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 6 heures 8 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 7 heures 52 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

il y a 9 heures 25 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’ultragauche tentée par le terrorisme ?; L’équipe Villani en plein doute; LREM : Stanislas Guerini veut refonder le parti; GPA : le gouvernement ne veut pas (maintenant) de la jurisprudence de la Cour de Cassation
il y a 10 heures 4 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 23 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 1 jour 2 heures
© REUTERS/Philippe Wojazer
© REUTERS/Philippe Wojazer
Tant qu'il y a de la vie...

Chômage : François Hollande est le seul et le dernier à croire que ça peut s’arranger

Publié le 26 mars 2016
François Hollande se rassure en permanence alors que les chiffres sont de plus en plus mauvais.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande se rassure en permanence alors que les chiffres sont de plus en plus mauvais.

Le président de la République restera dans l’histoire comme le responsable politique le plus optimiste en dépit d’une situation économique qui devient calamiteuse.

Les chiffres du chômage pour février étaient à peine tombés qu’il restait incroyablement optimiste sur sa capacité à gagner son pari de renverser la tendance. Les propos qu’il tient en privé à ses visiteurs, et ils en reçoivent beaucoup consistent à dire la conviction qui est la sienne.

Mais ça ne s’arrête pas là, les éléments de langages qu’on donne à ses ministres pour qu’ils assurent le service après-vente de l’Insee sont incroyablement sereins …

« En un mot, tout va bien !!! »

« Et en deux mots, pas bien, mais on ne le dit pas »

La communication gouvernementale sur la situation économique ressemble un peu à celle des vieux couples : « on se trompe, mais on ne l’avouera jamais ! »

Ce week-end de Pâques a été précédé d’une cohorte de chiffres désastreux : l’emploi, la dette, la croissance.

Le plus préoccupant étant celui du chômage en hausse de 38 900 soit 1,1% de plus. Février aura donc battu tous les records. Portant le nombre des chômeurs en catégorie A à 3 591 000, principalement des jeunes. Taux moyen du chômage 10 5 % de la population active, mais taux de chômage chez les jeunes de 18 à 27 ans, près de 30%.

La situation de l’emploi est étouffée par une bulle sociale qui risque d’éclater et d’engendrer un mécontentement violent. Pour l’instant il est encore amorti par le matelas des dépenses d’assistances en tout genre.

Hormis la réalité de l’emploi en France, ce qui est décourageant c’est d’entendre la ministre du Travail minimiser l’ampleur de ce résultat en expliquant que cet affaiblissement était imputable au ralentissement de la croissance, alors même que le mois dernier, elle expliquait que l’amélioration en janvier prouvait le bien fondé des mesures prises qui avait alimenté un premier regain de la croissance. Comprenne qui pourra.

Ce qui est incontestable, c’est que tout ce qui a été entrepris par ce gouvernement depuis quatre ans a échoué. Tous les outils ont été tentés et rien n’a marché.

1er temps : l’exécutif essaie une politique fiscale très punitive, qui a finalement découragé les plus riches et fait fuir ceux qui étaient liquides. Or les créateurs d’emplois étaient là.

2e temps : Après avoir échappé à l’asphyxie, le gouvernement a convenu qu’il y avait sans doute un problème de compétitivité, ce que tous les économistes un peu sensés disaient depuis dix ans. D’où le Cice qui a fini par protéger les trésoreries des entreprises, mais ne les a pas convaincues d’embaucher des salariés pour autant.

La première loi Macron a été tellement abimée qu’elle n’a provoqué que des effets épidermiques. Quant à la loi Macron II, sur la réforme du droit du travail, elle est restée coincée entre Matignon et le ministère du Travail, pour finalement changer de nom, en loi El Khomri, et se vider d’une grande partie de son contenu.

<--pagebreak-->

Parallèlement, le gouvernement a multiplié le traitement social en créant à prix d’or des emplois publics et des emplois aidés. Tant mieux pour ceux qui en ont bénéficié, mais ils savent que tous ces emplois aidés ne sont que des expédients auxquels personne ne prédit de longévité. De plus, expédients oui, mais en plus des expédients coûteux.

3e temps, le gouvernement s’est résolu à s’attaquer à la racine du mal : la lourdeur de l’organisation du travail, d’où la loi El Khomri qui devait alléger les procédures et donner aux chefs d’entreprise la confiance dont ils ont besoin pour investir et créer des emplois.

Là encore, c’est raté. On a tellement trituré et amputé le projet de loi que la plupart des chefs d’entreprise ne bougeront pas un sourcil.

En dépit de toutes ces interventions, la situation de l’emploi ne s’est pas arrangée.

En dépit d’une situation qui ne s’améliore pas, le plus étonnant c’est que François Hollande persiste dans l’idée que tout va s’arranger. Il le dit, et il le fait dire. Alors que rien dans les prévisions et les circonstances ne lui permettent de le dire avec autant de certitudes.

Les chiffres de la croissance s’améliorent très légèrement, sans doute 1, 5% en 2016, mais ces 1, 5% ne permettront pas de créer des emplois.

Les chiffres du budget sont mieux équilibrés, aux alentours de 3,5, mais cette légère amélioration n‘est pas imputable à une baisse des dépenses publiques. Le déficit recule de quelques millimètres parce que le prix de la dette diminue. Les taux d’intérêt proches de zéro ont ceci de miraculeux, ils allègent le poids de la dette, mais du coup ils encouragent l’endettement.

Résultats : le déficit budgétaire s’améliore mais le stock de dette grossit et représente plus de 95% du PIB.

Une telle situation à treize mois de la présidentielle impose deux certitudes.

La première est que le gouvernement n’a plus le temps de proposer de nouvelles réformes de structures. Aurait-il ce temps, qu’il ne trouverait aucune majorité pour les faire passer. Le parlement va maintenant jouer la montre.

La deuxième certitude, est que le président sortant ne peut pas se faire réélire sur son bilan. Il est catastrophique. Il aura créé plus d’un million de chômeurs en 5 ans.

Or et de l’avis de tous ceux qui l’approchent, il paraît bien décidé à se représenter. Il est d’ailleurs le seul à gauche à pouvoir le faire, il a tué tous ses adversaires les uns après les autres. Dans ces conditions, sans atouts, sans bilans, sans beaucoup d’amis sincères, le seul moyen qui lui reste pour regagner ses chances c’est d’être confronté à une droite faible et divisée. C’est possible, la droite a ce talent de tout faire pour permettre à François Hollande d’être réélu. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (40)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 27/03/2016 - 22:15
@Philippine je crois plutôt à un affrontement Juppé-Marine
qui profitera à Juppé. Mais cela sera beaucoup moins grave qu'avec un 2D mandat de Flamby-le-menteur, qui mènerait inéluctablement à la guerre civile. Et puis, Juppé sera obligé d'appeler Marine Le Pen, après deux ou trois ans d'immobilisme, car toute nouvelle réforme sera contrée par les conservateurs gauchistes de l'UNEF, de la CGT...seule Marine Le Pen aura la force et le courage de prendre en charge la reconstruction du pays sur des bases saines et acceptables par tous!
cloette
- 27/03/2016 - 10:11
tout ce qu'il ne faut pas dire
est le titre du livre sorti le 24 mars ( vu sur le web) je l'achèterai !
Fran6
- 27/03/2016 - 09:56
@ cloette
pas faux, mais je leur soumettrais à tous de lire le livre du général Soubelet, quasi tout ce qui fait pour que le navire France coule est annoté au fil des pages, les livres de Zemmour, de villiers et de bien d'autres, sont des livres pour enfants à coté de celui là. les révélations sont proprement incroyables de tout un système sclérosé. je terminerai en disant: Pauvre de nous!!