En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

02.

Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste

03.

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

04.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

05.

Les troubles obsessionnels compulsifs d’Erdogan : Le panislamisme, la résurgence de la grandeur ottomane… et incidemment attaquer la France

06.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

07.

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

01.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

02.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 17 min 32 sec
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 1 heure 28 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 1 heure 50 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 3 heures 20 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 17 heures 38 min
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 19 heures 41 min
pépites > Santé
Health Data Hub
Santé : l’Assurance maladie met son avis en suspens sur le mégafichier de données individuelles
il y a 20 heures 39 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste
il y a 22 heures 22 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 45 min 42 sec
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 1 heure 19 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 1 heure 39 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 1 heure 54 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 2 heures 32 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 3 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 18 heures 24 min
light > Culture
Ministère de la Culture
Gabriel Matzneff est définitivement privé d'aide publique
il y a 20 heures 13 min
pépites > Europe
Vers de nouvelles sanctions de l'UE ?
Biélorussie : l'Union européenne refuse de reconnaître Alexandre Loukachenko comme président malgré sa "prestation de serment"
il y a 21 heures 59 min
pépites > Justice
Justice
Financement libyen : la cour d'appel de Paris rejette les recours de Nicolas Sarkozy et de ses proches
il y a 22 heures 35 min
Zone franche

TVA sociale : la bonne idée qui n’en était (vraiment) pas une

Publié le 03 janvier 2012
Les entreprises dont la seule ambition est une baisse de leurs cotisations sociales pour mieux vendre des T-shirts aux Chinois n’ont peut-être plus d’ambition du tout.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les entreprises dont la seule ambition est une baisse de leurs cotisations sociales pour mieux vendre des T-shirts aux Chinois n’ont peut-être plus d’ambition du tout.

Je l’aimais bien, au début, cette histoire de TVA sociale… Mais comme disait l’autre, j’ai changé.

OK, le raisonnement a l’air assez imparable à première vue : une grosse partie du coût d’un produit, ce sont les charges assises sur les salaires ― charges que ne paient pas ces crapules d’importateurs chinois de T-shirts. Réduisez les cotisations des employeurs gaulois, transférez le manque à gagner des organismes sociaux sur la TVA, et vous ramenez mécaniquement un peu d’égalité entre T-shirts chinois et T-shirts tricolores chez Décathlon…

Formidable.

Dès qu’on gratte un peu, pour autant, on commence à déchanter. D’abord, des T-shirts, il y a belle lurette que les Français n’en fabriquent plus. Et au-delà des TGV et des centrales nucléaires, les produits sur lesquels nos entreprises sont effectivement en concurrence frontale avec les boîtes chinoises sont assez peu nombreux. Bon, on peut toujours se remettre à en faire, des "marcels", mais si c’est vraiment la seule perspective que ça ouvre à un pays censément moderne et sophistiqué, non merci ! Quant aux centrales nucléaires et aux TGV, le panier de la ménagère n’en est pas exactement farci…

Bref, si les cotisations des entreprises baissent uniquement pour leur fournir un avantage comparatif inutile ― pour ne pas dire toxique si leur seule aspiration est de descendre en gamme ― et que le pouvoir d’achat des Français est écorné par une nouvelle hausse de la fiscalité quand la consommation est à peu près le dernier rempart contre une récession terminale, on entrevoit plus l’embouchure d’un nouveau du tunnel que la fin du précédent.

Et puis, franchement, les baisses de charges corrélées à de vagues promesses de baisses de prix ou de recrutements, on commence à s’en lasser. Tiens, j’ai même entendu un restaurateur hier matin sur France Inter expliquer qu’il allait réviser tous ses prix à la hausse suite au passage de 5,5% à 7% du taux réduit, frappé d’amnésie qu’il était  sur son gros cadeau de 2009 !

De fait, la critique la plus aboutie de cette fausse bonne idée ne vient pas du PS, qui est contre par principe et n’a pas grand chose à suggérer comme alternative, serait plutôt celle d’Alain Madelin (antilibéraux réflexifs, signez-vous !) que désole une nouvelle ponction fiscale sans impact positif ­et tout juste bonne à accélérer la smicardisation de la société française.

Si leur ambition est encore de s’en tirer par le haut ― German style ― les entreprises françaises n’ont ni besoin d’une monnaie de singe dévaluable à la demande, ni de nouvelles réductions de leurs coûts salariaux : un peu plus d’intelligence et de sens de l’innovation leur feraient un bien meilleur viatique. Mais ça, c’est le genre de truc qui est rarement fourni clé en main par un chef d’État, fut-il "normal" ou "omni".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (29)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Anaxagor
- 05/01/2012 - 17:19
TVA sociales ou abolitions des régimes spéciaux ?
Aucun politique n'oserait toucher à un tel symbole. Pour cela, il faut du courage, que dis-je, des couilles. Ces régimes spéciaux sont un gouffre sans fond et réserver à une minorité. Financer essentiellement par le privé et les assureurs, en ce qui concerne la préfon-retraite. Je m'étonne que les Français si sensibles aux inégalités n'y fassent jamais allusion.
Aie
- 04/01/2012 - 01:15
il y a urgence
de couper dans les dépenses sociales
quesako
- 04/01/2012 - 00:18
Pourquoi ne pas dire tout simplement ...
.. qu'une augmentation de TVA permettra de dégager des recettes permettant de diminuer les charges salariales des entreprises afin de les mettre en meilleure position de compétitivité.
Au moins la TVA ça rapporte car tout le monde fait un effort, y compris la multitude de ceux grandement bénéficiaires du "modèle social français" qui plombe notre économie depuis plus de 40 ans.