En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

07.

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 9 heures 30 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 10 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 10 heures 54 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 13 heures 4 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 13 heures 49 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 15 heures 18 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 15 heures 50 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 16 heures 57 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 17 heures 50 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 9 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 10 heures 40 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 11 heures 36 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 13 heures 37 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 15 heures 7 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 15 heures 20 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 16 heures 53 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 17 heures 8 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 17 heures 28 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 17 heures 55 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Cette gauche qui nous désintègre : les imposteurs de l’indignation face au racisme

Publié le 17 mai 2014
L'ancienne porte-parole de Manuel Valls Zohra Bitan prend la parole pour faire ses adieux à une certaine gauche, condescentante et sirupeuse avec les enfants de l'immigration et de la banlieue. Extrait de "Cette gauche qui nous désintègre", publié chez François Bourin éditeur (1/2).
Zohra Bitan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Membre fondatrice de La Transition, Zohra Bitan est cadre de la fonction publique territoriale depuis 1989, ancienne conseillère municipale PS de l'opposition àThiais (94), et était porte-parole de Manuel Valls pendant la primaire socialiste de 2011...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancienne porte-parole de Manuel Valls Zohra Bitan prend la parole pour faire ses adieux à une certaine gauche, condescentante et sirupeuse avec les enfants de l'immigration et de la banlieue. Extrait de "Cette gauche qui nous désintègre", publié chez François Bourin éditeur (1/2).

Voilà donc ce qu’a produit l’indignation sélective, celle dictée au pas de charge, obligatoire, celle qui te range dans les gens du bien, dans les protecteurs du vivre ensemble, de la suprématie de la culture de la différence. Voilà ce que peut produire une indignation qui n’a pas intégré que dans les banlieues, les maux du racisme sont moins forts que le mal d’éducation, et que les dos de centaines de jeunes gens restent collés aux murs des barres des cités comme des arapèdes à l’ennui. Attention, la police de la pensée est partout, celle qui décide que le racisme est plus fort que tout. Et il est même plus fort que moi, puisqu’il ne produit pas de coup de jus en moi, en tout cas pas autant que bien d’autres fléaux. Alors, quand les indignés des salons affûtent leur plume, lustrent leur clavier, aiguisent leurs slogans et prennent leurs airs outrés, l’heure est grave. Et si grave que les chômeurs devront faire la queue pour leur cause, que les pauvres continueront de tendre leur gamelle pour quelques miettes de RSA et que les jeunes n’ont qu’à se contenter de rêver à l’endroit où ils pourraient trouver leur avenir. Et Sélim continuera de traîner sa carcasse, de ruelles parisiennes en impasses…

Lire également l'interview de Zohra Bitan : Comment le socialisme est devenu un club d’indignés de salon

 

L’antiracisme revient en fanfare, et sous les applaudissements d’une gauche dont la déliquescence idéologique ne pouvait pas trouver mieux pour faire briller ses talents de bienfaitrice, meilleure que tous et que n’importe qui !;

En 1983, le PS au pouvoir en plein tournant de la rigueur économique, trottinait après la Marche dite pour l’Égalité, qui, arrivée à Paris le 3 décembre de cette année-là, suscita l’intérêt du gouvernement, et même du président de la République. Trente ans plus tard, le PS au pouvoir, en pleine impopularité, remet le couvert suite au délire verbal d’une folle raciste qui n’a pas hésité à insulter une ministre de la justice, d’origine guyanaise. C’est triste pour la lutte antiraciste, dommageable pour des millions de Français qui ne sont en rien des racistes. Je n’ai pas besoin que l’on me dicte l’endroit où je devrais sentir la douleur, ni comment je devrais soigner celle qui pourrait me faire souffrir. Mon choix d’indignation n’est pas un business pour me laver d’une histoire, en enfiler une autre et venir vomir sur celles et ceux qui n’auraient pas eu la chance de se décrasser de la misère ou de la pauvreté.

Lorsque la Solférinosphère enfume l’entourage avec l’encensoir de sa bien-pensance, c’est toute la France qui a les yeux piqués, et qui tremble à l’idée terrible de penser à l’inverse de ce que ces gens pensent bien ! Certes, ceux que la droite qualifie de bobos de centre-ville ne sont pas les fabricants de tous les maux, loin de là. Mais reconnaissons qu’ils sont forts, et assez influents, et même dominants pour décréter la tendance ! Avec leurs discours prêchi-prêcha, Ils peuvent être drôles malgré eux, mais aussi navrants de sectarisme et d’enfermement intellectuel. Des banlieues, ils cultivent une vision périphérique précisément, qui se résumera à des bouquins bien torchés décortiquant un univers gris, trash et souvent bien triste. Ah, les histoires banlieusardes : à déguster comme de l’empathie nutritive, c’est excellent pour son équilibre émotionnel !

C’est touchant cette capacité que ces gens-là ont de s’indigner à ta place. Ils veillent à ce que je ne sois plus traité de « sale bougnoule ». Moi, pour ma part, je veille à ce que personne ne vive le cerveau et le ventre vides. On est complémentaires, c’est pour ça que j’en compte plein parmi mes relations et même mes amis, de ces antiracistes qui dramatisent ta couleur de peau. Souvent, on refait le monde ensemble dans des restos branchés. Ils aiment par-dessus tout, les colloques, les conférences dans lesquels ils parlent des heures sur ta cause, ta misère, ta condition sociale, ton « arabitude » ou ta « noiritude », juste pour dire qu’ils comprennent ton cas, et se rassurer au passage sur leur propre bonté d’âme. Ce sont ces champions des luttes anti-discrimantes qui se chargent, depuis des décennies, de coller sur ton front, les stéréotypes qui te qualifieront dans le camp du bien ou dans les zones du mal.

Extrait de "Cette gauche qui nous désintègre", de Zohra Bitan, publié chez François Bourin éditeur, 2014. Pour acheter ce livre cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 17/05/2014 - 14:10
Zohra Bitan Oui, excellent! Vous oubliez "juste" de dire
que le FN a été aux avants-postes de l'offensive contre la pensée unique et bienpensance du PS, prenant tous les coups, essuyant toutes les humiliations, terrassant toutes les manipulations des associations, syndicats et médias, dans lequel ont été disseminés les stay-behind gauchistes...
Souvenez-vous des crises d'hystérie collectives pour un calembour ou un mot douteux de Jean-Marie Le Pen, souvenez-vous de la diabolisation grotesque du FN...
Une fois que le terrain a été déminé par le FN, il devient plus facile pour ceux qui suivent, d'engranger les fruits de ces victoires pour notre Liberté de penser!
sandhom
- 17/05/2014 - 12:10
@Zohra Bitan

Excellent : vous résumez en quelques mots les maux qui déchirent le pays sur ces questions sensibles. Fasse que votre message et votre vision se diffusent, enfin.