En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 1 heure 4 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 2 heures 33 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 6 heures 7 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 7 heures 19 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 9 heures 2 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 9 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 12 heures 39 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 14 heures 25 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 14 heures 46 min
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 1 heure 27 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 12 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 6 heures 36 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 7 heures 44 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 9 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 10 heures 41 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 11 heures 38 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 13 heures 11 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 14 heures 37 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 15 heures 3 min
© Reuters
© Reuters
Remonter la pente

Comment refaire de l’industrie française une véritable machine à croissance

Publié le 21 avril 2014
Au cours des 20 dernières années, le secteur industriel français a connu une véritable dégringolade, la part de l'industrie dans l'économie passant de 18,4% du PIB en 1990 à 11,5% en 2013. Devant ce constat accablant, la Fondation Concorde propose les conditions du redressement.
La Fondation Concorde est un think tank français fondé en 1997, présidé par Michel Rousseau (professeur associé à l'Université Paris-Dauphine). Tournée prioritairement vers les TPE/PME et l’industrie, elle a pour préoccupation permanente la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fondation Concorde
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Fondation Concorde est un think tank français fondé en 1997, présidé par Michel Rousseau (professeur associé à l'Université Paris-Dauphine). Tournée prioritairement vers les TPE/PME et l’industrie, elle a pour préoccupation permanente la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au cours des 20 dernières années, le secteur industriel français a connu une véritable dégringolade, la part de l'industrie dans l'économie passant de 18,4% du PIB en 1990 à 11,5% en 2013. Devant ce constat accablant, la Fondation Concorde propose les conditions du redressement.

Passant de 18,4% du PIB en 1990 à 11,5% en 2013, notre industrie a connu une véritable dégringolade au cours de ces 20 dernières années. Une chute de nos capacités productives qui n’a pas déclenché de réaction majeure : nos élites ont cru à tort remplacer avantageusement l’industrie par les services, une illusion qui nous coûte cher aujourd’hui.

Un secteur industriel prospère est pourtant l’un des éléments clés d’une économie en bonne santé : l’industrie, dans un tissu économique, tire directement plus de 50% des autres activités. Partout dans le monde les taux de chômage les plus faibles se trouvent dans les régions les plus industrialisées, car l’industrie joue un rôle central dans la chaîne de valeur ; dans la France de la désindustrialisation, le chômage ne cesse de croitre.

Sans industries compétitives, la France est incapable de résorber le déficit de sa balance commerciale. Elle est désormais le seul grand pays de la zone euro à présenter un déficit courant à 2,2% du PIB.

Enfin, l’industrie génère beaucoup plus de gains de productivité que les autres activités économiques ; ces gains de productivité se diffusent à l’ensemble de l’économie par des baisses de prix qui donnent du pouvoir d’achat à tous. Ils constituent le principal déterminant de la croissance économique.

Une cause : le déclin de l’investissement productif

La cause de cette régression est le déclin des investissements effectués dans l’industrie. La France a accumulé au fil des ans un retard considérable dans ce domaine. Selon la BEI, la France est, avec l’Irlande, le pays d’Europe qui a investi le moins dans son outil industriel entre 1995 et 2002. La France est désormais un des pays développés les moins robotisés, alors même que la robotique avancée devrait permettre de relocaliser la production dans les pays développés. Ce déclin de l’investissement productif est facilement explicable : la rentabilité du capital en France est l’une des plus faibles d’Europe. Elle n’est jamais tombée aussi bas qu’aujourd’hui depuis 1998. En effet, avec le taux de prélèvements obligatoires le plus élevé d’Europe, la France présente aussi le taux de marge le plus faible : 28% de taux de marge contre 40% en moyenne en Europe et 41% en Allemagne. A ce niveau, les entreprises françaises ou internationales n’ont aucun intérêt à investir sur le territoire français.

Devant ce constat accablant, la Fondation Concorde propose les conditions du redressement. La reconstruction de notre système productif doit atteindre un objectif : le secteur industriel devra représenter 20% du PIB en valeur relative, ou avoir doublé en volume en 2035, seule voie pour un retour de la croissance et la réduction rapide du chômage.

Une proposition phare : diminuer de 50% les charges patronales des secteurs exposés

La Fondation Concorde propose de supprimer le CICE et de concentrer les efforts sur le secteur industriel en diminuant de 50% les charges patronales des secteurs exposés à la concurrence internationale

Réduire de 50% les charges patronales des 3.485.000 salariés des secteurs confrontés à la concurrence internationale coûterait 23,5 milliards d’euros. Si l’on prend pour hypothèse, un retour en recette fiscale de 10 % par l'IS, le coût net serait de 21 ,1 milliards d'euros.

Cette mesure créerait un vrai choc de compétitivité, stimulant la croissance et l’emploi et relevant fortement le potentiel de croissance de notre économie. Elle permettrait de réduire l’écart entre les salaires industriels français et allemands.

A cette baisse de charges s’ajoutent d’autres mesures spécifiques  pour rendre attractif ce secteur industriel, dont le dynamisme est indispensable pour redresser notre économie :

•             Supprimer l’ISF qui déstabilise les entreprises patrimoniales et pousse les entrepreneurs à l’expatriation ou à la vente de leur entreprise. L’ISF a joué un rôle extrêmement nocif dans les processus de transmission des entreprises familiales.

•             Réduire la CET de 50% pour ce même noyau dur productif. Réduire cette charge typiquement française en gardant cependant un lien avec la collectivité 

•             Retour à l’impôt forfaitaire sur les dividendes et les intérêts pour les personnes physiques investissant dans le secteur productif 

•             Réduire à 2 ans de la durée de l’amortissement

La Fondation Concorde souhaite montrer la voie des économies possibles pour poursuivre nos efforts dans le secteur industriel mais aussi pour atteindre nos objectifs de réduction de la dépense publique. Elle présente donc, au terme de ce rapport, un catalogue de mesures à même de financer les réformes qu’elle propose.

Cet article a également été publié sur le site de la Fondation Concorde

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
aviseur
- 22/04/2014 - 11:00
la croissance
est de retour. C'est pôle -emploi qui l'affirme. Et on ne peut les suspecter de trafiquer les stat... Ils sont au coeur même de la tempête.

http://aviseurinternational.wordpress.com/2014/04/22/la-une-de-keg-du-22042014/

vangog
- 22/04/2014 - 01:07
La France gauchiste est vouée à devenir le pays
des banques, des mutuelles et des fonctionnaires...
Le reste de l'économie est voué à disparaître petit à petit, en s'expatrient ou en ne trouvant aucun repreneur.
Ce mouvement est irréversible car la France est allée trop loin dans le gauchisme archaïque.
Elle a fait le choix, dans les années 80, d'une économie de services travaillant peu, ne produisant rien, et coûtant de plus en plus cher, et à laquelle des consommateurs en voie de paupérisation sont obligés de souscrire par décret étatique.
Bien naïfs sont ceux qui croient que la France pourrait revenir à 20% de part de l'industrie dans le PIB, car cela nécessiterait des réformes et des sacrifices inacceptables (à juste titre) par les Français.
Ceci est l'effet pervers de la social-démagogie gauchiste: elle est irréversible!
La France n'a pas fini de payer les choix des années 80 ( sans même parler de l'Europe...)!
jean fume
- 21/04/2014 - 23:42
C'est sûr que quand on est capable de pondre ....
.... des trucs comme le CICE, dont le premier bénéficiaire est la poste, l'industrie n'est pas prête d'apercevoir le bout du tunnel !
Ceci dit, la France a usée de tout son "génie" depuis plus de trente ans pour détruire son industrie.
Avec de la bonne volonté, en utilisant son "génie" à l'envers, elle peut espérer, dans trente ans, avoir remis les compteurs à zéro !