En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Education nationale
Faut-il réformer (à nouveau) l’école ?
Publié le 22 mai 2011
La FCPE, première fédération des parents d'élèves de l'enseignement public, a appelé les parents à organiser partout en France, ce vendredi, des "nuits des écoles" et à signer une pétition "pour demander l’arrêt des suppressions de postes dans l'Education". Dans le même temps, le gouvernement doit faire face à la dette publique et combler les déficits.
Véronique Bouzou est professeur de français.Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'éducation dont Ces profs qu'on assassine (Jean-Claude Gawsewitch, 2009).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Bouzou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Bouzou est professeur de français.Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'éducation dont Ces profs qu'on assassine (Jean-Claude Gawsewitch, 2009).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La FCPE, première fédération des parents d'élèves de l'enseignement public, a appelé les parents à organiser partout en France, ce vendredi, des "nuits des écoles" et à signer une pétition "pour demander l’arrêt des suppressions de postes dans l'Education". Dans le même temps, le gouvernement doit faire face à la dette publique et combler les déficits.

Menaces sur l'Education nationale

Je partage en effet les inquiétudes des parents qui craignent que les coupes dans les effectifs du personnel éducatif ne constituent un danger pour la sécurité de leurs enfants de même que je compatis avec l’inquiétude des familles, notamment en zone rurale, pour lesquelles la fermeture d’une école pose des problèmes logistiques bien réels, en termes de moyens de transports par exemple. Ainsi, quand les parents travaillent et que le réseau de bus est quasi inexistant, comment conduire les enfants à l’école ? De manière plus générale, cela pose la question des restrictions budgétaires dans les services publics.

Je m’associe tout autant à la lassitude, au découragement voire à l’épuisement de mes consœurs et confrères qui subissent au quotidien les incivilités d’élèves quasi impunis et qui sont  confrontés à certains adolescents qui ne respectent plus rien ni personne. Pour tous ces professeurs, et plus particulièrement pour ceux qui enseignent dans des établissements scolaires « difficiles » - pour ne pas dire infernaux - il est évident que bénéficier de structures adaptées, avec des classes dédoublées et des élèves moins nombreux dans les salles de cours, ne saurait être considéré comme un luxe. C’est une nécessité vitale pour le bien-être des élèves et surtout, pour la santé mentale des enseignants !  

Pour toutes ces raisons, pas étonnant alors que des fédérations de parents d’élèves cherchent à interpeller le gouvernement par une pétition nationale contre les suppressions de postes et qu’une « nuit des écoles » organisée sous l’égide de la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves des écoles publiques) ait lieu dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 mai avec une occupation symbolique des écoles maternelles et primaires.

Menaces sur l'Education nationale

Je partage en effet les inquiétudes des parents qui craignent que les coupes dans les effectifs du personnel éducatif ne constituent un danger pour la sécurité de leurs enfants de même que je compatis avec l’inquiétude des familles, notamment en zone rurale, pour lesquelles la fermeture d’une école pose des problèmes logistiques bien réels, en termes de moyens de transports par exemple. Ainsi, quand les parents travaillent et que le réseau de bus est quasi inexistant, comment conduire les enfants à l’école ? De manière plus générale, cela pose la question des restrictions budgétaires dans les services publics.

Je m’associe tout autant à la lassitude, au découragement voire à l’épuisement de mes consœurs et confrères qui subissent au quotidien les incivilités d’élèves quasi impunis et qui sont  confrontés à certains adolescents qui ne respectent plus rien ni personne. Pour tous ces professeurs, et plus particulièrement pour ceux qui enseignent dans des établissements scolaires « difficiles » - pour ne pas dire infernaux - il est évident que bénéficier de structures adaptées, avec des classes dédoublées et des élèves moins nombreux dans les salles de cours, ne saurait être considéré comme un luxe. C’est une nécessité vitale pour le bien-être des élèves et surtout, pour la santé mentale des enseignants !  

Pour toutes ces raisons, pas étonnant alors que des fédérations de parents d’élèves cherchent à interpeller le gouvernement par une pétition nationale contre les suppressions de postes et qu’une « nuit des écoles » organisée sous l’égide de la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves des écoles publiques) ait lieu dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 mai avec une occupation symbolique des écoles maternelles et primaires.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
02.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Libéraux en peau de lapin : pourquoi la polémique autour de François-Xavier Bellamy en dit long sur le raidissement des soit-disant « modérés »
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
06.
Peut-on encore s’enrichir autrement qu’avec l’immobilier en France ?
07.
Mort du Comte de Paris : et la porte du placard de l’Histoire se ferma sur les Orléans
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
sarlatg
- 23/05/2011 - 00:51
L'école pour quoi faire
Quelles compétences enseigner à l'école ? A quels enjeux de société veut-on ouvrir nos enfants ?

France Energies

http://www.france-energies-2012.fr/xwiki/bin/view/VP_FranceEnergies_Themes/023-Ouvrir-les-eleves-du-primaire-et-du-secondaire-aux-enjeux-de-notre-societe
Achille Supertramp
- 22/05/2011 - 20:38
Dommage.
Article simpliste et populiste qui ne propose pas grand chose sur le fond.
Cap2006
- 21/05/2011 - 23:01
faut il des master ? suite
Mais je suis aussi très interrogatif sur le rapport efficacité/cout...