Tribune
Où va la France ?
Publié le 14 mars 2014
La Chine faiblissant, les États-Unis restent la seule source véritable de croissance mondiale. La France se trouve particulièrement exposée, et ne doit pas se tromper dans ses prochains choix.
Pierre Haas, après avoir servi comme officier dans les Forces françaises libres du Général de Gaulle, a fait carrière de 1950 à 1965 comme directeur général de Continental Grain France, puis à partir de 1963 à la Banque Paribas comme directeur des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Haas
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Haas, après avoir servi comme officier dans les Forces françaises libres du Général de Gaulle, a fait carrière de 1950 à 1965 comme directeur général de Continental Grain France, puis à partir de 1963 à la Banque Paribas comme directeur des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Chine faiblissant, les États-Unis restent la seule source véritable de croissance mondiale. La France se trouve particulièrement exposée, et ne doit pas se tromper dans ses prochains choix.

Confrontés à la multiplication des turbulences de toute nature et à une croissance flageolante, les responsables politiques de la planète se rejoignent dans une quête, anxieuse, des moyens de la conforter, pour combattre la menace de déflation.

Menace accrue par l’affaiblissement du soutien chinois à l’activité économique mondiale, laissant l’Amérique comme seule source de croissance.

Dans ce contexte la France se trouve particulièrement exposée.

Les médias ont accueilli comme une surprise la demande de Bruxelles de nous voir honorer l’engagement de réduction progressive du déficit budgétaire pour le ramener à 3 % du PIB.

Engagement privant le pouvoir de l’arme de la dépense publique comme soutien de l’économie.

En assortissant le Pacte de Responsabilité d’une baisse de 50 milliards des dépenses de l’État, le président Hollande avait déjà renoncé à cette forme de stimulation.

Il s’agit de sa part d’un acte de raison. Accroître un endettement approchant 100 % du revenu national, porterait atteinte au crédit souverain de la France, un des meilleurs du monde.

L’intérêt général sera bien servi par cette manière d’agir, reconnaissant le secteur privé comme la source de la création de richesses. A la condition que sa performance bénéficie du soutien des réformes structurelles indispensables à la relance de l’activité économique.

Seul le Chef de l’Exécutif dispose du pouvoir de présenter au Parlement les lois permettant l’adoption de réformes dont tout le monde sait, plus ou moins consciemment, qu’elles sont indispensables.

Leur efficacité future se mesurera à la violence des oppositions que leur contenu suscitera chez les syndicats, chez les patrons, dans la force de travail et chez les collectivités régionales, départementales et locales.

Leur passage, dans ces conditions, ne pourra être obtenu que par une implication, totale, du Président de la République.

Implication qui lui demandera beaucoup de courage, de temps et comportera un risque pour sa réélection.

Sa place dans l’Histoire est à ce prix. Le temps de la procrastination est passé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
03.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
04.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
05.
L'homme qui ne voulait pas être le deuxième flic de France…
06.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
07.
Pourquoi les jeunes Français sont bien loin du portrait idéalisé d’une génération libertaire, ouverte et écolo…
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
05.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ignace
- 14/03/2014 - 22:37
@ marignan c'est vrai a chacun sa place
;;;
berstettoi
- 14/03/2014 - 20:32
où va la FRANCE ?
En enfer à cause des incompétents qui nous gouvernent !
Satan
- 14/03/2014 - 14:01
Faire le choix de la démocratie réelle?
Un jour peut être, pour l'heure ou reste en monarchie.