Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pob, la robotique au sein des foyers

Construire un robot qui avance tout seul. L’améliorer en lui permettant d’éviter les obstacles. Le perfectionner en lui apprenant à saisir des objets. Pob est beaucoup plus qu’un jouet, c’est un exercice de technologie à pratiquer en famille.

La minute "Tech"

Publié le
Pob, la robotique au sein des foyers

Le premier robot a été mis sur le marché en 2006. Crédit DR

Créé par la start up lyonnaise POB-Technology, Pob (Piece of Bot), se construit en expérimentant la mécanique, l’électronique et la programmation. On accède à ces savoir-faire très facilement et graduellement grâce à trois kits.

Avec Only Bot, le débutant construit un engin qui se déplace seul sur une trajectoire linéaire. Elle peut être modifiée à distance, comme n’importe quelle maquette radio guidée. La différence est ailleurs : voir sa créature bouger est une première récompense pour le pré-adolescent qui aura réussi à assembler des dizaines de pièces. Comme le faisait son grand-père avec le jeu de Meccano et comme le faisait son père avec les Lego mais avec d’autres perspectives créatives.

Le Designer Kit ajoute un capteur grâce auquel la bestiole « perçoit » une contrariété sur son chemin et la contourne si elle est correctement programmée avec le logiciel Risbee. Avec sa grille, ses icones, ses algorithmes prêts à l’emploi, Risbee compare des valeurs, fait faire des sauts d’une case de la grille à une autre case. Créer des fonctions, effectuer des opérations mathématiques et logiques est tout simplement enfantin.

Il ne reste plus qu’à ajouter deux servo-moteurs et un environnement de programmation en C et Basic un peu plus sophistiqué (Vex) et voici l’esclave « mécatronic » à la disposition de toute la famille. Doté de pinces comme ses grands frères qui ramassent des cailloux sur la planète Mars, Pob a été formaté avec quelques instructions rudimentaires. Bientôt il pourra, d’après les concepteurs de la suite robotique, « ramasser une chaussette ».

Alors que de plus en plus d’établissements du secondaire participent aux compétitions technologiques, la suite robotique lyonnaise se distingue de ses concurrentes par sa valeur pédagogique.

Trois générations de robots ont été mises au point par l’homme : l’automate, qui exécute des actions répétitives. Les robots munis de capteurs et ceux qui sont capables d’actions complexes.

La robotique ludique est en pleine expansion sur le marché depuis 2009, principalement au Japon et en Corée du Sud. Un des robots les plus vendus est alors Robosapiens, commercialisé par WowWee, et conçu par Mark Tilden. Il est préprogrammé. Mais déjà en 2006, la société Lego avait présenté lors du Consumer Electronics Show à Las Vegas, sa gamme Mindstorms NXT. Actuellement ce robot est vendu 200 euros. Il n’est destiné qu’aux enfants, c’est un jouet. En 2011, l’entreprise française Aldebaran Robotics développe Nao pour le grand public. On le trouve aujourd’hui à partir de 1800 euros.

Pob est à portée de tous. Et son prix, bien qu’élevé pour un cadeau de Noël, est abordable : 299 euros pour un kit de démarrage et jusqu’à 599 euros pour le robot capteur qui peut saisir des objets.

L’entreprise Pob-Technology a été fondée en 2005 par Pierre Seguin. Le concept est de proposer des robots à construire facilement avec une clé Allen (la clé utilisée pour les vis de forme hexagonale). Le premier robot est mis à disposition sur le marché en 2006. C’est le POB-BOT encore ancré dans la robotique ludique En 2009, la société met au point sa Pob Robotics Suite en visant deux publics  : les passionnés de high tech, et la famille autour de l’adolescent(e).

Spécialisée dans les assistants ménagers, la société iRobot propose de son côté un kit  Robotis Beginner Kit à 349 euros. De telles dépenses doivent être envisagées comme des investissements dans la culture technologique des générations montantes.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par marc auréle - 28/11/2011 - 14:19 - Signaler un abus Est-il fabriqué en France?

    Et si oui , où peut-on l'acheter? Si non , y a t'il un équivalent ( concept , prix et qualité comparable ) fabriqué en France? Si encore non , bien dommage , mais gardez le ( vraiment dommage)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Nathalie Joannes

Nathalie Joannès, 45 ans, formatrice en Informatique Pédagogique à l’Education Nationale : création de sites et blogs sous différentes plates formes ;  recherche de ressources libres autour de l’éducation ;  formation auprès de public d’adultes sur des logiciels, sites ;  élaboration de projets pédagogiques. Passionnée par la veille, les réseaux sociaux, les usages du web.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€