Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les raisons pour lesquelles l'implosion de la zone euro est désormais un scénario de plus en plus probable...

L'implosion de la monnaie unique est loin d'être improbable. Voici pourquoi.

Désunion monétaire

Publié le - Mis à jour le 6 Septembre 2012

Bourbier de la dette, risque de récession, menace d’implosion de l’euro… la situation n’a pas changé d’un iota durant l’été.

Une seule chose a changé : les indices boursiers ont été pris d’une frénésie haussière incontrôlée. Toujours ce même trouble obsessionnel compulsif qui les ronge et les broie de l’intérieur ; ces mêmes mouvements erratiques et irrationnels ; cette agitation anxieuse chronique qui peut se muer du jour au lendemain en délirium euphorique aveugle.

Mais laissons tout cela de côté pour l’instant.

L’étude des tentatives d’unions monétaires passées est passionnante, et surtout très révélatrice vous allez voir.

En revanche, elle est de très mauvais augure pour notre euro.

L’implosion de la monnaie unique, eu égard aux expériences passées, est loin d’être improbable.

Voici pourquoi :

Premier enseignement : pas une seule union monétaire n’a survécu aux différences CULTURELLES et ECONOMIQUES de ses parties.

L'union monétaire austro-allemande ne tint que de 1857 à 1867. L'union monétaire latine qui vit le jour en 1865 (France, Belgique, Suisse, Italie) fut dissoute en 1925

Même l’union scandinave (Danemark, Norvège, Suède) créée en 1872 entre des pays pourtant culturellement et économiquement très proches, a fini par être dissoute. C’est dire.

Or s’il y a un élément qui caractérise notre zone euro, ce sont bien ses différences culturelles, sociales, fiscales et économiques parfois diamétralement opposées. Quels sont les points communs entre la Grèce et les Pays-Bas ? Entre la France et l’Allemagne ?...

L’euro sera-t-il l’exception qui confirme la règle ?

Second enseignement : pas d’union monétaire viable sans union politique au préalable.

Si vous remontez le temps, vous vous rendez compte que les seules unions monétaires qui ont réussi sont celles qui se sont construites sur une UNION POLITIQUE réalisée AU PREALABLE.

C’est le cas par exemple de la confédération suisse, le l’unité politique allemande (et italienne) réalisée avant introduction d’une monnaie commune. Ou encore des Etats-Unis.

Pourquoi l’union politique est-elle indispensable ?

Tout simplement parce qu’une monnaie est un outils de financement et d’endettement pour l’état ; que les états politiquement souverains font passer leurs intérêts avant ceux de l’Union ; et que ces intérêts finissent TOUJOURS par DIVERGER et créer des déséquilibres destructeurs pour la monnaie unique.

Pire. Pela conduit même à plus de laxisme. La France n’a-t-elle pas financé ses 35H grâce à l’Euro ? Si. Idem pour la gabegie immobilière espagnole, les projets d’infrastructures ubuesques dans les pays méditerranéens… puisque l’euro le permettait !

L’Euro est précisément dans le cas d’un refus d’abandon de souveraineté nationale au profit de l’Union. Pas la moindre union politique réalisée au préalable… L’euro sera-t-il l’exception qui confirme la règle ?

Troisième enseignement : les unions ne résistent pas aux crises

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lebriard - 04/09/2012 - 09:13 - Signaler un abus C'est Marine Le Pen qui a raison

    Depuis le début elle a toujours dit que la zone euro allait exploser et la France devrait s'y préparer ....

  • Par Equilibre - 04/09/2012 - 09:33 - Signaler un abus Comprend pas

    edmen RS EURO? Cela veut dire quoi? Un peu trop léger. Un point plus détaillé sur les différentes unions n'auraient pas été superflu... Mieux, une analogie. Un petit rappel historique sur la Grèce e son défaut, alors que faisant partie de l'UMLatine. Pour le reste, le neuro est une monnaie idéologique sans fondement économique... Le reste...

  • Par lebriard - 04/09/2012 - 09:46 - Signaler un abus Les japonnais ........

    appellent l'Europe le pays du soleil couchant ça veut tout dire !!!!!!

  • Par adieux - 04/09/2012 - 11:35 - Signaler un abus l'aristocratie des 15 ans

    zone euro, un bien grand mot. Pour être plus juste, zone de gabarie de la hausse de la fausse épargne.

  • Par boblecler - 04/09/2012 - 12:29 - Signaler un abus bah la France a toujours

    bah la France a toujours réglé le problème avec le franc fort à partir de 1992 . L'euro résistera pour la bonne et simple raison que c'est un grand marché de consommateurs et que les différences culturelles évoquées sont ténues entre les acteurs y compris sur le plan politique. Il faut plutôt voir les délais de paiements accordées aux acheteurs hors zone euros, comme les Chinois et voir que les délais de paiements s'allongent et qu'ils nous prennent pour des abrutis mais personne n'en parle

  • Par sheldon - 04/09/2012 - 12:47 - Signaler un abus Le pire serait sous un gouvernement socialiste incompétent !

    Au moins pour l'instant l'euro évite un peu les mesures folles de la majorité et de la CGT

  • Par Equilibre - 04/09/2012 - 13:46 - Signaler un abus @bob lecler en bisounourserie

    "le franc fort à partir de 1992". Tu parles de cette période en bien? Hum, faut bien défendre le PS en toutes circonstances, même quand cette politique nous a couté TRES cher en dettes et en emploi, via les taux d'intérêts.... Quant à balancer la faute sur les chinois, pour ce motif, hum encore... S'attaquer à la sous-évaluation chronique, forme de protectionnisme, serait plus indiqué. Le neuro résistera... A quel prix, si tant est qu'il résiste? Tu serai plus utile sur des sites style www.jeracontenimportequoiDeGauche.con

  • Par altona - 04/09/2012 - 15:54 - Signaler un abus vers une zone Euro à 2 vitesses

    Au lieu d'une dislocation , on assistera à la création de 2 zones Euro : zone Nord avec un Euro fort ( 1 E.= 1,5 $) et zone Sud (incluant la France ) avec un Euro faible ( 1E.= 1,1 $) , et tout continuera .

  • Par Guti - 04/09/2012 - 17:18 - Signaler un abus wahou

    Quel article de haute volée...surtout pour une directrice de publication. Au moins j'aurais appris que je n'acheterais pas de bouquin Agora et en cela je vous remercie.

  • Par NRV95 - 04/09/2012 - 17:55 - Signaler un abus Quelqu'un ose dire que les 35 heures ont été financées par l'€ ?

    L'ire de nos socialos de service sur les commentaires ci-dessus est immédiate. Entièrement d'accord avec les arguments et surtout les conclusions de cet article, et ce n'est pas le gvt actuel qui va trouver les solutions, au contraire! Préparez vos jardins pour manger des rutabagas.

  • Par alankin - 04/09/2012 - 18:50 - Signaler un abus rarement lu...

    un article aussi creux, répétant deux ans de rengaine...

  • Par mike710 - 04/09/2012 - 18:54 - Signaler un abus Pour comprendre pourquoi nous en sommes arrivé là !

    Si vous avez la patience de visualiser cette vidéo ( 2h30mn) : http://www.youtube.com/watch?v=TLjq25_ayWM vous en saurez beaucoup plus sur la finance et la politique...

  • Par De France et de plus loin - 04/09/2012 - 19:20 - Signaler un abus Les monnaies nationales ne

    Les monnaies nationales ne sont pas bonnes pour les européens . La preuve: elles ont toutes disparues , aucune n à survécu . Ah si il y a la livre sterling mais quand on voit la situation de la GB ...

  • Par Kakou - 04/09/2012 - 20:04 - Signaler un abus Traité.;europeen

    Comment peut-on vouloir faire accepter aux Français en deficit identitaire ...un traité qui leur demande des sacrifices sur de longues années ...pour qui pour les masses immigrées..! qui nous d'ésobligent aujoud'hui ....alors. ,qui paiera ma retraite...! les europeens ?....les apprentis sorciers qui nous gouvernent vont bon train dans l'aventure..;.et pourquoi..? simplement parcequ'ils resteront impunis et avec une bonne retraite nous regardant crever ...ces salopards sont sans foi et se renient au premier obstacle ..ils sont indignes de nous .Français.......nos politiques..UMPS sont des cancers...et la chimio, c'est le Front national

  • Par De France et de plus loin - 04/09/2012 - 20:25 - Signaler un abus Kakou

    Des partis proches idéologiquement du FN ont gouverné en Europe ( Hongrie, Autriche, pays bas ..). Ils n ont jamais rien résolu . Ce n est pas parce que le FN n à jamais exercé le pouvoir en 40ans qu ils sont meilleurs que les autres. Ne rêvez pas.

  • Par Kakou - 04/09/2012 - 20:55 - Signaler un abus @de France et de plus loin ..!

    alors crevont sans avoir essayé un reméde .!...parceque des( étrangers).....n'ont pas reussi, nos qualités ,notre humanisme, ( qui ne doit que nous servir) notre passé...peuvent nous élever au dessus des Nations

  • Par Duffy - 04/09/2012 - 23:07 - Signaler un abus Culture du pire?

    Chère Isabelle vous jouez souvent les Cassandre. Avec tout le respect qui vous est dû: est-ce une posture marketing pour récupérer la clientèle des anxieux? Le monde va-t-il vraiment s'effondrer comme un château de cartes? Souvent le scénario réel se situe entre le extrêmes, d'autant qu'ils sont connus et étudiés des décideurs. Enfin la création d'une panique dans l'opinion est en soi un moyen d emanipulation des masses. La situation financière et économuque du monde est certainement critique, car représentative de grands changements, mais j'ai tendnace à croire que le monde continuera et que d'autres équilibres seront trouvés. L'Europe et les USA conserveront encore longtemps un poids prépondérant (capital accumulé, compétences, marchés). les dragons asiatiques et la Chine rencontreront leurs contradictions au fur et a mesure que leurs populations demanderont davantage de pouvoir d'achat. Le cas du Japon est exemplaire, Stagnation après avoir été le tigre rugissant de l'économie mondiale de 1965 à 1990.

  • Par vangog - 04/09/2012 - 23:32 - Signaler un abus Reconstruire une Europe sans son virus Socialiste!

    qui plombe les économies du sud depuis que Delors et Mitterand ont mis leur nez dans les traités (car l'Europe fonctionnait très bien avant ces tristes individus), oui, c'est possible, mais il faudrait des chefs d'état énergiques et qui acceptent les vrais changements; Dans ce domaine comme dans d'autres domaines, ce sont ceux qui en parlent le moins qui en font le plus ...

  • Par Ganesha - 05/09/2012 - 08:55 - Signaler un abus Retraités

    Les rappels historiques du XIXème siècle sont amusants. Il est très probablement exact qu'il nous faudrait un grand projet européen, proposant de vraies solutions et un nouveau système économique où le chomage n'existerait pas. Mais ce sont principalement les retraités qui votent, et le pseudo-débat gentillet entre ump et ps suffit pour les amuser et les tenir en haleine entre les siestes et les "feux de l'amour" à la télé ...

  • Par Lepongiste - 05/09/2012 - 09:53 - Signaler un abus Jacques Attali le gourou avait lui aussi

    annoncé la fin de l'Euro avant Noel 2011 !!!!!

  • Par mado83@free.fr - 05/09/2012 - 12:24 - Signaler un abus l'Euro

    ganesha envoie le bouchon un peu trop loin..les retraitées (dont je suis)ont une expérience politique acquise au fils des ans et ne font pas n'importe quoi..les hommes politiques ne sont pas à la hauteur de leurs concitoyens..on ne peut voter que pour ceux qui se présentent le suffrage universel a des limites..mais la Corée du Nord est-ce préférable?? quant à l'article, je le trouve assez juste..

  • Par honduras - 05/09/2012 - 15:08 - Signaler un abus une histoire de riche

    l'euro est une monnaie de riche, elle a été créée pour le monde de l'entreprise et la spéculation internationale et donc cette monnaie sera conservée au prix d'un endettement massif sur les classes populaires. il faudra s'alarmer quand les conversions en dollars commenceront, c'est à dire quand les riches partiront, pour les autres ils perdront le peu de capital qu'ils avaient, c'est la loi du marché.

  • Par guy.h - 05/09/2012 - 16:32 - Signaler un abus Entirement d'accord avec cet article

    J'invite tous les intervenants à lire attentivement cet article , il est rare de trouver un texte trématant du sujet d'une manière aussi claire et concise à la fois . Tout le monde savait dès la création de l’euro que les conditions de sa survie résidaient dans une harmonisation des politiques économiques, budgétaires, fiscales et sociales. Sans quoi, l’échec était CERTAIN. - Tout le monde le savait. Et pourtant…aucun politique n’en a tenu compte : les intérêts nationaux (pour ne pas dire électoraux) passaient t toujours avant l’intérêt commun dont les politiques font fi." ce paragraphe résume à lui seul, les raisons qui conditionnent la survie de l'euro.- Le laxisme, l’égoïsme et l’incompétence de nos politiques sont entièrement responsables de l’échec de l’Euro.

  • Par nervall - 06/09/2012 - 04:07 - Signaler un abus euro fort = imports

    l'euromark fort est une monnaie de pouvoir d'achat surévalué pour importer les produits du reste du monde , sauf pour les allemands qui exportent avec leur modele contraire au reste des européens , çà va etre la destruction totale de la france et des autres pays de moyenne gamme en concurrence directe avec le reste du monde , l'allemagne n'a pas de concurrence avec son industrie de niche , l'euro est une abomination monetaire structurelle

  • Par titine - 06/09/2012 - 21:31 - Signaler un abus La logique

    prend le dessus à un moment donné et particulièrement lorsqu'on l'ignore ou la contourne parce qu'elle n'aime pas cela... C'est son dessein. On peut jouer avec elle ou se jouer d'elle mais rien n'y personne ne lui échappe ; par conséquent, l'explosion de la zone euro n'est qu'une question de temps. le temps a tout son temps contrairement à l'imbécilité humaine.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Isabelle Mouilleseaux

Isabelle Mouilleseaux est directrice de publications chez Publications Agora.

Elle a notamment co-écrit Le déclin du Dollar : une aubaine pour vos investissements ? (Valor, 2008).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€