Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pour l'énergie propre, de plus en plus parient sur...l'hydrogène

La première édition du salon Hyvolution se tiendra en fin de semaine, les 4 et 5 février, au Parc Floral de Paris, sous l'égide de l'AFHYPAC. Un salon dédié aux différentes utilisations et conséquences de l'hydrogène sur notre quotidien.

Energies propres

Publié le
Pour l'énergie propre, de plus en plus parient sur...l'hydrogène

La dernière fois que l'hydrogène était à la une des médias, c'était pour parler de l'essai d'une bombe H revendiqué par la Corée du Nord. Mais durant le salon Hyvolution, l'association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (APHYPAC) présente l'hydrogène sous un tout autre jour. Il est désormais considéré comme une alternative crédible aux énergies fossiles, notamment dans les transports. Cet atome peut être utilisé comme carburant ou sous la forme d'une pile à combustion, grâce à laquelle on obtient de l'électricité et de la chaleur à partir de l'hydrogène.

Dans les transports, c'est la solution de la pile à combustion à hydrogène qui est privilégiée. L'hydrogène en tant que carburant n'est plus utilisé que dans l'aérospatial. Dans tous les cas, l'utilisation de cet atome est propre, puisqu'il ne rejette que de l'eau. Une fois les électrons soutirés des atomes d'hydrogène (ce qui permet d'obtenir de l'électricité), les reliquats s'associent avec des atomes d'oxygène, présents dans l'air, pour former de l'eau (H2O).

Une source d'énergie propice aux transports

Aujourd'hui, l'hydrogène est à la base de très nombreuses applications dans notre quotidien. Et son emploi le plus connu, c'est dans le domaine de la voiture électrique.

Pour le moment, ce sont surtout les constructeurs japonais qui animent le marché. La dernière née est la Toyota Mirai, commercialisée depuis fin 2015. Honda, Renault-Nissan, Ford et Daimler, sortiront eux-aussi une voiture à hydrogène dans les prochaines années. « Ces véhicules électriques à pile à combustible hydrogène présentent plusieurs avantages par rapport aux véhicules électriques à batterie », explique Sébastien Grellier, directeur communication chez Toyota. « Le principal est d’associer des performances environnementales élevées aux avantages d’une voiture électrique traditionnelle en termes d’autonomie électrique (500 km) et de temps de recharge car seulement trois à cinq minutes sont nécessaires pour refaire le plein d’hydrogène. »

Niveau technique aussi, les voitures à hydrogène se mettent au niveau. « Il existe même une formule1 alimentée par une pile à combustible, la Green GT, qui atteint des performances comparables à celles des F1 classiques, » illustre Jean-Patrick Teyssaire, responsable communication de l'AFHYPAC et fondateur de Planète Verte.

En France aussi ça bouge. Les industriels s'intéressent davantage au prolongateur d'autonomie des batteries, en y branchant une pile à combustible. Il est également prévu que la société française Pragma Industrie équipe la poste avec des vélos électriques, équipés d'une pile à combustible. Dix vélos seront ainsi à l'essai dans la région de Bayonne, alors qu'il est envisagé de remplacer les 18000 vélos à assistance électrique de la firme. Fin 2015, une société de taxis à hydrogène a été lancée à Paris, avec la contribution d'Air liquide, de la start-up société du taxi électrique dans Paris et de la société Hype notamment. Ces sont pour le moment centrés autour du pont de l'Alma.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par JG - 05/02/2016 - 23:51 - Signaler un abus Produire l'hydrogène par electrolyse de l'eau...

    A-t-on seulement idée de la quantité d'énergie nécessaire pour cette réaction chimique ??

  • Par brennec - 06/02/2016 - 10:36 - Signaler un abus Economie toujours oubliée.

    Bien gentil ce mélange de prospective de voeux pieux écologique, de débuts de réalisations, de catalogue de potentialités. On attend un bilan économique honnête et sérieux et surtout pas de subventions directes ou déguisées dont le seul avantage est de couter très cher et de tout fausser.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gabriel Zignani

Gabriel Zignani est journaliste.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€