Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Policier blessé suite à un braquage : pourquoi il y a véritable problème Taubira en politique pénale

La ministre de la Justice est à nouveau sous le feu des critiques après qu'un policier a été grièvement blessé par un braqueur fiché "S" qui s'était évadé de prison à la faveur d'une permission. Aujourd'hui, à gauche autant qu'à droite, pour des motifs différents, son bilan est jugé calamiteux.

Calamity Christiane

Publié le
Policier blessé suite à un braquage : pourquoi il y a véritable problème Taubira en politique pénale

Christiane Taubira est largement critiquée. Crédit Reuters

Atlantico : Christiane Taubira est encore largement critiquée. Même si la société semble de plus en plus violente et même si ces questions se posaient déjà sous d'autres majorités, en quoi peut-on voir la responsabilité de la Garde des Sceaux ? Au regard, des décisions prises par elle ces dernières semaines, existe-t-il spécifiquement un "problème Taubira" ? En quoi peut-on la distinguer de ses prédécesseurs ?

Philippe Bilger : Il est évident qu'il n'y a pas de lien direct et immédiat entre ce nouveau drame et la politique pénale calamiteuse de Mme Taubira.

Simplement, il y a un grave problème en France pour l'exécution des peines et on le constate en particulier à la suite de cette derrière tragédie judiciaire. Il aurait été plus urgent pour un Garde des Sceaux digne de ce nom de veiller à favoriser autant qu'elle le pouvait auprès des magistrats sur les moyens humains et matériels afin de permettre une exécution des peines satisfaisante. Elle a une responsabilité dans la création et la diffusion d'un climat qui est catastrophique. Elle n'est néanmoins pas responsable de toutes les tragédies judiciaires, ce n'est pas elle qui a pris la décision de placer l'un des deux malfaiteurs en liberté conditionnelle.

>>>>>>>>>>>>>> Lire aussi : Maîtrise du territoire et autorité de l'Etat : la descente aux enfers de la France

>>>>>>>>>>>>>> Lire aussi : La France face à la perte de la maîtrise de son territoire : la justice en perdition

Mais effectivement, il ne faut pas le nier, il existe un "problème Taubira" spécifique depuis qu'elle a été nommée et encore plus depuis qu'elle a été maintenue. Tout d'abord, on a rarement connu une personnalité aussi contente d'elle-même, aussi arrogante et incapable de supporter la moindre contradiction sur le fond. Là, il y a un problème psychologique et intellectuel. Ensuite, on n'a rarement connu un Garde des Sceaux aussi faible et aussi généralement critiqué qu'aujourd'hui. Aujourd'hui à gauche autant qu'à droite, pour des motifs différents, son bilan est jugé calamiteux. Enfin, on n'a jamais connu un Garde des Sceaux aussi cyniquement maintenu par le pouvoir politique parce qu'il est un marqueur de gauche pour tous ceux qui rêvent encore de cette gauche-là. Le cynisme est dans le fait que François Hollande la maintient au nom d'une gauche à laquelle il ne croit plus lui-même. C'est se moquer du peuple français qui subit ses élucubrations pompeuses et dogmatiques.

Sa politique pénale jugée "laxiste" par de nombreux observateurs est-elle objectivement à l'origine de plus nombreux crimes et délits ?

Elle n'est même pas laxiste, elle est inexistante. On pourrait la résumer à la contrainte pénale et à la justice des mineurs. Ça s'arrête là, tout le reste c'est du verbe.

Elle n'est pas responsable objectivement de nombreux crimes et délits. En ayant fait voté avec moultes difficultés après un processus bureaucratique absolument insoutenable où n'étaient conviés à s'exprimer que les gens déjà d'accords avec elle. Elle a fait voter une loi sur la contrainte pénale sur un principe faux selon lequel c'est la prison qui crée la récidive. Celui qui crée la récidive c'est le récidiviste. Celui qui crée le crime c'est le criminel. Ensuite qu'il puisse y a voir des dérives à cause de l'univers pénitentiaire c'est entendu. Ensuite, elle supprime les peines planchers, les tribunaux correctionnels entre 16 et 18 ans vont l'être, alors que c'était une bonne idée. Enfin, elle prépare un projet de loi sur les mineurs dans lequel l'éducatif va être favorisé au détriment du répressif. C'est une absurdité.

Le scandale est que cette Garde des Sceaux est maintenue parce qu'elle en impose, parce qu'elle fait peur et parce qu'elle s'exprime relativement correctement au sein d'une classe politique qui ne sait plus s'exprimer. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par alainb - 07/10/2015 - 07:51 - Signaler un abus Vite dehors !!!!!!

    J'espère que les veaux auront retenu la leçon et viront à jamais cette bande d'incapables....

  • Par Olivier62 - 07/10/2015 - 10:58 - Signaler un abus Complicité avec la délinquance ?

    "'elle s'est mise au service d'une cause dogmatique et doctrinaire qui n'est pas celle du peuple français" On ne saurait mieux dire. Et cette cause, celle du socialisme et du mondialisme explique une complicité de fait avec la délinquance, qui s'attaque majoritairement aux français de souche, que Taubira méprise totalement. Il n'est pas exclu, dans son cas, qu'il y ait également comme une volonté de revanche du colonialisme. Cela montre qu'il est illusoire de voir le gouvernement et Taubira changer quoi que ce soit à leur politique.

  • Par vangog - 07/10/2015 - 11:15 - Signaler un abus Elle aura de la chance...

    si elle ne se retrouve pas au bout d'une pique brandie par des sans-dents, avec le reste de la noblesse socialiste!

  • Par Pourquoi-pas31 - 07/10/2015 - 12:09 - Signaler un abus Monsieur le Premier Ministre Manuel Valls

    aura t-il le courage de poser sa démission si elle n'est pas virée du gouvernement ? Quand au relent de racisme anti blanc, il est évident et à peine dissimulé.

  • Par Pourquoi-pas31 - 07/10/2015 - 12:18 - Signaler un abus J'aime bien l'expression :

    "la tension devient de plus en plus palpable" Expression utilisée à tort et à travers par les journalistes de toutes origines. Je connaissais la tension d'une courroie de transmission, la tension de la chaine de mon vélo, mais tâter la tension d'une personne, en l'occurrence d'une belle fille me conduirait immédiatement à une paire de gifles en retour. Essayez pour voir !

  • Par D'AMATO - 07/10/2015 - 14:51 - Signaler un abus François Hollande

    s'est toujours moqué du peuple Français

  • Par mijo63 - 07/10/2015 - 15:29 - Signaler un abus par mijo63

    M. Bilger continue à nous faire croire que la justice est libre et indépendante depuis 2012. Quant à Mme Taubira, personne imbue de sa personne, très sectaire et méprisante, chacun sait bien que c'est une calamité pour la France. Il est temps pour M. Bilger d'assumer son hollandisme de 2012 !..

  • Par cloette - 07/10/2015 - 15:30 - Signaler un abus Vivement qu'ils partent tous

    et qu'on ne la voit plus , le portrait dressé par Bilger est criant de vérité

  • Par cloette - 07/10/2015 - 15:32 - Signaler un abus Hollande

    meriterait aussi un portrait , une description au vitriol !

  • Par langue de pivert - 07/10/2015 - 15:45 - Signaler un abus elle prend le gens pour des cons ? ☺

    Comme pour le mur des cons elle fait semblant de lâcher un peu de leste (le temps de faire disparaitre les preuves matérielles et de rendre impossible une enquête par la seule juridiction compétente pour cette affaire : à savoir L'IGSJ) Après les élections (on peut imaginer "d'amicales pressions" du plouc suprême :-) elle pourra poursuivre son œuvre de sabotage sans frein ! Des escortes ? Pour mettre en danger des policiers et des gendarmes déjà bien occupés et exposés ? Du délire ! Pas de sortie, pas d'escorte ! Elle essaie de noyer le poisson ! Un meurtre de policier ça s'oublie vite en socialie ! Il y a une contradiction dans l'article la gauche (comme la droite ça oui) serait contre cette personne...et elle resterait dans le gouvernement parce qu'icône" de cette gauche ?

  • Par precepte - 07/10/2015 - 18:08 - Signaler un abus Taubira

    A la suite d'un accord secret que l'on connaîtra peut-être un jour, entre elle et Hollande, elle profite de se poste pour créer l'insécurité des Français qu'elle déteste en tant qu'indépendantiste qui a dû fuir un jour dans la forêt de Guyane à cause de ses idées.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Bilger

Philippe Bilger est président de l'Institut de la parole. Il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la Cour d'assises de Paris, et est aujourd'hui magistrat honoraire. Il est l'auteur de La France en miettes (éditions Fayard), Ordre et Désordre (éditions Le Passeur, 2015). En 2017, il a publié La parole, rien qu'elle et Moi, Emmanuel Macron, je me dis que..., tous les deux aux Editions Le Cerf.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€