En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

02.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

03.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

04.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

05.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

06.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

07.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 3 heures 5 min
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 4 heures 42 min
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 6 heures 13 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 8 heures 21 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 10 heures 35 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 27 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 12 heures 10 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 21 heures 17 min
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 22 heures 32 min
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 3 heures 49 min
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 5 heures 29 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 6 heures 37 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 9 heures 12 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 10 heures 51 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 12 heures 21 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 21 heures 46 min
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 23 heures 1 min
22/05/2020 - 14:14
Difficultés financières

Bruno Le Maire : "Oui, Renault peut disparaître"

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, était invité sur Europe 1 ce vendredi matin. Il est revenu sur la situation financière de Renault, lourdement impactée par les conséquences de la crise sanitaire du coronavirus. 

Bruno Le Maire a évoqué le cas de l'entreprise : 

"Il y a urgence à agir. Renault peut disparaître, les grands constructeurs industriels peuvent disparaître, il faut être lucide. Je n'ai jamais caché la gravité de la crise, et je ne cache pas la gravité de la situation de Renault."

Les usines et le réseau commercial de Renault ont été paralysés pendant cette période de confinement. 

Bruno Le Maire a néanmoins tenu à rester optimiste : 

"Mais je sais aussi que Renault a des ressources exceptionnelles, des technologies exceptionnelles, des salariés qui sont motivés, des ouvriers qui sont compétents". 

Il est convaincu que l'entreprise "peut rebondir et va rebondir" si elle définit une stratégie :

"Et la stratégie qui nous paraît la bonne pour Renault, en tant qu'Etat actionnaire, c'est d'en faire l'un des constructeurs technologiquement les plus avancés de la planète, en pointe sur le véhicule électrique". 

L'Etat français, premier actionnaire de Renault avec 15% du capital, a accepté d’aider l’entreprise avec la garantie d’un prêt bancaire d'environ cinq milliards d'euros, qui a été approuvé par l'Union européenne. 

Ce prêt n’aurait pas encore été signé par Bruno Le Maire. Il souhaite notamment demander au constructeur automobile de s'engager sur trois points, dont "la localisation en France de leurs activités technologiquement les plus avancées".

Selon Le Canard enchaîné, le constructeur automobile français envisagerait de fermer quatre sites en France - Flins, Dieppe, Choisy-le-Roi et les Fonderies de Bretagne - dans le cadre d'un plan de 2 milliards d'euros d'économies qui doit être dévoilé le 29 mai. Selon une source proche du dossier, il ne s'agirait toutefois pas à Flins d'une fermeture mais de l'arrêt de la production automobile pour consacrer le site à une autre activité.

Publié le 22/05/2020 - 14:14
Vu sur : Europe 1
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gpo
- 23/05/2020 - 13:14
Le maire a oeuvré pour la disparition de 'votre fleuron français
D'abord en cautionnant le licenciement de Goshn puis en avant sur du tout électrique alors que le même veut fermer les centrales..
Notre pays va disparaître à cause de ces énarques irresponsables et incompétents
edac44
- 23/05/2020 - 09:54
Même les dinosaures ont fini par disparaître ...
Renault ne survit depuis plus de 30 ans que par le biais de ses délocalisations dans des pays à "bas coût" ou en voie de développement.

Faut dire aussi que la France est championne du monde des taxes et impôts en tout genre ==> https://bit.ly/2XtrNNg

En 2017, la barre des 1 000 milliards de prélèvements obligatoires a été franchie pour la première fois ; c'est 60 milliards de plus qu'en 2015 et 370 de plus qu'il y a quinze ans. Fin 2017, le taux de prélèvement obligatoire dépassait les 46 % du PIB, ce qui nous assurait une première place mondiale (peu enviée)… À titre de comparaison, la moyenne des pays de l'OCDE est de 34 % et des pays comme les États-Unis ou le Royaume-Uni avoisinent les 30 %.

Alors, où va le pognon ???

La charge du boulet social peut-être ???
spiritucorsu
- 22/05/2020 - 19:31
La disparition,c'est plutôt du côté de la macronie!
Si disparition il doit y avoir,c'est plutôt du côté de la macronie qu'il faut regarder,des élections municipales calamiteuses,une crise sanitaire économique et sociale qui est en train de tourner au désastre tous les ingrédients sont réunis pour que le rafiot de la macronie qui prend l'eau de toutes parts et son capitaine de croisière de luxe fassent bientôt naufrage englouti dans le triangle des bermudes du mensonge ,de l'arrogance et de l'incompétence .Chance pour les Français ,la zone maudite ne rend jamais ses proies.