En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

02.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

03.

Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

07.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 10 heures 20 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 11 heures 50 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 15 heures 44 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 16 heures 48 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 17 heures 50 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 18 heures 47 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 10 heures 8 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 11 heures 8 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 12 heures 55 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 16 heures 15 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 16 heures 53 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 17 heures 23 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 17 heures 45 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 18 heures 29 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 18 heures 59 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 19 heures 32 min
Pataphysique

Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?

Publié le 11 décembre 2019
Retraito-sceptique : personne convaincue, à l’opposé du consensus scientifique international, que la démographie et l’allongement de la durée de la vie n’ont aucun impact sur des systèmes de retraites conçus en 1946 et que la réforme ne sert que l’intérêt de lobbies.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Retraito-sceptique : personne convaincue, à l’opposé du consensus scientifique international, que la démographie et l’allongement de la durée de la vie n’ont aucun impact sur des systèmes de retraites conçus en 1946 et que la réforme ne sert que l’intérêt de lobbies.

Partisans de la terre plate et anti-vaxx exceptés, il était jusqu’à présent difficile de trouver aussi con qu’un climato-sceptique.

Qu’on choisisse le modèle le plus conservateur du GIEC (seuls les Pays-Bas et une poignée d’îlots dans le Pacifique sont noyés à plus ou moins longue échéance) ou qu’on lui préfère le scénario le plus alarmiste (l’humanité est carrément éliminée d’ici douze petites années), le consensus scientifique international et bel et bien que le climat change, que ça va nous poser de sérieux problèmes et que l’homme n’y est pas pour rien.

Il est donc grand temps de se sortir les doigts du fondement et d’agir, ne serait-ce qu’en pensant à nos chères têtes blondes qui n’ont rien demandé...

Mais voici qu’à ma liste de crétins rationally challenged vient désormais s’ajouter la cohorte d’enragés anti-réforme des systèmes de retraites, qui peuvent asséner sans pouffer qu’un dispositif inventé en 1946, lorsqu’on partait s’occuper de son potager à 65 ans, qu’on allait cultiver les pissenlits par la racine six mois plus tard et que l’on recensait un minimum de cinq cotisants par pensionné, est toujours aussi pertinent en 2020.

Le Français moyen contemporain, qui reçoit son dernier solde de tout compte à 63 balais, ne tire son ultime révérence que bien au-delà des 80 piges et ne devra bientôt plus compter que sur un misérable actif pour lui payer son loyer, n’en déplaise à Martinez, Besancenot, Mélenchon ou Le Pen, a donc arithmétiquement du souci à se faire.

Alors, est-ce que la réforme Macron est la bonne, la pierre philosophale qui réglera la question démographique une fois pour toutes ? No lo se. Et vous non plus d’ailleurs, toutes les simulations propagées par les usual suspects (celles selon lesquelles profs et cheminots perdront jusqu’à 250% de leurs revenus ou seront transformés en biscuits) étant à peu près aussi crédibles qu’un lien de causalité entre cancer du larynx et compteur Linky, le projet n’étant toujours pas connu.

Je sais juste qu’il y a pratiquement le feu au lac.

Bon, j’entends bien, ici et là, qu’il suffirait de confisquer le pognon des riches pour faire la soudure mais, outre que ce magot est déjà virtuellement préempté par les gens qui pensent qu'il devrait d’abord être consacré à l’école, à la santé, aux intermittents du spectacle, au ponts qui s’écroulent, aux bureaux de poste ruraux et aux petites lignes ferroviaires de campagne, toute la fortune des Bettencourt et autres Arnault-Pinault suffirait-elle à tenir le coup sans effort jusqu’à la fin des temps ? Ou faudrait-il, à un moment, se mettre à importer des milliardaires pour tout leur confisquer à nouveau ?

Là encore, je sèche.

Bah, tout ça n’est pas bien grave : après tout, il suffit de ne rien faire, et pour le climat et pour les retraites, pour que les deux menaces s’annulent mutuellement. C’est pas si mal organisé, finalement.

-------

PS : Si le terme « retraito-sceptique » devait s’imposer, j’aimerais bien qu’on m’en reconnaisse la paternité. Tiens, je vais le déposer à l’INPI juste au cas où…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tatouzou
- 12/12/2019 - 01:06
Du grand n'importe quoi, agressif et grossier
Les affirmations péremptoires du rédacteur seraient plus crédibles s'il évitait d'insulter ceux qui ne partagent pas ses opinions.

Je suis selon lui un décérébré climatosceptique, puisque je n'adhère pas à la folie à la mode qui fait du CO2 un poison, surtout quand il est issu de la combustion du pétrole ou du charbon en Europe, à partir de théories fumeuses jamais validées par les faits.

Si cette théorie était vraie, pas besoin de s'inquiéter pour le futur des retraites, puisque les USA, la Chine, l'Inde et l'Asie en général vont brûler vingt fois plus de pétrole, de gaz et de charbon que ne pourraient en économiser les pays de l'Union Européenne.
D'ici 30 ans, nous serons donc tous morts ou misérables, retournés à une économie de subsistance comme au temps des cavernes...

A moins que la malédiction n'affecte que le CO2 émis par les Européens ?
Après tout, on est dans le discours magique, pourquoi se gêner. ...
tatouzou
- 12/12/2019 - 01:06
Du grand n'importe quoi, agressif et grossier
Les affirmations péremptoires du rédacteur seraient plus crédibles s'il évitait d'insulter ceux qui ne partagent pas ses opinions.

Je suis selon lui un décérébré climatosceptique, puisque je n'adhère pas à la folie à la mode qui fait du CO2 un poison, surtout quand il est issu de la combustion du pétrole ou du charbon en Europe, à partir de théories fumeuses jamais validées par les faits.

Si cette théorie était vraie, pas besoin de s'inquiéter pour le futur des retraites, puisque les USA, la Chine, l'Inde et l'Asie en général vont brûler vingt fois plus de pétrole, de gaz et de charbon que ne pourraient en économiser les pays de l'Union Européenne.
D'ici 30 ans, nous serons donc tous morts ou misérables, retournés à une économie de subsistance comme au temps des cavernes...

A moins que la malédiction n'affecte que le CO2 émis par les Européens ?
Après tout, on est dans le discours magique, pourquoi se gêner. ...
moneo
- 11/12/2019 - 16:07
climato sceptique
hum vaut mieux être un vrai sceptique qu'un faux.....et ma connerie supposée vaut bien la votre.Du coup vos commentaires sur la retraite j'ai pas lu ,un peu de doute scientifique c'est bien aussi