© ERIC FEFERBERG / AFP
Magie noire
Marine Le Pen : le retour de la walking dead
Publié le 13 janvier 2019
La nouvelle de la disparition définitive de Marine Le Pen était très exagérée. On a tort de sous-estimer la puissance du vaudou.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers livres : Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016)  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers livres : Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016)  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La nouvelle de la disparition définitive de Marine Le Pen était très exagérée. On a tort de sous-estimer la puissance du vaudou.

Comme pas mal de monde je suppose, j’avais été un peu rapide à enterrer Marine Le Pen. Entre son hilarant numéro de vaudou du deuxième tour, la « révélation » de son absence totale de compréhension des mécanismes économiques les plus basiques et le départ en fanfare de son principal lieutenant/fournisseur de concepts en kit, j’avais entériné qu’elle n’était plus là que pour assurer l’intérim d’une petite nièce en congé-formation…

Je m’étais salement trompé. Mea culpa, comme on psalmodie à Saint-Nicolas-du-Chardonnet, paroisse de référence du lepénisme. Plus d’un an et demi après sa Bérézina, la voici remise en selle par un mouvement social à la fois plus désordonné et moins lisible qu’un conflit balkanique mais suffisamment en phase avec la doctrine de base du RN (souverainisme, détestation des élites, manichéisme, xénophobie rampante, etc.) pour qu’elle puisse s’en emparer sans même prendre la peine d’aller réveillonner sur un rond-point avec des smicards et des chômeurs en fin de droit plutôt qu’au château.

Mieux : à en croire les instituts de sondages, elle cartonnerait désormais autant chez les jeteurs de pavés que chez les timorés épuisés par des semaines de chienlit et demandant le retour à l’ordre. Un vrai sans faute. Cohn-Bendit et de Gaulle en même temps !

Celui qui doit l’avoir mauvaise, en revanche, et qui n’aura pourtant ménagé aucun effort pour faire rentrer tous les Chouard et les Drouet de la terre au chausse-pied dans ses brodequins bolivariens, c’est Jean-Luc Mélenchon. Plus il se déclare « fasciné » par les factieux, plus il se casse la figure dans les baromètres ; plus il s’enthousiasme pour les ouvertures de ministères au Fenwick, plus il s’effondre comme un vieil immeuble gaudinien.

Mais bon, que le lider minimo ne soit plus qu’un atrabilaire revanchard, ça n’est pas mon sujet du jour. Cette porte ouverte-là, on n’a pas besoin d’un chariot élévateur pour l’enfoncer. Non, ma fascination à moi, je la réserve à celle qui, soigneusement relookée en MILF à lunettes, serait sans doute désormais capable de séduire jusqu’au Yann Moix le plus endurci. L’autre jour chez Lapix, à qui elle devait pourtant un chien de sa chienne, elle était tellement calme, pondérée et sereine, ménageuse émérite de chèvre et de chou, qu’on aurait pu la confondre avec une vieille sage du Conseil constitutionnel distribuant bons points et conseils avisés. Elle disait toujours autant de bêtises bien sûr, mais plus les mêmes : réconciliée avec l’euro, elle a même pratiquement entonné l’hymne européen en fin de séquence.

Mais bon, compte tenu du troublant parallèle visuel entre la saison 9 de The Walking Dead et l’acte IX de la rébellion fluo, le retour de la sorcière vaudou à l’occasion d’une déferlante de zombies n’était peut-être pas si difficile à prédire...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi & Dimitri se marient (enfin) Charlotte Gainsbourg (enfin) heureuse; Justin Bieber & Hailey Baldwin n'ont pas consommé leur mariage; David Hallyday & Laura Smet ne se quittent plus, les princes William & Harry ne se kiffent plus
02.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
03.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
04.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Eglises profanées en France : mais pourquoi le pape se tait-il ?
07.
La classification des comportements qui vous permettra de mieux comprendre votre entourage
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
03.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
06.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Pour Marlène Schiappa, il y a "une convergence idéologique" entre "la Manif pour tous et les terroristes islamistes"
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 15/01/2019 - 13:54
Bonheur
C'est un bonheur, cher Monsieur Serraf, de voir à quel point la légitimité que ses nombreux électeurs accordent à Marine Lepen vous fait mal au ventre. Dur, dur d'être "journaliste" par temps de Gilets jaunes!
Jardinier
- 14/01/2019 - 06:56
Monsieur Serraf,
D'abord, il faut que vous sachiez que les 34% qui ont voté pour Marine (on a trop oublié de souligner ce chiffre qui n'est pas rien) ont l'habitude dans les médias de lire des articles ou des éditos à charge, et qu'on s'y fait, et qu'à l'intérieur, on y prends ce qu'on peut, y compris un sourire, parfois. Sur le seul sujet de fond qui m'intéresse, la supposée incompétence économique crasse de Marine, je crois au contraire que plus je l'entends, plus je lui trouve au contraire du simple bon sens. On l'a par exemple beaucoup critiqué pour sa volonté d'augmenter le smic que certains (dont moi) considérait comme incompatible avec les règles économiques de bases, on le fait maintenant, ou sa volonté de continuer le nucléaire et de relocaliser l'industrie (ce que l'on sait maintenant possible depuis Trump) autrement plus efficace contre le CO2 que la fermeture de fessenheim ou l'ouverture absolue du commerce mondial. Bref je la trouve moins bête que vous le dites, et je pense que c'est ça qui vous fait mal aux seins. Vous avez fait l'effort pour devenir un parfait néocons, et peut être que devoir changer à nouveau vous effraie.
rosemonde29
- 13/01/2019 - 19:25
Le retour de walking dead
Elle est sereine évidemment, Mélenchon vocifère, il écoeure, elle, tranquille, elle engrange.
Des smicards et des chômeurs sur les ronds points ? Quel raccourci.