En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

02.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

03.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

04.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

05.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

06.

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

07.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 7 min 45 sec
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 1 heure 11 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 15 heures 47 min
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 17 heures 24 min
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 18 heures 55 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 21 heures 4 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 22 heures 50 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 23 heures 17 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 1 jour 9 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 1 jour 52 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 31 min 46 sec
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 1 heure 35 min
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 16 heures 31 min
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 18 heures 11 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 19 heures 19 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 21 heures 54 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 23 heures 2 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 23 heures 33 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 1 jour 35 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 1 jour 1 heure
© François NASCIMBENI / AFP
© François NASCIMBENI / AFP
Le RIC, c’est chic

Les Français rêvent-ils vraiment d’être des Suisses ? (on ne peut répondre que par oui ou par non)

Publié le 23 décembre 2018
L’adoption par les Gaulois du système référendaire helvète ne changerait probablement rien du tout à quoi que ce soit. Un modèle civilisationnel ne s'exporte pas par appartements.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’adoption par les Gaulois du système référendaire helvète ne changerait probablement rien du tout à quoi que ce soit. Un modèle civilisationnel ne s'exporte pas par appartements.

Ça ne m’arrive pas souvent parce que je suis du genre qui démarre au quart de tour, mais je ne voulais pas réagir trop spontanément à cette histoire de référendum d’initiative citoyenne et plutôt prendre le temps de comprendre de quoi il retournait avant de trancher. Car au départ, il y a tout de même une belle idée : permettre à monsieur Tout-le-monde de répondre directement à une question et, mieux encore, de la poser lui-même en préalable. Peut-on faire plus démocratique ?

Mais, toujours au départ, il y a aussi une idée assez moche : considérer que monsieur Tout-le-monde, avec son gros bon sens terrien aiguisé au comptoir et sur Facebook, est automatiquement plus qualifié pour déterminer ce dont le pays a besoin qu’un crâne d’œuf bardé de diplômes ayant effectivement étudié un dossier complexe sous tous ses angles. Peut-on faire plus démagogique ?

Pour les uns, c’est ce qui ressort de mes lectures de ces derniers jours, le “peuple” serait en effet une entité pure et sacrée d’où ne pourrait sortir que de bonnes choses, quand, pour les autres, il serait surtout un ramassis de beaufs incultes qui se dépêcherait de rétablir la peine de mort, de sortir de l’Union européenne et de supprimer les limitations de vitesse si l’opportunité lui en était fournie.

Pour autant, et même dans l’éventualité où la seconde proposition serait valide dans un pays sur-endetté, sur-imposé et où plus rien ne semble fonctionner convenablement, un gouvernement par l’opinion publique serait-il nécessairement moins performant qu’un gouvernement par les élites ? Le gros bon sens de bistrot ferait-il forcément pire que l’expertise technocratique ?

Le succès du modèle suisse, après tout, milite en faveur de cet aspect de la démocratie directe : outre-Léman, les salaires sont deux à trois fois plus élevés qu’ici, le chômage inexistant, l’industrie en surchauffe et tous les comptes publics en excédent. A l’autre bout du spectre, disons chez les Russes, les Congolais ou les Algériens, où l’on n’est pas fréquemment appelé à donner son avis, on ne peut pas dire que ce soit Byzance...

Il n’est toutefois pas déplacé de noter que votations populaires et gestion rigoureuse sont loin d’être les seules différences entre Gaule et Helvétie. Entre un pays où prime le consensus et le sens du bien commun depuis quelque 700 ans et un autre où le sport national consiste à se foutre sur la gueule depuis pratiquement deux fois plus longtemps, d’autres fossés culturels semblent pouvoir être repérés — de la densité des crottes de clébards sur les trottoirs à la compréhension des principes économiques de base. Un modèle civilisationnel est-il un système intégré et cohérent, ou peut-il s'exporter par appartements ?

J’ai donc fini par organiser ma propre petite consultation personnelle et arbitrer en faveur du RIC en postulant qu’il ne changerait probablement rien à rien. D’abord, les idées les plus grotesques qui pourraient être mises aux voix sont déjà proposées par les formations populistes traditionnelles, du retour de la guillotine à celui du franc, et jusqu’à nouvel ordre, elles ne semblent pas devoir triompher. Ensuite, on voit mal les perdants d’un référendum accepter plus civiquement leur défaite qu’au moment d’une élection présidentielle ou législative et renoncer à bloquer un rond-point ou cramer un péage à l’occasion en hurlant qu’à 600 000 voix près, ils gagnaient…

Maintenant, si l’on pouvait aussi s’inspirer du modèle suisse de ramassage de crottes de chiens, je ne serais pas contre non plus...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TPV
- 23/12/2018 - 23:29
@walchp
Ça y est le bourgeois affolé qui pense être le seul à payer des impôts vient de comprendre le RIC et les GJ.
Faut pas lire le Huffington ou regarder BFMTV et autres bourgeois bohèmes affolés.
ajm
- 23/12/2018 - 23:11
Proportionnalité.
Il conviendrait plutôt d'améliorer notre système représentatif en mettant en place une dose importante de proportionnalité , de façon à ne pas exclure , comme c'est le cas actuellement , entre un tiers et 40% du peuple Français.
philippe de commynes
- 23/12/2018 - 22:33
ricanez, ricanez ...
Ca ressemble au XIX ème siècle ou les gens "raisonnables" assuraient que ce serait déraisonnable de donner le pouvoir au peuple et d'instituer le suffrage universel : ça aurait soi-disant été donner le pouvoir à une majorité d'illettrés extrémistes qui se serait empressée de mettre à bas l'ordre économique et social , résultat un régime économique et social stable depuis l'adoption du suffrage universel en 1871 (exception de la parenthèse vichyste due à des événements archi-exceptionnels), alors qu'auparavant on avait eu le droit à trois révolutions en quatre décennies ...
Objectivement c'est depuis 1974 que la France connaît un sacré passage à vide, avec des "élites" globalement très en dessous de leur tâche , ce serait certainement aussi "dangereux" d'instaurer le RIC que cela l'a été d'instaurer le suffrage universel en 1871...