En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 2 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 3 heures 20 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 6 heures 46 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 7 heures 41 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 8 heures 27 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 9 heures 25 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 11 heures 40 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 12 heures 27 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 14 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 3 heures 8 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 3 heures 44 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 7 heures 8 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 8 heures 2 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 8 heures 41 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 9 heures 47 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 12 heures 53 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 13 heures 48 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 14 heures 47 min
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
Principe de Peter

Faut-il (re)mettre Marseille sous tutelle de l’État ?

Publié le 11 novembre 2018
D’un dossier l’autre, l’équipe municipale fait la preuve de son incapacité à gérer Marseille et la relève probable semble tout aussi indigente. Il existe une solution.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D’un dossier l’autre, l’équipe municipale fait la preuve de son incapacité à gérer Marseille et la relève probable semble tout aussi indigente. Il existe une solution.

En 1938, Marseille avait été placée sous tutelle de l’État et son maire Henri Tasso révoqué à la suite de l’incendie des Nouvelles galeries, un grand magasin de la Canebière. Désorganisés, insuffisamment équipés, mal dirigés, les pompiers municipaux n’étaient pas parvenus à empêcher la mort de 73 personnes, le président de l’époque, Edouard Daladier, s’étant fameusement emporté devant l’ampleur de l’incurie : « Qui commande ici ? Il n'y a-t-il donc pas de chef, pas un homme pour diriger ? C'est lamentable ! ».

En 2018, des immeubles s’effondrent spectaculairement dans un centre ville laissé à l’abandon en dépit d’alertes multiples ; des décharges publiques se constituent à tous les coins de rues sous les effets cumulés d’une absence notoire de civisme chez les Marseillais et d’une gestion calamiteuse des services de collecte ; des dealers s’affrontent quasi quotidiennement à la kalachnikov pour le contrôle de leurs zones de chalandise ; la pollution automobile et portuaire bat tous les records et l’on imagine mal que les choses puissent s’améliorer…

D’abord parce que les élections ne sont pas pour tout de suite et que le pouvoir de nuisance des équipes en place reste préoccupant (un PPP de plus d’un milliard d’euros pour la rénovation d'écoles délabrées est en passe d’accroître un surendettement déjà stratosphérique ; un nouveau terminal de ferries sans raccordement au réseau électrique verra bientôt le jour…), mais surtout parce qu’il y a fort à parier pour qu’elles soient intégralement reconduites une fois Jean-Claude Gaudin invité à s’occuper de son potager à temps complet.

Système électoral et découpage des circonscriptions permettant la victoire de candidats minoritaires en voix ; opposition socialiste en déshérence et de toute manière historiquement affectée des mêmes travers clientélistes et affairistes que ses adversaires LR ; incapacité troublante de la Macronie à faire émerger une personnalité susceptible de rompre avec des pratiques de moins en moins plaisamment folkloriques et de plus en plus tragiquement sordides ; pompiers pyromanes du RN et de la FI en embuscade... On élaborerait difficilement un scénario plus décourageant.

La reprise en main d’une collectivité locale à bout de souffle par l’État, au-delà du précédent marseillais d’avant-guerre, n’a pourtant rien d’une incongruité juridique. Un certain nombre de communes, généralement de petite taille, financièrement exsangues ou ne respectant pas leurs obligations en matière de logement social, sont ainsi déjà passées sous tutelle préfectorale ces dernières années. A l’échelle de la seconde ville de France, de surcroît embourbée dans un processus de métropolisation à peu près aussi maîtrisé que son propre budget, l’humiliation serait sans doute terrible. Mais si le ridicule ne tue toujours pas, l’incompétence, elle, fait désormais de vrais morts.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires