En direct
Best of
Best Of
En direct
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
Un poisson gros comme ça
Mélenchon à Marseille : "l’imminence de la révolution est très exagérée"
Publié le 09 septembre 2018
Le leader de la France insoumise le dit lui-même, il ne faut surtout pas prendre ses propos enflammés trop au sérieux. Dont acte.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers livres : Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016)  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers livres : Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016)  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le leader de la France insoumise le dit lui-même, il ne faut surtout pas prendre ses propos enflammés trop au sérieux. Dont acte.

Une paire de lunettes roses sur le nez, on s’en féliciterait presque : dans une démocratie moderne et apaisée, un chef d’État en promenade vespérale sur le Vieux-Port tombe sur l’un de ses principaux opposants également en vadrouille digestive et, au lieu de lui faire coller un bourre-pif par un Benalla, prend cinq minutes pour galéjer courtoisement sous l’oeil des caméras. On peut difficilement faire plus civilisé.

En deuxième analyse, et lorsqu’on sait que l’opposant en question, quelques heures plus tôt, traitait son interlocuteur de « plus grand xénophobe du monde » et passe le plus clair de son temps à appeler à l’insurrection citoyenne contre cet « usurpateur ultra-libéral trumpiste hors-sol » (en substance), on se dit que « le bruit et la fureur, le tumulte et le fracas » tiennent davantage des effets spéciaux d’estrades que de l’expression d’une conviction.

 

A fortiori lorsqu’on apprend que la rencontre, loin d’être fortuite, avait été soigneusement organisée par les services de com des deux parties, convaincues, l’une comme l’autre, que ce petit échange leur ferait gagner des points de popularité dans le prochain baromètre Ifop-JDD…

 

En termes de retombées marketing, pour autant, on est loin d’être dans le gagnant-gagnant. Macron, qui sortait tout juste d’une rencontre avec Merkel et passe désormais pour le dernier rempart contre l’extrême droite en Europe, conforte son statut de boss « pour de vrai » aussi ouvert au débat que peu rancunier ; Mélenchon consolide au contraire son image de trublion d’opérette réduisant lui-même ses indignations tonitruantes à de banales « exagérations marseillaises ».

 

Même les Insoumis qui lui font sa fête sur les réseaux sociaux depuis hier semblent s’en être rendu compte, eux qui construisent plus souvent des gibets que du dialogue… C’est tout juste s’il ne vient pas d’intégrer le gouvernement comme ministre de la Parole, le Méluche…

 

Bon, en vérité, on fait simplement semblant d’être surpris. Mitterrandiste historique, Mélenchon tient plus du caméléon ambitieux que du révolutionnaire authentique. Et s’il est désormais installé à Marseille, ça n’est évidemment pas pour y former un bataillon qui filerait aussitôt sur Paris en chantant du Rouget de Lisle. Mais à son prochain coup de gueule un peu violent, tout néo-Marseillais qu’il soit, on l’appellera plus facilement Tartarin que César.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi & Dimitri se marient (enfin) Charlotte Gainsbourg (enfin) heureuse; Justin Bieber & Hailey Baldwin n'ont pas consommé leur mariage; David Hallyday & Laura Smet ne se quittent plus, les princes William & Harry ne se kiffent plus
02.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
05.
Une attaque informatique d'une ampleur inédite frappe Internet
06.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
07.
Assurance chômage, santé, retraite : l’agonie des systèmes paritaires de protection sociale s’accélère...
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
03.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Charlotte Casiraghi & Dimitri se marient (enfin) Charlotte Gainsbourg (enfin) heureuse; Justin Bieber & Hailey Baldwin n'ont pas consommé leur mariage; David Hallyday & Laura Smet ne se quittent plus, les princes William & Harry ne se kiffent plus
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Pour Marlène Schiappa, il y a "une convergence idéologique" entre "la Manif pour tous et les terroristes islamistes"
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires