En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Capture d'écran Le Média
Affaires d’été
France insoumise : quand le climat se dérègle au Média
Publié le 19 août 2018
L’affaire Le Média possède tous les ingrédients et constantes d’une expérience de socialisme réel se terminant en eau de boudin. On va finir par douter du sens de l’histoire.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’affaire Le Média possède tous les ingrédients et constantes d’une expérience de socialisme réel se terminant en eau de boudin. On va finir par douter du sens de l’histoire.

Comme affaire d’été jouant les affaires d’Etat, le feuilleton Benalla, c’était déjà pas mal. Au-delà de son potentiel distrayant en pleine canicule (le gros balourd qui enfile sa panoplie depolicier pour aller faire le coup de poing dans les manifs, « les oppositions » et les Russes des réseaux sociaux qui bondissent sur l’occasion, les courtisans qui tentent maladroitementd’étouffer le truc…), il nous disait certainement des choses de l’éternelle comédie du pouvoir et de l’ivresse des sommets.

Mais l’affaire Le Média est aussi très bien dans son genre. Presque autant, en fait, qu’une fable que La Fontaine aurait pu composer sur le pichrocolisme intrinsèque à l’extrême gauche et son goût pour les déchirements sanglants sur fond d’obscurs points de doctrine et de contrôle de l’appareil de propagande.

On n’en connaît pas encore exactement tous les ressorts, est c’est dans la nature d’un feuilleton d’être distribué par épisodes, mais on a déjà au moins les grandes lignes : création d’un média de « réinformation » dans le plus pur style « on vous ment, on vous spolie » à coups d’appels à la générosité des damnés de la Terre ; rapide mise sur la touche des quelques journalistes authentiques initialement recrutés par sens du marketing et installation progressive d’apparatchiks aux postes clés ; transformation de la structure en dispositif de règlement de factures gonflées à l’hélium aux amis ; étripements d’abord discrets puis publics entre archéo-communistes, crypto-hamonistes, radicaux multicularistes et simples ambitieux...

Si Gérard Miller pouvait se faire moins militant-investisseur pendant cinq minutes, et davantage lacanien Roche-Bobois à sa façon, il trouverait certainement des trucs intéressants à nous raconter sur les paradoxes du bénévolat rémunéré ou les jeux de « je-nous » au sein de la France insoumise.

Il analyserait aussi, sur la base de la jurisprudence Benalla, la manière dont les déboires du Média font les choux gras des réseaux sociaux et en viendrait presque à accuser les Russes de déstabiliser Mélenchon. Avouez que ce serait vertigineusement marrant, le KGB accélérant la Bérézina du Média pour débarrasser RT France de son tout premier concurrent !.

D’ici quelques semaines ou quelques mois, lorsque le site mettra la clé sous la porte faute de sous et de lecteurs —ce dont on ne se félicite évidemment pas par pure charité—, c’est pourtant aux historiens et aux politologues plutôt qu’aux spécialistes du surmoi qu’il reviendra de réfléchir à ce nouvel échec du socialisme réel ; cette belle idée généreuse se cassant invariablement le nez sur la grille du goulag ou la porte d’entrée du Politburo. Pauvre Trotsky.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
06.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
07.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
05.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires