En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel

04.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

05.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

06.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

07.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Scandale
Une infirmière montre l'état catastrophique des nouvelles blouses reçues par son hôpital
il y a 13 heures 58 min
Surchauffe
Le mois de mars parmi les plus chauds jamais enregistrés
il y a 15 heures 12 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Confiner c’est mourir un peu. Ne pas le préparer, c’est mourir sûrement.

il y a 15 heures 47 min
Alerte
La WWF alerte sur les conséquences d'une reprise économique pouvant aggraver la crise climatique
il y a 16 heures 35 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945
il y a 18 heures 49 min
pépite vidéo > International
Israël
L'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem ferme pour cause de coronavirus
il y a 19 heures 14 min
décryptage > Société
Allah n’y est pour rien.

Coronavirus : quand Libération fait le tri entre les religions…

il y a 20 heures 19 min
décryptage > Société
Économie/société

Une autre stratégie : la bourse ET la vie

il y a 20 heures 53 min
décryptage > Santé
Covid19

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

il y a 21 heures 36 min
décryptage > Politique
Forte tête

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

il y a 22 heures 12 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel
il y a 14 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Brigitte Kermel "Le secret d'Hemingway" : L’ “histoire vraie” romancée du mal-être du fils d’Hemingway. Un récit un peu décevant

il y a 15 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Commandant de sous-marin" François Dupont : Vingt mille mots sous les mers : un embarquement fascinant !

il y a 15 heures 52 min
pépites > Société
Piégées
Confinement : Castaner "confirme" la hausse des violences familiales
il y a 18 heures 30 min
pépites > International
Extension du virus
Coronavirus : Un mammifère d'un zoo de New-York contaminé
il y a 19 heures 4 min
décryptage > Economie
Menace économique

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Economie
Économie

La pandémie telle que vue et prévue par les marchés financiers

il y a 20 heures 34 min
décryptage > Economie
Économie

La France malade de sa désindustrialisation (et de l’euro...?)

il y a 21 heures 13 min
rendez-vous > Social
La minute tech
Coronavirus : l’impression 3D à notre secours
il y a 21 heures 46 min
décryptage > Economie
Économie

Relance budgétaire européenne : une imagination débordante de Bruxelles mais aucune mise en œuvre concrète. La faute à qui ?

il y a 22 heures 31 min
© Reuters
© Reuters
Politico scanner

Entre exaspération face aux “privilèges” et attachement au service public, la relation tortueuse des Français envers leurs fonctionnaires

Publié le 11 octobre 2017
Les Français sont favorables à un alignement de différents avantages réservés à la fonction publique mais souhaitent paradoxalement plus d'effectifs dans certains services.
Emmanuel Rivière est DG France de Kantar Public (Sofres).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Rivière
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Rivière est DG France de Kantar Public (Sofres).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Français sont favorables à un alignement de différents avantages réservés à la fonction publique mais souhaitent paradoxalement plus d'effectifs dans certains services.

Atlantico : Quelles évolutions de la perception qu'ont les Français des fonctionnaires ?

Emmanuel Rivière : J'ai l'impression qu'il  y avait une vraie évolution surtout sur la demande de baisse des dépenses publiques. Il y a un décalage entre ce débat qui renvoie à un enjeu budgétaire et la volonté de réduction de la dette et le déficit de la part des Français. 

Nous voyons partout une forte demande sociale d'action publique. Les gens ont vraiment ancré dans leur tête que pour avoir un meilleur système éducatif il faut davantage d'enseignants et moins d'élèves par classe. Ils ont dans l'idée qu'il y a trop de lenteur à l'hôpital et qu'il y faut plus d'effectifs.  Ils trouvent insupportables le temps de traitement des dossiers en justice, y compris pour la justice du quotidien qui ne se résoudra que par l'embauche de magistrats et de greffiers.

Et c'est un phénomène que l'on retrouve dans tous les champs politiques. Cela pose un autre débat, un autre défi qui peut se résumer avec la question "comment fait-on pour répondre à cette demande à moindre coûts? "

Qu'est-ce que les Français aiment et n'aiment pas chez les fonctionnaires ? 

D'une certaine manière ce qu'ils aiment chez les fonctionnaires c'est ce sens du service, la disponibilité. Ils constatent souvent que les fonctionnaires vont au-delà de leur simple mission. Ils aiment l'empathie et l'écoute chez certains et qu'ils s'inscrivent dans une mission globale qu'est l'intérêt général. Ils aiment aussi que certains fonctionnaires soient courageux dans leur mission de préservation de la sécurité des citoyens. Qu'ils aient le sens de cette mission qui les dépassent et correspond à un socle de la construction du vivre ensemble.

 

D'un autre côté ils ont aussi des stéréotypes. l'idée que des fonctionnaires seraient, parce que protégés par leur statut, en situation de ne pas fournir ses efforts, de s'appuyer sur les autres… L'idée que dans la fonction publique il y aurait un management qui permettrait de protéger ceux qui sont peu motivés et l'inégalité à laquelle cela renvoie par rapport à quelqu'un qui serait dans le secteur privé. 

Les régimes spéciaux comme la retraite à 55 ans ne sont pas forcément populaires non plus; Il y a aussi cette idée d'une retraite confortable avec des gens augmentés juste avant la retraite… Avec des stéréotypes qui peuvent durer bien au-delà de la réalité.  C'est ce qui revient dans les enquêtes qualitatives. Récemment et c'est là où il faut être vigilent, la grogne s'est tournée vers ceux qui ont à gérer la fonction publique plutôt que sur les gens eux-mêmes. C'est pour cela que ce n'est politiquement pas simple de s'en prendre aux fonctionnaires car on va plutôt incriminer les décideurs. On va pointer parfois un manque de courage une défense du clientélisme plutôt que de s'en prendre à des individus isolément. 

Encore une chose que les Français n'aiment pas vis-à-vis des fonctionnaires, c'est l'idée que des interlocuteurs sont parfois obtus, ne cherchent pas à comprendre, manquent d'empathie et de compréhension à des situations difficiles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel

04.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

05.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

06.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

07.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 12/10/2017 - 21:53
Service public
Je suis personnellement très attaché au service public, quand il rend un service à tous. Sauf que la plupart des dépenses publiques ne sont pas du service public, quand ce n'est pas de la "contrainte" publique. Les Français sont idiots (en majorité).
vangog
- 11/10/2017 - 13:28
Le passage aux 35 heures d'Aubry a été catastrophique
pour toutes les fonctions publiques: un massacre de gauche!l'etat obèse et déjà surnuméraire ne pouvait pas embaucher plus de personnel pour "compenser", mais il ne pouvait non plus payer les heures supplémentaires générées par cette loi debile (une de plus!...). La technique gauchiste consiste donc à générer de la dette pour "compenser"...dette de la SS (on va être à 65 milliards d'euros avec Macron) et dette en heures supplémentaires non payées...du gauchisme pur et dur! Le résultat pour la fonction publique ne s'est pas fait artrendre: désorganisation de tous les services, externalisation de Ce qui peut l'être et files d'attente, indisponibilité du personnel alors qu'on avait un service public relativement efficace et disponible avant gauchisme. Pire, les gauchistes ont créé une classe de privilégiés réclamant toujours plus d'avantages indus (voire Hidalgomygode, qui n'est pas la seule privilégiée du système gauchiste, malheureusement...) pour toujours moins de services. Voilà pourquoi les Français réclament plus de services mais moins de privilèges, exactement comme cela existait (et fonctionnait bien) avant gauchisme-à-tous-les-étages...