En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

04.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

05.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

06.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

07.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

01.

Réseaux sociaux, pères des révoltes ?

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

06.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

ça vient d'être publié
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Covid-19 : la société française face au confinement

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Culture
Il faut que tout change pour que tout change

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

il y a 8 heures 38 min
décryptage > International
Lion-dragon deal

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Politique
Le bloc-pol de Laurence Sailliet

Ce devoir de pragmatisme qui s’impose au gouvernement Castex

il y a 10 heures 37 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

il y a 11 heures 43 min
décryptage > Société
Retrouver le sens du réel

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

il y a 12 heures 26 min
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 1 jour 8 heures
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 1 jour 9 heures
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 7 heures 49 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Crise du coronavirus aux Etats-Unis : une mise à l’épreuve des valeurs fondamentales de la société américaine

il y a 8 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Bernard Plessy : "Travaux et jours dans la Grèce antique" (éditions Paradigme), grandeur du "petit peuple"

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Economie
Effet boule de neige

Covid, moins d'habits, plus de chômage !

il y a 10 heures 3 min
décryptage > Culture
"Last night a DJ saved my life"

Humeur sombre mais folles envies de dance floor : la pop music n’a jamais été aussi rythmée depuis 10 ans

il y a 10 heures 58 min
décryptage > Société
1001 colères

A chacun ses coupables, à chacun ses victimes : mais qui écoute le plus les Français silencieux ?

il y a 11 heures 57 min
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 1 jour 55 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 1 jour 8 heures
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 1 jour 9 heures
© Reuters
© Reuters
Parachutisme ascensionnel

Tourisme low-cost : Jean-Luc Mélenchon fait escale à Marseille

Publié le 14 mai 2017
L’insoumis est de passage à Marseille, le temps d’y faire battre la gauche et de réfléchir à un point de chute pour sa défaite suivante.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’insoumis est de passage à Marseille, le temps d’y faire battre la gauche et de réfléchir à un point de chute pour sa défaite suivante.

De plus en plus patron de secte aux prophéties indéchiffrables, de moins en moins homme politique, Jean-Luc Mélenchon a donc décidé de se transporter à Marseille ce printemps, le climat local lui semblant désormais plus favorable que ceux de l’Essonne, du Sud-Ouest et du pays minier, ses terres d’élection (si l’on ose dire dans ce dernier cas) précédentes, pour y faire résonner le bruit et la fureur, le tumulte et le fracas.

 

Ayant moi-même choisi de m’installer à proximité du Vieux-Port, je ne lui jetterai pas le premier galet de la plage du Prado à la figure : Hénin-Beaumont, c’est gris, c’est triste, il n’y a pas la mer, et on s’y fait battre à plate-couture par le FN lorsqu’on vient y jouer les Elmer Gantry.

 

Et le FN, c’est justement l’autre populisme souverainiste pro-russe avec lequel il évitera prudemment de se colleter pour cette législative, son choix s’étant porté sur une circonscription jusqu'à présent acquise au PS où le néo-pétainisme ne fait guère que de la figuration (14,3 % pour Le Pen au premier tour, pas loin de 40 % pour JLM himself).

 

Son nouvel ennemi au pays du pastis et de la pétanque : Patrick Mennucci, un ex-lieutenant de Ségolène Royal aux allures et aux manières de gros pépère méridional. Dans un combat de catch, l’insoumis n’en ferait sans doute qu’une bouchée. Mais dans le contexte clientéliste marseillais, où le rôle du député est moins de voter la loi que de connaître tout le monde par son petit nom et de mettre son dossier sur le haut de la pile pour un emploi public ou un logement social, c’est une autre paire de manches.

 

J’avais d’ailleurs rencontré le pépère en question au moment des municipales, lorsqu’il essayait de pousser Jean-Claude Gaudin à faire valoir ses droits à la retraite. Je l’avais trouvé sympa, un poil bonnet de nuit neurasthénique, pas spécialement charismatique, mais d’une bonne volonté touchante.

 

Et si je dis que Mélenchon est son ennemi plutôt que son adversaire, c’est bien parce que le but de la manœuvre est davantage de démolir ce qui reste du Parti socialiste que de faire passer le secteur à l’extrême gauche chaviste pour de bon. Le lider maximo le dit lui-même : "Je ne viens pas affaiblir le PS, je veux le remplacer (…). Une cohabitation est en gestation en France, soit avec les Républicains, soit avec nous".

 

Selon toute vraisemblance, mais on ne sait jamais bien sûr, la période étant fertile en rebondissements et en imprévus, Mélenchon sera battu comme d’hab, expliquera que sa défaite est tout de même une victoire, et, s’il parvient effectivement à faire éliminer Mennucci au profit de la LR Solange Biaggi, il pourra même se féliciter de l’avoir prophétisé.

 

En cas de victoire de Corinne Versini, la start-uppeuse candidate En Marche, ce que je ne détesterai pas parce que c'est exactement le type de profil dont cette ville a besoin, je ne sais pas encore exactement ce qu’il dira mais je lui fais confiance pour retomber sur ses pieds jusqu’à une prochaine candidature (en Bretagne ? Dans le Puy-de-Dôme?). La retraite à 60 ans, manifestement, ce n'est pas franchement son truc.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 15/05/2017 - 18:02
Le FN a lourdement échoué
MLP etait donnée par la moitié des medias, gagnante avec 50% de chances. Or elle n'a fait que qu'un tiers des voix. Selon moi Le FN pourra avoir des chances si Philippot et sa politique marxisante met à exécution ses " menaces " à savoir quitter le FN si l'on ne quitte pas l' €. Or, meme au FN, il est loin de faire l'unanimité. Fait un bon geste Philipippot tire toi et retourne avec Melenchon ton idole.
C3H5.NO3.3
- 15/05/2017 - 09:42
@irakis
Le FN n'a existé que par la volonté du PS, et il va suivre le PS dans la tombe. Une bonne moitié des électeurs retourneront à la droite, où ils auront plus de poids maintenant que les faux-nez dans le genre d'Estrosi se micronisent.
ikaris
- 14/05/2017 - 21:41
Le néo-pétainisme contemporain
n'a pas grand chose à voir avec le FN ... en ce qui concerne la collaboration (voire le collaborationnisme) avec un envahisseur et une participation à une nouvel ordre européen au petit jeu des ressemblances je verrais plutôt le PS. C'est fatiguant ces sous entendu car ça élude les vraies questions : c'est une arme pour confisquer le débat. En temps qu'habitant de Marseille je pense qu'il aurait été bon pour être un peu plus complet de nous parler de la composition de l'électorat de la circonscription en question.