En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Lemmings
FillonGate - LePenGate : le grand mystère de ces électeurs qui délaisseraient la droite à cause d’un scandale pour se jeter vers ceux du Front national
Publié le 05 février 2017
Les électeurs de Fillon qui, découvrant son manque de probité, se replient sur Marine Le Pen resteront l'un des grands mystères de cette campagne.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers livres : Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016)  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers livres : Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016)  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les électeurs de Fillon qui, découvrant son manque de probité, se replient sur Marine Le Pen resteront l'un des grands mystères de cette campagne.

Les sociologues et autres historiens de la politique ont déjà noirci des milliers de pages sur le sens et le contenu du vote Le Pen (père et fille) depuis trente ans : vote sanction, désir nihiliste de tout foutre en l'air, racisme, xénophobie, nostalgie d'un ordre rassis, désespérance déboussolée, etc.

 

Je ne les ai pas toutes lues, loin s'en faut, parce qu'il y a tout de même des choses plus intéressantes à faire de son existence que de s'intéresser aux motivations d'une grosse minorité de gens même pas complètement d'accord entre eux et pour lesquels je ne déborde pas spontanément d'affection, mais le truc qui m'intrigue ces jours-ci, c'est l'idée qu'un nombre important d'électeurs ayant d'abord envisagé de voter Fillon soit en train de déménager chez Le Pen...

 

Ces électeurs, peut-on lire ici et là, seraient à ce point déçus par l'histoire de l'utilisation abusive de fonds publics par le candidat LR qu'ils ne se verraient plus d'autre option que de voter pour la madonne du "Tous pourris". Mais n'ont-ils pas entendu parler, ces purs et ces parfaits, de la décision du Parlement européen d'obliger le FN à rembourser quelque 300 000 euros détournés Fillon-style par des assistants en carton-pâte ?

 

Et s'ils en ont entendu parler, de cette affaire, mais qu'ils choisissent d'accorder à la châtelaine de Saint-Cloud le bénéfice du doute au motif qu'elle est notoirement persécutée par une institution dont elle souhaite la disparition de toute manière, que n'ont-ils pas la même indulgence bienveillante pour le seigneur de Sablé ?

 

Mystère.

 

Mieux encore, et alors qu'ils avaient d'abord été séduits par un programme globalement libéral et pro-UE, les voilà désormais prêts à faire le lit d'une espèce de néo-marxisme protectionniste promettant de sortir de l'euro, sinon carrément de l'Union.

 

Re-mystère.

 

Il y a bel et bien, dans le vote Le Pen, quelque chose de conceptuellement indéchiffrable sur quoi même la lecture des spécialistes susmentionnés ne saurait éclairer. Encore une bonne raison de ne pas perdre mon temps à les lire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
02.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Libéraux en peau de lapin : pourquoi la polémique autour de François-Xavier Bellamy en dit long sur le raidissement des soit-disant « modérés »
06.
Peut-on encore s’enrichir autrement qu’avec l’immobilier en France ?
07.
Mort du Comte de Paris : et la porte du placard de l’Histoire se ferma sur les Orléans
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (44)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
emem
- 26/03/2017 - 19:41
Une seule alternative
J'entend partout : "Si Fillon n'est au second tour, je voterai Le Pen"
Moi aussi !
odelaf
- 06/02/2017 - 20:26
D'accord
Avec Flamel .
Concernant F Fillon , le contribuable doit prendre conscience que , dans tous les cas, la dépense aurait été effectuée. Peu m'importe de savoir si c'est Pénélope ou Mme Michu qui a touché le pognon !!!
g16
- 06/02/2017 - 18:49
Fillon n'a rien démenti, on
Fillon n'a rien démenti, on peut le soupçonner de non respect des bonnes mœurs, tandis que Marine le Pen s'est expliquée, du fait qu'elle est contre l'Europe, ses attachés parlementaires n'ont pas à travailler pour l'Europe.
En temps que citoyen Européen, c'est bien pour cette raison qu'on ne finalisera pas l'élection de le Pen au 2ème tour