En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Candidose

Présidentielle : pour un candidat un plus ceci (et un autre un plus cela)

Publié le 18 décembre 2016
Vous envisagez de voter blanc à la présidentielle, ou même de ne pas voter du tout parce que vous ne vous sentez pas suffisamment représenté ? Vous êtes peut-être une partie du problème.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vous envisagez de voter blanc à la présidentielle, ou même de ne pas voter du tout parce que vous ne vous sentez pas suffisamment représenté ? Vous êtes peut-être une partie du problème.

Je trouve marrant, même si je glisse aussi dans ce travers à l'occasion, d'entendre tant de gens se plaindre simultanément du trop plein de candidats à la présidentielle et de l'impossibilité d'en sélectionner un avec lequel ils soient vraiment en phase...

 

L'argument contre le trop plein : tous ces types sont des ambitieux cyniques qui ne cherchent qu'une sinécure avec véhicule de fonction et ne connaissent rien à la dure existence des vrais gens qui prennent le métro pour aller à Pôle Emploi ou s'endettent pour acheter un pain au chocolat.

 

L'argument contre le manque de choix : aucun de ces types n'est suffisamment d'accord avec mes propres préjugés et micro-priorités pour que je daigne lui accorder mon suffrage.

 

Il existe pourtant assez peu de pays dont l'offre politique est aussi finement segmentée que la nôtre et où les électeurs se voient proposer plus d'options que sur un stand du salon de l'auto. Ainsi, si vous êtes très très à gauche et que vous pensez que Cuba et le Venezuela sont des modèles qui valent la peine d'être étudiés, vous pouvez arbitrer entre Philippe Poutou, Nathalie Arthaud et Jean-Luc Mélenchon en fonction de critères toujours plus subtils (le NPA est plutôt internationaliste et hidjab-friendly, le Front de gauche est plutôt souverainiste et attaché à la laïcité ; pour Lutte ouvrière, on ne sait plus très bien depuis qu'Arlette Laguiller sucre les fraises mais vous pouvez toujours investiguer si vous avez du temps).

 

Vous êtes très très à droite, en revanche, et vous avez de la sympathie pour le tout-propre-en-ordre, les marches militaires, la messe en latin et les vaches bien gardées, vous pouvez alors vous laisser séduire par Marine Le Pen, Christine Boutin et Nicolas Dupont-Aignan, voire par Renaud Camus et François Asselineau s'ils décrochent leurs signatures et que votre marotte à vous c'est le "grand remplacement".

 

Mais ça, c'est juste la partie radicale de l'offre et il y a tout un tas de propositions pour les plus tièdes. Vous êtes libéral-conservateur et neurasthénique ? Fillon a l'air d'être le bon cheval sur lequel miser. Vous êtes libéral-social et débordant d'enthousiasme ? Macron est le gars qu'il vous faut. Vous êtes du genre à hésiter 15 minutes entre baguette aux céréales et pain complet à la boulangerie ? Il y a Bayrou. Vous décidez d'acheter les deux pour ne pas faire de jaloux ? Il y a le candidat du Parti synthétique.

 

Pour ne rien dire des verts de toutes les couleurs, des voyageurs de l'espace, des porteurs de bonnet rouge allergiques aux impôts... Je suis d'ailleurs tombé sur un site attrape-clics qui les recense tous et on dirait la version Web d'un album Panini de vignettes de foot.

 

Et s'il reste encore de la place pour un candidat qui, exactement comme vous, souhaite supprimer l'Isf, doubler le Smic, faire fonctionner les centrales nucléaires à l'énergie solaire, déclarer la guerre à la Chine, autoriser le stationnement en double-file des véhicules diesel et imposer le végétarisme dans les cantines scolaires de villes de plus de 10 000 habitants, le mieux est peut-être de vous engager carrément pour remettre ce pays en conformité avec votre propre vision du bon sens.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Lateticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

07.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

01.

Université gratuite : anti-démocratique ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deneziere
- 18/12/2016 - 13:54
"Album Panini" : bonne comparaison
C'est une bonne nouvelle que beaucoup de candidats se présentent, du point de vue de la vivacité démocratique. Et du nombre de vignettes à collectionner. Mais au fond, il y a quand même beaucoup d'inconvénient à ramener le débat politique à des duels d'icônes. C'est un peu ce qui se passe, de facto.