En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© AFP
Ben non, c'était pas mieux avant…
Heetch en procès : on arrête parfois le progrès
Publié le 11 décembre 2016
Heetch, une application collaborative de transport à la demande, est menacée d'extinction pour "exercice illégal de la fonction de taxi". Faut-il restreindre le droit à améliorer notre vie quotidienne par principe ?
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Heetch, une application collaborative de transport à la demande, est menacée d'extinction pour "exercice illégal de la fonction de taxi". Faut-il restreindre le droit à améliorer notre vie quotidienne par principe ?

Je n'utilise pas Heetch, une application de transport à la demande, parce que c'est un truc de djeunzs et que je suis plutôt Uber moi-même, mais je serais extrêmement consterné par sa fermeture et la condamnation éventuelle de ses fondateurs.

 

Au profit de ceux qui auraient loupé l'info, cette start-up française permettant à tout le monde et n'importe qui de transporter tout le monde et n'importe qui sur de courtes distances, est en effet poursuivie pour "exercice illégal de la fonction de taxi" et ses dirigeants menacés d'une amende de 300 000 euros en plus d'une interdiction de gérer.

 

C'est qu'au-delà du débat désormais classique entre pros et antis-VTC, Heetch est clairement une application collaborative plus proche du modèle BlaBlaCar qu'un nouvel avatar du taxi traditionnel. Les revenus qu'en tirent les 30 000 conducteurs occasionnels sont plafonnés à 6 000 euros par an, il ne leur est pas permis de proposer leurs services plus de trois jours consécutifs et leur clientèle est essentiellement composée d'ados et de jeunes adultes qui ne monteraient jamais dans un taxi de toute manière - généralement parce qu'ils n'en ont pas les moyens (10km dans Paris en Heetch coûtent moins de 10 euros ; c'est plus du double en taxi).

 

Bref, Heetch est le moyen pour un jeune désargenté mais motorisé de rendre gratuits ses propres déplacements ou de financer le coût de son véhicule en rendant service à d'autres jeunes désargentés auxquels on a expliqué, à l'inverse de leurs homologues des nombreuses grandes villes de la planète où le métro fonctionne la nuit, qu'il leur faut rentrer à pieds le soir (ou, à défaut, conduire bourré).

 

C'est une évidence rebattue, le nouveau bouscule l'ancien. Et sauf à considérer que nous avons atteint l'optimum, qu'il ne faut plus toucher à rien, il est absurde qu'un concept aussi positif (tu me rends service, je te dédommage), à la limite du bénévolat défrayé (le type qui voudrait gagner de l'argent pour de bon irait chez Uber ou deviendrait taxi), puisse être désigné comme une menace pour l'ordre public et renvoyé devant un juge.

 

Le procès de Heetch, c'est un peu le procès du progrès (au sens premier).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
06.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 11/12/2016 - 17:05
@pale rider
oui le modèle social français nous enmerde, et même très fort!
pale rider
- 11/12/2016 - 14:35
Ce qui est sidérant est la dérive :
Il y a 30 ans : les étudiants donnaient des cours de maths , français ou autre ; les jeunes gardaient les enfants le soir ; sortaient les chiens ; tondaient les pelouses etc etc ils touchaient pour cela de l argent en liquide qui leur permettait de vivre ou d améliorer leur ordinaire , c était simple ça arrangeait tout le monde et donnait aux jeune indépendance et dignité. Aujourd'hui impossible ! L état mafia doit toucher sa dîme . Bientôt l acte gratuit va être pénalisé c est sur , quel mankagagner pour notre état. ..