En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© JOEL SAGET / AFP
La croisade s'amuse

François Fillon est-il un agent du Vatican ?

Publié le 28 novembre 2016
La presse qui vantait le burkini cet été s'inquiète désormais du retour du serre-tête et de la jupe plissée. On peut être laïque mais trouver ça un poil crétin.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La presse qui vantait le burkini cet été s'inquiète désormais du retour du serre-tête et de la jupe plissée. On peut être laïque mais trouver ça un poil crétin.

Son petit côté curé neurasthénique et sa proximité avec les porteurs de soutane ne sont certainement pas ce qu'il y a de plus admirable chez François Fillon, mais on pourra trouver bizarre qu'il s'agisse des principaux reproches que lui adressent les médias progressistes depuis sa percée surprise de la semaine dernière.

 

Libé, qui a passé l'été à nous entretenir des vertus du burkini, nous alerte cet hiver sur les dangers des serre-tête et des jupes plissées, une armée de croisés anti-gays étant apparemment planquée derrière le Sarthois dont ils partagent dévotement les valeurs (actuelles). Le Monde s'inquiète lui des anti-IVG avec lesquels il prend son brunch d'après la messe à Saint-Nicolas du Chardonnet quand Politis le traite de "pain béni des années 30" ou quelque chose dans le genre...

 

Même Médiapart, dont la sympathie pour les édifices religieux à tourelles n'est pourtant plus à démontrer, balise à l'idée du "retour de la France des clochers".

 

Laïque pur-porc et allergique à l'ensemble des missionnaires qui prétendent m'imposer leurs positions, j'ai tout de même du mal à me sentir aussi menacé dans mon intégrité physique par les Lodens de la manif pour tous que par les barbus du Bourget (bien qu'il leur arrive de défiler ensemble à l'occasion). Et je trouve cette pseudo-panique tellement convenue, tellement caricaturale que je me demande à quoi elle est censée servir au plan pratique.

 

D'accord, on sait grâce à Edwy Plenel que l'intégrisme islamique n'existe qu'en réaction à l'expansion capitalo-colonialiste quand le fondamentalisme chrétien est l'expression naturelle de la méchanceté occidentale, mais le "peuple de gauche" a-t-il vraiment besoin d'être alerté sur le danger d'un retour de Jésus pour être incité à voter Juppé au deuxième tour de la primaire LR ?

 

A tout prendre, et puisqu'on lit régulièrement à quel point le salafisme quiétiste est devenu le dernier rempart contre la tentation djihadiste, il me semble au contraire qu'il faudrait plutôt promouvoir une sorte de lefebvrisme quiétiste qui éloignerait les jeunes skinheads désorientés de la violence à coups de missels en latin. Tant qu'à dire n'importe quoi, hein...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 01/12/2016 - 17:28
L'athéisme des français, ouvre grand la porte à l'islam
Nous ne croyons plus en rien, les français sont les plus pessimistes du monde en ne croyant plus aux Valeurs essentiels qui font que que les croyants , même athées avec des convictions fortes peuvent un obstacle puissant à l'islam, en qq sorte on leur laisse la place avec des valeurs pourris et moyenâgeuses. Or comme les gens ne sont sans réaction, l'islam s'installe tous les jours un peu plus.
Marie-E
- 30/11/2016 - 14:01
moi je m'en fous
j'aime bien les chrétiens (cathos et protestants) enfin pas trop les tradi (que je connais bien), les bouddhistes, les juifs (évidemment mais pas tous...) les francs mac (uniquement ceux que je connais, les musulmans (uniquement ceux que je connais et qui viennent d'Afrique)
Donc je m'adapte mais jamais à l'identité heureuse de Juppé
superliberal
- 28/11/2016 - 10:34
Un libéral nommé Jesus (Charles Gave)
http://www.librairal.org/wiki/Charles_Gave:Un_lib%C3%A9ral_nomm%C3%A9_J%C3%A9sus