En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Zone Franche femme voilée islam radical
Prestige de l'uniforme
Théologie amusante : une policière britannique en burqa peut-elle arrêter un délinquant pieux ?
Publié le 13 septembre 2016
A Birmingham, où les femmes en burqa sont nombreuses, la police prévoit d'en recruter par souci de représentativité des communautés qu'elle sert. Ça pose deux ou trois problèmes pratiques.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A Birmingham, où les femmes en burqa sont nombreuses, la police prévoit d'en recruter par souci de représentativité des communautés qu'elle sert. Ça pose deux ou trois problèmes pratiques.

J'ai prudemment vérifié que l'info ne venait pas du Gorafi, ou de la kyrielle de sites parodiques qui lui tirent désormais la bourre sur le Web avec plus ou moins de talent, googlé deux ou trois sources concordantes pour être certain qu'il ne s'agissait pas d'un malentendu mais non : la police de Birmingham, deuxième ville de Grande-Bretagne, envisage effectivement de recruter des femmes portant la burqa.

 

Pas des femmes coiffées d'un bête hidjab – ça, ça existe déjà dans pas mal de pays majoritairement non-musulmans et ça ne me dérange pas plus que ça en vérité, la laïcité modèle 1905 étant loin d'être le principe universel que l'on croit–, mais bien des femmes en voile intégral et au visage dissimulé.

 

La logique des patrons de la police des West Midlands, qui n'ont encore jamais reçu la moindre candidature de ce genre mais comptent bien stimuler les vocations, est d'ailleurs imparable :

 

"Ce qui est important, c'est que nous soyons le reflet de la communauté que nous servons ; nous avons déjà pris plusieurs mesures significatives puisqu'un tiers de nos nouvelles recrues sont issues des BME ("Black and Minoriy Ethnicity") mais il y a encore beaucoup à faire".

 

En d'autres termes, si la police doit ressembler aux gens qu'elle protège, ce qui, à nouveau, est loin d'être totalement absurde, et que le nombre de femmes en burqa devient significatif, elle doit s'ouvrir à ce nouveau public. CQFD. L'histoire ne dit pas si elle devrait aussi se mettre à recruter des skinheads dans une commune où les électeurs du British National Party, le FN du crû, constitueraient une forte minorité et auraient besoin de mieux se sentir représentés par leurs pandores mais bon, ne tombons pas trop vite dans le mauvais esprit.

 

Pour autant, dans la foulée de, hum, l'affaire du burkini, qui a vu la France taxée d'intolérance religieuse parce qu'une poignée d'édiles balnéaires, vite retoqués par le Conseil d’État, suggéraient que cet accoutrement promouvait un certain radicalisme religieux, ce débat façon 3sexe des anges" peut-il être prolongé jusqu'à inclure la burqa ? Et les féministes plénéliennes défendant le droit des femmes pudiques à faire bronzette en dépit de la concupiscence névrotique des mâles, déclareront-elles que c'est en se masquant qu'une femme se fraye un chemin dans l'espace public ?

 

J'attendrai qu'elles se prononcent avant d'émettre un avis de mâle blanc quinquagénaire, mais je perçois déjà plusieurs obstacles théologiques à cette intéressante initiative : une policière en burqa pourra-t-elle interpeller un délinquant de sexe masculin ? Et un délinquant pieux, qui plus est ? Aura-t-elle le droit de fouiller une délinquante en mini-short ? Sera-t-elle dispensée de porter assistance à un apostat ? Quid des missions qui lui seront confiées pendant ses règles ? Enfin, pourra-t-on s'assurer de son identité au moment de voir la sienne contrôlée ?

 

Oh, j'imagine que tout un tas d'imams ont déjà répondu à ces questions sur YouTube, et même qu'il s'en trouvera un ou deux pour considérer qu'une femme en burqa serait mieux dans sa cuisine que dans un commissariat (confortant l'ami Plenel dans l'idée que la burqa est une libération), mais je trouve tout de même marrant de voir la burqa intégrée à l'uniforme de la police anglaise au moment où la gendarmerie de l’État islamique l'interdit pour raison de sécurité (enfin presque, là pour le coup, c'était du Gorafi iranien).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
mymi
- 12/09/2016 - 11:43
fake !!!
j'étais persuadée que c'était un fake ! a minima pour de simples raisons d'efficience et d'efficacité, comment courir et/ou surveiller une zone avec le champ de vision rétrécie aux quelques m2 devant soi !!! je continue de n'y pas croire ; sinon nous poursuivons notre voyage en Absurdie...
gerint
- 11/09/2016 - 19:32
Il y a de quoi pleurer
J'espère que ce n'est qu'une décision isolée et qui sera cassée. Pour ma part une femme en burqa n'existe pas et donc ne peut pas m'interpeller
vangog
- 11/09/2016 - 17:02
Et la loi appliquée par ces policières z'ailées sera?
...ben! La charia bien-sûr! Toujours par esprit égalitariste très con et pour ne pas pénaliser la religion, aujourd'hui, dominante en Occident. Parceque nous le voilons bien...