En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

05.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

06.

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 15 heures 47 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 16 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 19 heures 24 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 19 heures 36 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 20 heures 36 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 21 heures 42 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 23 heures 3 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 23 heures 25 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 23 heures 28 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 23 heures 28 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 16 heures 19 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 17 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 19 heures 28 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 20 heures 5 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 21 heures 18 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 22 heures 32 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 23 heures 10 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 23 heures 26 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 23 heures 28 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 23 heures 28 min
Pile tu perds, face aussi

La jungle de Calais et comment ne pas s'en débarrasser

Publié le 22 septembre 2016
Ça m'ennuie d'être le porteur d'une aussi mauvaise nouvelle, mais personne n'a de solution au problème de la jungle de Calais. Bon courage au prochain président (autant qu'aux migrants et aux Calaisiens).
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ça m'ennuie d'être le porteur d'une aussi mauvaise nouvelle, mais personne n'a de solution au problème de la jungle de Calais. Bon courage au prochain président (autant qu'aux migrants et aux Calaisiens).

J'ai beau avoir un avis sur tout, généralement émis à l'emporte-pièce sur la base de données partielles et superficielles à l'instar du premier pilier de comptoir venu (et du premier journaliste venu aussi, ce qui va sans dire), il existe des sujets sur lesquels je déclare forfait.

 

Ça peut être parce qu'ils ne m'intéressent pas : je n'ai aucune opinion sur la pertinence de la sélection de tel ou tel footballeur en équipe de France, par exemple, et encore moins sur la querelle semestrielle à propos du changement d'heure. Mais ça peut aussi être parce que, après avoir retourné le problème dans tous les sens, lu et écouté tout ce qui a pu être écrit et dit, je reste infichu de m'exclamer "Bon sang mais c'est bien sûr, c'est ça qu'il faut faire !" en me frappant le front du plat de la main.

 

Tenez, prenons cette affaire des migrants de Calais. Une fois éliminées les options radicales de type RESF (il faut organiser la jungle de manière optimale de manière à rendre l'attente du passage en Angleterre la plus confortable possible, ne pas gonfler les trafiquants et agrandir le camp pour accommoder les nouveaux arrivants quel que soit leur nombre) et FN (il faut leur dépêcher la troupe pour les renvoyer massivement d'où ils viennent, guerre ou pas guerre), que reste-t-il de raisonnable en magasin ?

 

Demander aux Britanniques de récupérer leur frontière en laissant quiconque le souhaite embarquer sur un ferry, histoire de déplacer la jungle de l'autre côté de la Manche ? OK, on aura alors du mal à expliquer aux Italiens qu'ils doivent contenir les dizaines de milliers de personnes qui font le siège de Vintimille en leur disant que c'est leur problème et qu'on s'en lave les mains...

 

Démanteler le camp, ce qui semble être l'esprit du moment ? OK, mais quid des mini-jungles qui fleurissent le long de la côte pour absorber le trop plein calaisien, voire des campements qui éclosent jusque dans Paris ?

 

Répartir les migrants un peu partout en France en demandant aux régions hors flux d'en prendre leur part par solidarité ? OK mais les centres d'accueil sont déjà débordés et les migrants les plus déterminés reprennent la route du Nord dès leur descente d'autocar.

 

Laisser pourrir la situation, ce qui est tout de même la tendance de fond depuis des années ? Mais que dire de l'exaspération légitime des Calaisiens et des transporteurs routiers, dont la vie est directement et catastrophiquement affectée par la situation ? Et de la détresse des migrants eux-mêmes, qui auraient peut-être préféré rester chez eux, à l'abri des bombes et/ou de la misère ?

 

Non, pas de solution, je vous dis.

 

Bon courage au prochain président, qui devra lui aussi faire semblant d'en trouver une de temps en temps. Mais bon, il aura toujours les débats sur le foot et le changement d'heure pour faire diversion quand la pression sera trop forte.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lafronde
- 05/09/2016 - 10:12
Quand le Droit prime sur le Politique
Nos Etats européen et l'Union Européenne ont abdiqué leur pouvoir politique par idéalisme au profit de l'Etat de Droit, donc du Droit positif européen. Aucune solution à l'immigration clandestine n'est possible dans ce cadre juridique. C'est pourquoi le Conseil d'Etat, les tribunaux dans l'ordre du Droit puis les associations victimaires dans les medias donnent le plus souvent raison au clandestins (sans papiers dans leur jargon). Si les français veulent que cesse cet assistanat généralisé et internationalisé, ils doivent redevenir maître de leur propre pays. Différentes voies sont possibles. L'an prochain un groupe parlementaire souverainiste, patriote, identitaire et populiste le plus large possible. Ou encore la sécession de la République comme le font pas à pas les corses vers l'autonomie. Après tout c'est la République qui a aliéné la France à des impératifs juridiques nuisibles aux droits naturels des français. Des exemples ? Le jour de la libération fiscale est en France le 209e ! Les critères d'attribution du logement social favorisent en fait les familles très nombreuses, au delà de ce qu'une femme européenne accepte !
Paul Emiste
- 05/09/2016 - 06:00
Afrique!
Ayant pas mal d´années en Afrique (et pas dans les quartiers blancs) je peux vous assurer que tant qu´il y aura des aides de toutes sortes pour les immigrés clandestins ou non, il y aura des millions qui voudront venir, et je les comprends. La solution est sur place, pas en Europe.
emem
- 04/09/2016 - 19:37
Le rêve britannique
Vous pouvez envoyer les migrants de la jungle n'importe où, ils reviendront toujours plus nombreux à Calais qui va devenir la première ville de non droit française, dans l'espace et dans le temps. La première mais sûrement pas la dernière.
Contrairement au tonneau des Danaïdes qui était toujours vide, la ville de Calais sera toujours de plus en plus pleine "de migrants".
La seule solution serait de favoriser leur voyage vers l'Angleterre mais...