En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 1 heure 14 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 2 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 5 heures 14 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 6 heures 16 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 7 heures 26 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 8 heures 43 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 9 heures 14 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 10 heures 2 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 10 heures 58 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 11 heures 14 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 1 heure 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 4 heures 56 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 5 heures 29 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 6 heures 54 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 9 heures 55 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 10 heures 27 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 12 heures 6 min
© Reuters
© Reuters
Peut mieux faire

L'appel des 42 personnalités musulmanes contre l'islamisme : les juifs, victimes ou "truchement" ?

Publié le 01 août 2016
Un appel à "la responsabilité des musulmans de France", signé par une quarantaine de personnalités, fait curieusement l'impasse sur l'une des cibles principales du djihadisme en France. Ici comme ailleurs, le diable est dans le détail.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un appel à "la responsabilité des musulmans de France", signé par une quarantaine de personnalités, fait curieusement l'impasse sur l'une des cibles principales du djihadisme en France. Ici comme ailleurs, le diable est dans le détail.

Je l'ai trouvé plutôt pas mal, cet appel d'une quarantaine de personnalités musulmanes à "assumer leurs responsabilités" dans le JDD d'hier. Le rabâché "pas d'amalgame" a beau rester on ne peut plus légitime, les Français musulmans n'étant pas plus collectivement concernés par le terrorisme islamiste que l'ensemble de la classe politique n'est comptable des turpitudes d'un Balkany ou d'un Guérini, on trouverait étrange qu'ils le soient encore moins que le reste de la population...

 

A tort ou à raison, les théologiens trancheront, les types qui mitraillent les terrasses de restaurants ou égorgent dans les églises se réclament de l'islam. Il revient alors, effectivement, aux musulmans de "prendre la parole en tant que tels", de "répondre à l'interpellation : mais où êtes-vous, mais que faites-vous ?", toute "paradoxale" qu'elle soit dans un pays où "la religion est une affaire privée".

 

Les signataires appellent donc de leur vœux, en écho à Manuel Valls, s'exprimant d'ailleurs dans le même numéro du JDD, une refondation de l'islam en France passant par le remplacement de responsables communautaires dépassés, la protection des jeunes de l'influence des idéologues djihadistes, le financement transparent des mosquées, et une formation de qualité pour les imams. Ils parlent même de mener une "bataille culturelle contre l'islamisme radical".

 

On aura toutefois du mal, à la lecture de l'énumération des différentes catégories de victimes françaises des terroristes ("Après l'assassinat de caricaturistes, après l'assassinat de jeunes écoutant de la musique, après l'assassinat d'un couple de policiers, après l'assassinat d'enfants, de femmes et d'hommes assistant à la célébration de la fête nationale, aujourd'hui l'assassinat d'un prêtre célébrant la messe…"), à ne pas remarquer la disparition des cibles juives. A ne pas s'interroger sur l'absence surprenante de la moindre référence à l'école Ozar Hatorah de Toulouse ou à l'Hypercacher de Vincennes.

 

Pas plus psychanalyste que théologien, je ne me permettrai pas de gloser sur la raison profonde de cette omission même si Freud, dans Psychopathologie de la vie quotidienne, a tendance à attribuer ce genre d'impair à du "refoulement". Je me laisserai pourtant aller à trouver un poil leste l'explication fournie, sur Facebook, par l'un des signataires : parler des caricaturistes servirait de "truchement" à l'évocation des victimes juives. CQFD.

 

Dissertant un jour de la Deuxième Guerre mondiale, Jean-Marie Le Pen avait qualifié l'extermination des juifs de "détail de l'histoire", l'antisémitisme des nazis tenant pour lui du banal épiphénomène. Par analogie, la haine anti-juive des djihadistes mériterait sans doute d'être approchée avec davantage de considération par ces réformateurs vraisemblablement sincères. C'est que la distance semble bien courte du "truchement" au "détail"...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Frangipanier123Tours
- 21/08/2016 - 23:50
Malhonnêteté intellectuelle
M. Serraf, même si Balkany et Guérini sont des corrompus qui ne font pas honneur à la France, les mettre sur un pied d'égalité avec les frères Kouachi, Merah Face de Rat, Coulibaly, Nemmouche et toute la clique pourrie des muzz de France est malhonnête: en effet si je ne confierais pas ma fille à l'un de ces 2 mafiosi de bas étage, il faut se souvenir qu'ils n'ont massacré (ou fait massacrer) personne (à ma connaissance).
Cassandre41
- 02/08/2016 - 14:28
À propos de la haine anti-juive des djihadistes
Lire le formidable JIHAD ET HAINE DES JUIFS, Le lien troublant entre islamisme et nazisme à la racine du terrorisme international de Mathias KÜNTZEL éd du Toucan.
Avant-propos de Boualem SANSAL qui écrit en avoir fait son livre de chevet.
Lire aussi la remarquable préface de Pierre -André TAGUIEFF .
Il est dommage que la bien pensance politico-médiatique si acharnée à trouver des excuses psychiatriques et sociologique à des assassinats abjects et si débordés par la course incessante après le lièvre de l'actualité ne fasse pas une pause pour lire ce livre on ne peut plus actuel et éclairant dont on n'a pas parlé dans les médias. ...et pour cause!
vangog
- 01/08/2016 - 21:50
L'erreur des penseurs musulmans...
fut de nommer des catégories de victimes...et Hugues Serraf attendait que les penseurs musulmans évoquent des communautés de victimes...moi je préférerais qu'on évoque les victimes de l'islamisme d'une manière générale, sans les placer ni dans une catégorie, ni dans une communauté, ni dans aucune case...