En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

04.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

05.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

06.

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

07.

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 7 heures 12 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 7 heures 59 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 9 heures 27 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 11 heures 58 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 13 heures 36 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 14 heures 12 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 14 heures 58 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Politique
Changement de parrain

La République En Mutation : de juppéo-bayrouiste, le gouvernement devient crypto-sarkozyste

il y a 17 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 7 heures 25 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 8 heures 27 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 10 heures 17 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 12 heures 34 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 13 heures 52 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 15 heures 20 min
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

il y a 17 heures 26 min
décryptage > Environnement
Innovation et évolution

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

il y a 17 heures 51 min
© Reuters
© Reuters
Caucus-pocus

Primaires PS-LR, des élections pour de rire ?

Publié le 14 février 2016
Si les primaires sont devenues populaires en France, c’est sans doute parce qu’elles sont désormais le seul moyen de voter « pour » plutôt que « contre » de temps en temps. Ça ne sert à rien mais c'est toujours ça de pris.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si les primaires sont devenues populaires en France, c’est sans doute parce qu’elles sont désormais le seul moyen de voter « pour » plutôt que « contre » de temps en temps. Ça ne sert à rien mais c'est toujours ça de pris.

Je n’ai pas encore vraiment compris ce qui poussait la gauche du PS à exiger des primaires avec autant d’énergie. D’abord, c’est un concept directement importé des États-Unis, ce qui devrait le rendre suspect, et, ensuite, les deux socialistes les plus populaires d’après les sondages – Valls et Macron – sont justement ceux que les sinistres extrêmes rêvent de dégommer.

 

Mais c’est sans doute qu’à l’instar de tous les Français, quel que soit leur pied d’appel, les tenants de la gauche authentique se sont rendu compte que ces élections pour de rire étaient devenues la seule occasion de voter « pour » plutôt que « contre ».

 

Et un second tour de présidentielle Hollande-Le Pen ou Sarkozy-Le Pen, comme d’hab désormais, ça ne doit plus faire rêver grand monde.

 

Du coup, s’il y a moyen de s’épargner ça…

 

Personnellement, j’envisage très sérieusement de voter dans les deux camps (à un ou deux euros le bulletin, même en période de disette, je peux encore me permettre ça). Chez les réacs, j’irai sans doute soutenir Juppé. Il est sympathique, pas collet monté, n’aime pas le FN, peut peut-être nous débarrasser de l’ex-maire de Neuilly une bonne fois pour toutes et on dit qu’il a fait du bon boulot à Bordeaux même si c’est peut-être juste de l’intox parce que je n’ai pas refichu les pieds dans ce patelin depuis des années.

 

Mais est-ce qu’il saurait effectivement remettre le pays en route ? Rien n’est moins sûr : il fait de la politique depuis le haut Moyen-âge et, s’il avait servi à quelque chose de concret depuis, ça se saurait. Pas grave. I can live with that.

 

Chez les progressistes, je miserai plutôt sur Macron. Il a tout un tas de bonnes idées sociales-libérales sur lesquelles je ne reviendrai pas ici, n’a pas le petit côté psychorigide de Valls et garde cette capacité à mettre les pieds dans le plat que l’on finit par perdre à force d’éviter de désespérer Billancourt. Est-ce qu’il pourrait, lui, nous rendre un peu du lustre perdu ? Disons qu’il essaierait au moins de passer le chiffon ici et là. Ça serait déjà pas mal. A l’impossible nul n’est tenu.

 

Dans les deux cas, en tout cas, j’aurais effectivement l’impression de ne pas seulement voter par défaut. Allez, pour Macron, on pourrait même parler d’un certain enthousiasme. Pourquoi pas. Soyons fou.

 

Le hic, c’est que Juppé, isolé dans sa province, a en réalité aussi peu de chances de mettre le propriétaire de l’ex-UMP au tapis que Macron en a de passer les barrages de la légendaire synthèse socialiste, Hollande étant bien fichu de se requalifier (lui ou Aubry, son clone sans le sens de l’humour et avec plus de cheveux). Résultat des courses, primaires ou pas : un second tour Sarkozy-Le Pen. Ou Hollande-Le Pen. Mais bon, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise... On revotera contre. Comme d’hab.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Mandataire
- 15/02/2016 - 12:01
Merci d’écrire… LRPS, s’il vous plaît!
À lire "l'herpès" et non pas "Les Ripoublicains & Parti Socialiste"_Car c’est la maladie qui gangrène le Pays de l'escargot lancé au galop vers le mur politico-économique depuis… 40 ans! :-(
Camtom
- 14/02/2016 - 17:03
Affligeant!
Raisonnement idiot...il n'est pas interdit de se faire une idée un peu plus précise des postulants pour voter en conscience! Et à ma connaissance on n'a pas l'habitude d'avoir MLP au deuxième tour...
vangog
- 14/02/2016 - 16:32
Macron, le rejeton Rotschild...
et Juppé, l'islamocompatible...putain Vous n'avez pas honte, Serraf? Vous êtes en pleine crise de mysticisme communautariste, ou quoi?...