En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

02.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

03.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

04.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

05.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

06.

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

07.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 2 heures 52 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 4 heures 11 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 4 heures 43 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 5 heures 26 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 6 heures 13 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 7 heures 49 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 10 heures 31 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 3 heures 4 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 4 heures 19 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 4 heures 57 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 5 heures 56 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 8 heures 5 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 8 heures 24 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 10 heures 6 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 43 min
Question pour un champion

Vidéo de l'Etat islamique : une réponse « de gauche » au djihadisme ? Je cherche encore...

Publié le 26 janvier 2016
Des types sont prêts à nous mitrailler, à nous décapiter, à nous éliminer purement et simplement et nous passons des heures à disserter sur les raisons profondes de leur mal-être, à nous interroger sur notre responsabilité collective dans leur processus de radicalisation.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des types sont prêts à nous mitrailler, à nous décapiter, à nous éliminer purement et simplement et nous passons des heures à disserter sur les raisons profondes de leur mal-être, à nous interroger sur notre responsabilité collective dans leur processus de radicalisation.

Je viens de voir un bout de la vidéo de l'EI, un tout petit bout d'ailleurs parce que c'est inregardable, et je me suis dit que c'était peut-être ça le problème : des types sont prêts à nous faire des choses que nous ne sommes même pas capables de visionner sur un écran d'ordinateur.

 

Des types sont prêts à nous mitrailler, à nous décapiter, à nous éliminer purement et simplement et nous passons des heures à disserter sur les raisons profondes de leur mal-être, à nous interroger sur notre responsabilité collective dans leur processus de radicalisation. Des types veulent faire sauter La Défense, le port de Marseille, l'aéroport de Toulouse et la tour Eiffel et nous nous demandons si un peu plus d'auto-critique, un peu moins d'arrogance occidentale, davantage de social et de tolérance à l'égard de leur vision des rapports hommes-femmes ne leur rendrait pas la joie de vivre dont nous les aurions privé.

 

Spontanément, je n'aime pas beaucoup le concept d'état d'urgence, les militaires dans la rue, les écoutes téléphoniques et les perquisitions au milieu de la nuit. Je n'aime pas non plus le flicage du Web, les interdictions de manifester, les procédures policières opaques, les déchéances de nationalité. Mais j'aime encore moins avoir la trouille de prendre le métro, d'aller au spectacle, de m'asseoir à une terrasse de café ou d'avoir l'air trop juif lorsque je me balade dans la rue.

 

La manière dont le gouvernement réagit à la menace, j'entends pourtant dire, serait liberticide, quasiment l'antichambre du fascisme et, de surcroît, totalement inefficace. Il y aurait, semble-t-il, d'autres réponses, à la fois plus respectueuses des libertés individuelles et plus susceptibles de ramener les brebis égarées dans le droit chemin. Des réponses authentiquement « de gauche » à la furie djihadiste.

 

OK. D'accord. Whatever works.

 

Le hic, c'est que ces fameuses réponses progressistes, ces solutions qui nous sauveraient la vie gentiment, éthiquement, déontologiquement, j'ai beau chercher, j'ai beau me taper toutes les tribunes, les notes de blog, les éditos et les discours de Mélenchon, Autain, Plenel, Liogier, qui vous voudrez en fait qui ne soit pas soupçonnable d'être à la solde de la CIA, des Illuminatis, du grand capital, du judéo-christianisme conquérant ou de l'ultra-libéralisme, elles ne me sautent toujours pas aux yeux.

 

Lutter ici, dans les mosquées radicales ? Vous n'y pensez pas ! Le salafisme serait même un rempart contre le passage à l'acte, bande d'ignorants ethnocentristes ! Se battre là-bas ? Vous êtes dingue ! C'est exactement ce qu'il ne faut pas faire, crétins néo-coloniaux !

 

Mais bon, j'ai peut-être loupé un truc majeur, un tweet éclairant de Cécile Duflot, un statut Facebook lumineux d'Esther Benbassa, le « bon sang mais c'est bien sûr ! » qui me permettrait de signer une pétition pour le retour à la démocratie confisquée par ces crapules vichystes de Valls, Hollande et Cazeneuve en toute bonne conscience. Bah, je vais continuer à chercher. Et si je trouve quelque chose à me mettre sous la dent dans le Monde Diplo ou sur Médiapart, je vous fais signe. C'est promis. Parole de progressiste en rupture de ban.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 27/01/2016 - 16:02
80% viennent de famille athée ??????
Ah oui , d'après la grande prêtresse Dominique Bouzar.(maroco-algéro-corsico-italo ,(ben oui, c'est très tendance le coté métissage), tout s'explique. Heureusement, la réalité que les faits nous donnent à voir rétablit la vérité. C'est plutôt 99%, qui viennent de familles de culture musulmane plus ou moins "modérés", bien que je n'ai jamais compris ce que voulait dire "modéré" en Islam. la lecture sur le site de sa boite "dounia bouzar expertises" d'un article du monde de 2005 : dounia bouzar musulmane de France vous en dira long sur ses problèmes Oedipien qu'elle ferait bien de résoudre au lieu de s'accrocher à l'islam comme un "remède" au rejet de son père, d'elle et de sa mère du seul fait de leur origine Française. Encore une, dont le seul but est de dédouaner, d'excuser, de blanchir le coupable réel, en désignant doctement, l'autre en coupable inattendu !
Kaliste
- 26/01/2016 - 17:42
Il faut les comprendre, si
Il faut les comprendre, pour les combattre ! savoir comment les contrer. comment contrer leurs arguments auprès des plus jeunes, de ceux qui ne sont pas encore engagés. Il faut comprendre le vide qu'ils comblent. D'après le rapport de Dounia Bouzard, 80% viennent de famille athée et une bonne partie de familles restructurées. C'est bien de taper dans le tas, de bombarder, de se donner l'impression d'agir. Mais quid des millions de jeunes qui ont le profil ? Qu'est ce qu'on fait pour éviter d'avoir autant d'ennemis ? La virilité, c'est pas que taper dans le tas. C'est aussi exercer une autorité paternelle bienveillante. Ah oui, j'oubliais, on a tué le père...
superliberal
- 26/01/2016 - 09:52
Intolérable...
Il ne faut pas faire d'amalgame mais les nazis étaient minoritaires en 33. L'islamisation est en marche, si notre gouvernement ne réagit pas la jeune génération de Français Musulmans et la génération à naitre seront nos bourreaux. Va t'on devoir devenir fachos ? ce laxisme est parfaitement intolérable et criminel.