En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

04.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

07.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

01.

Les Espagnols se défoncent aux champignons hallucinogènes

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 25 min 58 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 2 heures 21 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 3 heures 22 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 4 heures 25 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 5 heures 16 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 5 heures 56 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 5 heures 58 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 5 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 18 heures 7 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 50 min 36 sec
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 3 heures 2 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 3 heures 43 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 5 heures 9 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 5 heures 27 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 5 heures 56 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 6 heures 32 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 18 heures 26 min
© Reuters
© Reuters
Le nettoyeur

Le revenu de base : une mauvaise solution à un vrai problème

Publié le 16 octobre 2015
Le revenu de base est une idée de moins en moins marginale, dont on parle de plus en plus. Elle mérite donc d'être examinée de plus près.
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le revenu de base est une idée de moins en moins marginale, dont on parle de plus en plus. Elle mérite donc d'être examinée de plus près.

De quoi s'agit-il ? D'une idée très simple - c'est là toute sa puissance, et aussi tout le problème. L'idée du revenu de base est simple : verser à chaque citoyen un revenu de base minimal, absolument inconditionnel. Pour la gauche, c'est l'aboutissement de la solidarité : chacun a droit à un revenu de base minimal, simplement parce qu'il est citoyen. Pour la droite - Christine Boutin en France, par exemple, a proposé l'idée du revenu de base - ça permettrait de simplifier la bureaucratie qui administre les différentes aides, et ça éviterait l'effet pervers de nombreuses aides au chômage, qui additionnées peuvent être plus rentable que le fait de trouver un emploi. Ce problème n'existe pas avec le revenu de base, puisqu'il est versé sans conditions à tout le monde.

Selon les partisans du revenu de base, celui-ci ne baisserait pas l'emploi, justement parce que quelqu'un qui travaille gagnerait plus que le revenu de base. Il permettrait à un chômeur de choisir l'emploi qu'il veut vraiment, plutôt que n'importe quel emploi, et forcerait les employeurs à mieux payer les emplois les plus pénibles, puisqu'un détenteur de revenu de base aurait le choix entre plusieurs emplois.

Le problème est que ce n'est pas crédible. Des expériences entreprises au Canada et aux Etats-Unis dans les années 70 et 80 ont montré que, de fait, les revenus inconditionnels baissent l'appétit au travail. Et c'est un vrai problème. La possibilité qu'on se retrouve à payer énormément de gens à ne rien faire est réelle et sérieuse, et ça aurait des conséquences graves non seulement pour l'économie, mais pour les gens en question, étant donné que le fait de travailler est une composante importante du bien être pour la plupart d'entre nous.

Le vrai échec du revenu de base, c'est tout simplement sa simplicité. Le chômage de masse est un vrai problème très épineux, mais justement. L'histoire nous enseigne que les solutions simples à des problèmes complexes, le plus souvent, n'en sont pas du tout.

Ceci dit, le renouveau de l'idée du revenu de base est une réponse à des problèmes bien réels. Qu'il s'agisse de la mondialisation, ou de l'automatisation, ou d'autres tendances, la peur du travail précaire, ou du travail tout simplement inexistant, est réelle.

Que faire alors ?

Il y aurait de nombreuses idées beaucoup plus intéressantes à explorer. L'une d'entre elles serait l'abolition des charges sociales sur les bas salaires, voire même des charges sociales négatives, qui baisseraient de manière très importante le coût du travail. Si un employé payé 8€ de l'heure, soit proche du SMIC, coûtait 6€ de l'heure à son employé, plutôt que plus de 10€ de l'heure comme c'est le cas actuellement, de nombreux emplois seraient créés.

Une autre idée serait d'offrir aux travailleurs plus de flexibilité avec l'emploi de leurs diverses cotisations. Tout le monde sait qu'il faut allonger la durée de travail et repousser l'âge de la retraite, mais c'est difficile politiquement ; une solution serait de permettre au salarier de prendre des années de “retraite” maintenant, comme années sabbatiques, pour prendre une pause du monde du travail dans la force de l'âge, quand ils et leurs familles peuvent mieux en profiter. Une autre possibilité serait de permettre aux employés d'affecter une partie de leurs cotisations chômage à leur compte formation, pour pouvoir entreprendre des formations ambitieuses.

Des réformes comme celle-là non seulement résorberaient beaucoup du chômage, mais auraient un impact plus large que simplement économique. Nous avons besoin de travail pour nous réaliser, mais le monde du travail est trop souvent aliénant. De telles mesures offriraient du travail pour tous ceux qui peuvent en avoir, mais permettraient aussi aux travailleurs de lever la pédale lorsqu'ils en ont besoin ; la combinaison des deux pourrait apporter un équilibre personnel, professionnel et familial beaucoup plus facilement.

C'est un peu plus compliqué à expliquer que le revenu de base. Mais la vie est compliquée. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
adroitetoutemaintenant
- 18/10/2015 - 13:29
@Texas
Merci pour votre commentaire. Permettez-moi de dire que de l’avoir traduit par La Grève est une autre preuve de l’imprécision typiquement française. La Grève Des Talents aurait été mieux. Car il ne s’agit en aucun cas des grèves habituelles et si fréquentes des nuls comme la France les connait trop bien mais de la grève des talents qui se fait de plus en plus avec un nombre croissant d’expatriés. Si leur nombre est encore petit, la somme de leurs QI est largement supérieure à celui de l’armée d’invasion. Comme vous le faites remarquer, il a fallu attendre près de 60 ans pour traduire un livre de chevet de toutes les Universités Américaines qui s’est vendu à plus de 10 millions d’exemplaire. L’autre livre de référence aux Etats Unis est un livre français totalement ignoré en France et dont l’auteur est pourtant Français : Frédéric Bastiat ! Il ne se passe pas un mois sans que je reçoive une demande d’un de mes collègues docteur français pour l’aider à s’expatrier car leur raison est toujours « j’en ai marre de soigner les cons pour une pitance et sans même un remerciement» !
Texas
- 17/10/2015 - 12:37
@ adroitetoutemaintenant
Atlas Shrugged n' a été traduit qu' en 2011 , sous le titre " La Grève " , de Ayn Rand . Un livre qui devrait être la Bible de l' opposition .
l'enclume
- 17/10/2015 - 11:41
Un peu de courage messieurs, mesdames les politiques
Ganesha - 16/10/2015 - 19:22 - Je suis libéral, j'espère dans le bon sens du terme. Cela ne m'empêche pas d'être un fervent supporter du "revenu de base", cela depuis de nombreuses années. La première à en parler fut Christine Boutin, j'ai interpellé de nombreuses personnalités politiques, de droite comme de gauche. Les réponses furent toujours négatives. Je suis ravi que ce sujet revienne au goût du jour et, j'espère que pour une fois, la France montrera l'exemple.