En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Zone Franche
77 310 logements sociaux ne servent à rien : merci (les migrants) pour l’info
Publié le 17 septembre 2015
La ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion Marie-Arlette Carlotti a proposé l'affectation de 77 310 HLM vides aux réfugiés. Le scandale n'est pas que l'on trouve des HLM pour les réfugiés mais qu'on continue d'en construire là où ils ne servent à rien.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion Marie-Arlette Carlotti a proposé l'affectation de 77 310 HLM vides aux réfugiés. Le scandale n'est pas que l'on trouve des HLM pour les réfugiés mais qu'on continue d'en construire là où ils ne servent à rien.

Marie-Arlette Carlotti, fraîchement nommée au Haut comité pour le logement des personnes défavorisées, est évidemment dans son rôle en proposant l'affectation de 77 310 HLM vides aux réfugiés. S'il y a des personnes particulièrement défavorisées en ce moment, ce sont bien ces gens qui s'entassent sur des bateaux pour fuir la guerre et le fanatisme.

 

Il est toutefois intriguant qu'au pays de la crise du logement permanente, on puisse dénicher des mètres carrés publics par centaines de milliers en cas d'urgence. Les obsédés de la préférence nationale l'ont d'ailleurs remarqué, qui s'étranglent de rage en se découvrant une passion subite pour les SDF bien de chez nous qui habitent une liste d'attente à défaut d'un trois-pièces-cuisine...

 

L'explication du paradoxe, immédiatement proposée au public par des fact-checkers dont la vocation semble être d'apporter un éclairage progressiste à la complexité de la vie moderne, est pourtant limpide : si ces appartements sont vides, c'est que personne n'en veut ; discussion close, passons à autre chose. Situés, pour la plupart, dans des villes sans tension immobilière, où l'offre privée est suffisante et la demande solvable, ils n'existent que parce que la loi impose 20% de logements sociaux aux communes sous peine d'amende, quel que soit le contexte démographique local.

 

Chez les "désintoxiqueurs" de Libé, on évoque ainsi le cas du Limousin, où 1 900 appartements seraient vides depuis au moins un trimestre, soit 5% du parc social du département. Chez les "décodeurs" du Monde, on préfère se féliciter de ce que, après tout, cette proportion de logements vides, pour impressionnante qu'elle soit en valeur absolue, ne constitue qu'une minuscule fraction des 5 millions de logements HLM recensés en France (1,9% pour être précis).

 

On s'étonnera (enfin, on fera semblant) de ce que ni les uns ni les autres n'en tirent la conclusion logique qu'une loi SRU qui met un Limousin désertifié et une Île-de-France pleine comme un oeuf au même régime foncier n'a aucun sens, nos "vérifieurs de faits" passant pourtant plus de temps à taper sur les communes hors-quota qu'à s'interroger sur le bien-fondé des quotas proprement-dits.

 

Mais bon, pour le coup, tant mieux pour les réfugiés. Du moins ceux qui préféreront le Limousin à l'Allemagne, bien entendu...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
02.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
03.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
04.
La guerre du pétrole n’aura pas lieu. Mais avec Donald Trump qui veut asphyxier l’Iran, on joue avec le feu
05.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
06.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
07.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Bretondesouche
- 18/09/2015 - 08:48
Des églises
Pour les réfugiés qui au passage pourront être baptises
vangog
- 17/09/2015 - 10:16
Si ces logements sociaux sont vides...
C'est pour deux raisons principales: parcequ'ils ont été imposés de façon autoritaire par les lois écolo-socialistes aux communes pauvres, sans leur offrir la possibilité de retour sur investissement!
Et parcequ'il n'y a pas de travail dans ces communes!
Les réserver aux clandestins revient donc à les priver de travail et de revenu, pendant des années, et à les mettre aux crochets des communes pauvres, indéfiniment...
Il faut qu'elle re-migre en Italie, Carlotti!
lexxis
- 17/09/2015 - 09:13
GÂCHIS PUBLIC
Et si l'on imposait à l'Etat d'indemniser les communes lorsqu'il a indûment exigé la construction de logements sociaux qu'il n'arrive même pas à remplir. Avec caducité locale de l'obligation de construire à l'avenir de tels logements (77000 logements à 100 000 euros l'un cela fait quand même près de 8 milliards gaspillé en pure perte et même si certains locaux coûtent un peu moins cher l'addition demeure catastrophique). Les aides à la construction accordées n'importe comment et n'importe où jouent également un rôle de boute-feu...