En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Pour l'exemple
Un nouveau plan de sauvetage pour la Grèce ? Zut alors !
Publié le 19 juillet 2015
Sauver la Grèce, c'est sûrement une bonne chose, mais quelle terrible déception pour nos "rouges-bruns"...
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sauver la Grèce, c'est sûrement une bonne chose, mais quelle terrible déception pour nos "rouges-bruns"...

Lorsque je laisse triompher mes mauvais instincts car, tout comme vous, j'ai parfois de mauvais instincts mais je me débrouille pour ne pas les laisser triompher trop longtemps, ou du moins en public, je regrette presque qu'un accord ait pu être trouvé entre l'Europe et la Grèce.

 

Mon bon côté se réjouit évidemment qu'une nouvelle cargaison de quelques dizaines de milliards d'euros ait pu être imprimée en catastrophe pour payer les retraites et les traitement des fonctionnaires hellènes (c'est le rôle d'un bon côté de faire le distinguo entre des individus comme vous et moi et un pays gouverné de travers) mais, pour le reste, on loupe une magnifique occasion de démonstration in vivo de l'altermonde rêvé par nos deux Fronts, celui d'extrême droite et l'autre.

 

Sans ce compromis de la onzième heure, la Grèce aurait auto-effacé sa dette (qui est simultanément inique et fictive, n'est-ce pas ?), se serait privée de la possibilité d'emprunter à nouveau (mais qui veut vraiment avoir recours aux marchés financiers, cet enfer capitaliste?), serait revenue à la drachme (qui aurait été dévaluée de moitié mais c'est bon pour le tourisme, non?) et se serait transformée en satellite russe (ce qui serait admirable car les Russes n'aiment pas les Américains).

 

On aurait pu alors contempler, tous les soirs au JT, ce que donne l'application pure et intègre du fameux souverainisme rouge-brun que nous promettent Jean-Luc et Marine et ça aurait sans doute vacciné les adorateurs des deux tribuns pour un moment. Alternativement, la Grèce serait peut-être aussi devenue un pays de cocagne où coulent le lait et le miel antilibéraux et nous aurions pu leur emboîter le pas en demandant fissa l'adhésion à la nouvelle Union économique orthodoxe athéno-moscovite et en déclarant la guerre à l'Allemagne.

 

Mais bon, heureusement pour les individus comme vous et moi de là-bas, mon mauvais fond n'a encore pas triomphé ce coup-ci. Alléluia.

 

Des corsaires contre les terroristes ?

 

Si la nouvelle mode, chez les terroristes, est d'attaquer les militaires qui nous protègent, justement, des terroristes, on a un gros problème. On pressent qu'il va falloir inventer une nouvelle institution capable de protéger les militaires pour qu'ils puissent continuer à nous protéger mais on ne voit pas bien à quoi elle pourrait ressembler.

 

C'est qu'ils sont malins, les terroristes. Ils détectent les failles du système et s'y engouffrent prestement. Dans le passé, on avait inventé les corsaires, qui étaient des sortes de pirates légaux qui s'en prenaient à nos ennemis pendant que la marine militaire officielle était occupée ailleurs. Oh, je ne dis pas qu'il faudrait susciter des vocations chez des terroristes gentils qui attaqueraient les terroristes méchants, parce qu'on finirait par ne plus savoir si les bombes qui explosent dans les raffineries de pétrole ou les kalachnikovs qui défouraillent sont à mettre au compte de la bonne ou de la mauvaise cause, ne vous méprenez pas.

 

Non, je dis juste qu'il nous faut de l'imagination, un peu comme lorsque Ségolène promettait, si elle était élue, de faire raccompagner les policières chez elles après leur service, lesquelles auraient probablement eu pour mission de raccompagner leurs raccompagnateurs après qu'il les aient préalablement raccompagnées, si vous voyez ce que je veux dire.

 

Le retour du fameux "mannequin chez Olida" ?

 

Je n'avais jamais réfléchi aux similitudes entre le métier de coureur cycliste et celui de mannequin, sans doute parce que les secondes s'habillent mieux que les premiers. On nous explique pourtant qu'ils souffrent désormais de la même maladie professionnelle : le rachitisme.

 

Officiellement, ce serait parce que les coureurs du Tour de France ont une alimentation optimisée, quand les marcheuses de la fashion week n'ont pas d'alimentation du tout, mais des chercheurs suggèrent que c'est plutôt qu'ils abusent du même genre de substances qui aide à garder la forme en période d'effort. C'est marrant parce que ça donne une idée pour éliminer d'un trait de plume la douloureuse question du dopage dans le vélo : le bannissement des pédaleurs dont l'Indice de Masse Corporelle s'écarte trop de la moyenne comme dans la mode.

 

On aurait de gros cyclistes bien gras ; les gens qui les regardent transpirer dans les cols depuis leur canapé en éclusant de la bière pourraient s'identifier plus facilement ; les boîtes de l’agro-alimentaire qui sponsorisent déjà la voile, comme Fleury-Michon et Olida, pourraient financer des équipes de grimpeurs sans ironie. Bien sûr, ça irait moins vite, mais là encore, ça permettrait aux spectateurs torse nu et en bob Ricard qui aiment cavaler derrière eux le long des routes de tenir le rythme et d'être vus plus longtemps par les collègues restés devant leur télé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 19/07/2015 - 19:04
rouges-bruns ???
Les rouges ont implosé en 1991 (chute de l'URSS), leur doctrine a été rejetée par les peuples qui l'ont subie et les bruns ont été explosés par les bombardements, leur territoire totalement occupé (URSS, USA, GB et France) tandis que leurs dirigeants survivants ont été pendus haut et court par un bourreau américain.
Ces réductions "ad Hitlerum" ou "ad Stalinum" ont aujourd'hui autant d'effet que le Père Fouettard pour des adultes, encore certains sont restés de grands enfants.
Nous sommes en 2015 avec les problèmes de 2015 et les évènements du passé, le communisme et le nazisme, n'ont plus aucune chance de se reproduire car les circonstances de leurs émergences (la guerre de 14/18 et les bouleversements dans les Nations qu'elle a engendrée - voir une carte de l'Europe en 1914 et après la guerre) sont uniques. L'Histoire ne repasse pas les plats, toutes les situations sont nouvelles, tout comme dans les jeux de stratégie, seule la Nature humaine n'évolue pas, et si évolution il y a, cela se fait en dizaines ou centaines de milliers d'années.
langue de pivert
- 19/07/2015 - 18:42
Tu sers à rien ! ☺
Critiquer le F-de-G et le FN n'a aucun sens ! Personne ne peut dire si ils sont bon ou mauvais car ils n'ont jamais servi ! Ils ne servent à rien depuis qu'ils existent ! Bon j'ai peut-être oublié quelque chose ? Au moins le communisme il a servi (il "sert" même encore !) on peut discuter ! Tout ça la faute à cette populace qui vote n'importe quoi depuis 40 ans !
Mike Desmots
- 19/07/2015 - 17:54
@ganesha , WT
Cher Mister Ganesta , juste à titre informatif , le commentaire que vous tentez de tenir s'appelle wishful thinking c'est de l'anglais aussi.....