En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

04.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

07.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

01.

Mladic "transférable" au TPI malgré son état de santé

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

05.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

06.

Collaboration secrète avec la NSA : le scandale qui ébranle le Danemark (et devrait inquiéter l’Europe)

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 33 min 5 sec
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 3 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 4 heures 21 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 5 heures 27 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 6 heures 32 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 7 heures 25 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 7 heures 49 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 8 heures 28 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 8 heures 53 min
décryptage > Environnement
On tremble

Un nouveau délit va être créé : celui "d'écocide"

il y a 9 heures 1 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 1 heure 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 5 heures 7 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 5 heures 43 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 7 heures 12 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 7 heures 39 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 8 heures 22 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 8 heures 46 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Economie
Espoir dans la lutte contre le virus

Vaccins contre Covid-19

il y a 9 heures 6 min
© Reuters
© Reuters
Le Nettoyeur

Résorber le chômage : la solution des charges négatives

Publié le 05 juin 2015
Il y a deux solutions évidentes pour faire diminuer le chômage en France : rendre moins contraignant notre droit du travail, qui rend les employeurs rétifs à tenter leur chance avec un candidat, et faire baisser le coût du travail ( la deuxième étant la plus intéressante ).
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a deux solutions évidentes pour faire diminuer le chômage en France : rendre moins contraignant notre droit du travail, qui rend les employeurs rétifs à tenter leur chance avec un candidat, et faire baisser le coût du travail ( la deuxième étant la plus intéressante ).

Peut-être avez-vous entendu dire que le chômage est un grand problème en France ?

Mais ne vous inquiétez pas, le gouvenement y travaille...

Bon, on pourrait faire autre chose que rire jaune.

Pour les libéraux (c'est mon cas), il y a deux solutions évidentes au chômage : rendre moins contraignant notre droit du travail, qui rend les employeurs rétifs à tenter leur chance avec un candidat, et faire baisser le coût du travail.

C'est la deuxième solution qui est la plus prometteuse. Pour ce qui est de notre droit du travail, les peurs des patrons relèvent autant du fantasme que de la réalité, et certaines réformes, notamment la rupture conventionnelle, ont amélioré la situation. Non, ce n'est pas idéal. Mais pourtant, des milliers d'entreprises françaises acceptent d'employer des millions de gens avec des CDI en droit français, et arrivent néanmoins à survivre.

Le problème du coût du travail est plus important, car il s'agit d'un effet mécanique : si un employé potentiel coûte plus qu'il rapporte, par définition, c'est une perte d'argent pour l'employeur de l'employer. A contrario, si en employant quelqu'un à un prix donné, cet employé génère un revenu supplémentaire au prix de l'embauche, l'employeur gagne plus d'argent et a donc toutes les raisons pour le faire.

Ce n'est pas une coïncidence que le chômage touche en particulier les emplois non-qualifiés, jeunes y compris, c'est-à-dire ceux dont l'emploi rapporte peu à l'employeur, et a contrario les personnes proches de la retraite, c'est-à-dire ceux avec les salaires et les prétentions salariales les plus importantes. Des deux côtés, on retrouve ce même phénomène mécanique.

Quelle est la solution ?

On parle d'abattement de charges. C'est un pas dans la bonne direction. Mais le problème de chômage de masse de la France appelle des solutions encore plus radicales en France : transformer les charges sociales pour créer un barême progressif de charges sociales (qui pourrait, à terme, être fusionné avec la CSG et l'IRPP, mais c'est un autre sujet). Pour les hauts salaires, les charges sociales seraient légèrement plus élevées, avec peut-être, en compensation, au moins au début, une baisse de l'IRPP ou de l'IS. En échange, pour les bas salaires, les charges sociales seraient non pas baissées, mais rendues négatives. C'est-à-dire que l'employé recevrait un chèque de l'Etat chaque mois en complément de son salaire.

Puisque l'effet du coût du travail est mécanique, il est évident que si pour un employeur, le coût de recruter un salarié qui touche 10€ de l'heure passe de 15€, comme c'est le cas aujourd'hui, à, mettons, 9€, l'effet sur le chômage serait radical.

Est-ce que cette mesure élargirait le déficit et la dette ? Sur le long terme (et, sur le court terme, avec des taux historiquement bas, la France a de la marge pour faire des choix ambitieux), tout porte à croire que non, car ce qui détermine le déficit et la dette est avant tout la santé de l'économie. Une économie avec moins de chômage est une économie avec plus de consommation et de production, bref, plus de croissance, et donc une situation fiscale de l'Etat plus saine.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vae Victis
- 05/06/2015 - 22:23
Trop cher !
Même si les charges négatives réduiraient le chômage à coup sûr et augmenterait le pouvoir d'achat, ce dernier serait réduit par l'augmentation des impôts nécessaires au financement d'une telle mesure qui coûterait des dizaines de milliards d'euros ! La France déjà en gros déficit ne peut pas se permettre plus de dépenses !
Anouman
- 05/06/2015 - 19:33
Il y a surtout la troisième
Améliorer le pouvoir d'achat par la baisse des impôts et des cotisations sociales (par diminution des dépenses publiques non indispensables, c'est à dire une grosse partie et de l'assistanat généralisé) et avoir des entreprises qui au lieu de pleurnicher que la vie est dure s'adaptent à la demande.
Le reste (la baisse du coût du travail ne fonctionne pas car cela restreint la demande intérieure qui fait fonctionner l'essentiel de l'économie française) quant au droit du travail il y a certes des simplifications à apporter, comme dans tout le droit français, mais ce n'est pas ça qui va créer le chiffre d'affaire qui fait qu'on embauche pour répondre à la demande.