En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Atlantico Grand Large
Expérience culinaire au Pérou
Publié le 10 janvier 2015
Pour la troisième année consécutive, le Pérou a été distingué comme première destination culinaire mondiale. L’occasion de découvrir sa capitale, Lima, dans une visite guidée par une chef locale.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour la troisième année consécutive, le Pérou a été distingué comme première destination culinaire mondiale. L’occasion de découvrir sa capitale, Lima, dans une visite guidée par une chef locale.

Pour en savoir plus sur le Pérou, rendez-vous sur le site de Peplum

En 2014, le Pérou s’est vu décerner le prix du World’sLeadingCulinary Destination par les World Travel Awards. Le Pérou : première destination culinaire mondiale. Une surprise ? Pas vraiment : ce pays d’Amérique du Sud remporte ce même trophée pour la troisième année consécutive, devançant de grandes destinations culinaires comme l’Italie, l’Inde, le Mexique ou la France. Et en septembre dernier, le magazine Condé Nast Traveler a lui aussi déclaré le Pérou comme « The Future of Gastronomy », l’avenir de la gastronomie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En y regardant de plus près, il est vrai que Lima, la capitale, compte nombre de restaurants parmi les plus réputés du monde. Et que des ateliers de cuisine, des dégustations de cafés et de chocolats et des visites de marché locaux ont fleuri dans toute la ville. Si bien qu’aujourd’hui, la nourriture est peut-être l’un des meilleurs thèmes à travers desquels découvrir la capitale péruvienne.

Penelope Alzamora est une grande chef péruvienne qui, parfois, s’improvise guide privée. Une guide ô précieuse, quand il s’agit de s’aventurer dans un univers infini de couleurs, d’arômes, de textures. La visite commence par le marché. Penelope sait exactement ce dont elle a besoin, mais prend le temps de montrer et d’expliquer les ingrédients, les préparations, ou encore les métiers des artisans et cuisiniers. C’est une habituée, les conversations s’engagent d’elles-mêmes, et les échanges sont riches en sourires et dégustations. Poissons, fruits exotiques, viandes, légumes. Le tour du marché n’est pas terminé qu’il faut déjà poursuivre sa route vers le village de Lurin, à une demi-heure de route au sud de Lima.

C’est là que vivent les parents de Penelope Alzamora, et qu’ils exposent une incroyable collection de céramiques. Penelope fait marcher le business familial, à juste titre, tant les céramiques attirent et envoutent l’œil. Après la visite de l’atelier et l’explication de la fabrication de ces objets d’arts, retour à Lima, dans le district de Barranco, pour enfin mettre la main à la pâte. Directement depuis sa cuisine personnelle, c’est Penelope qui mène la danse. Le repas traditionnel péruvien est préparé avec les ingrédients frais achetés le matin même au marché. Le repas comprend un ceviche, sorte de marinade de fruits de mer typique de l’Amérique latine, des coquilles Saint-Jacques au parmesan et un ragoût de la mer, le tout arrosé du fameux Pisco sour, un cocktail préparé avec du pisco, une eau de vie locale, et des citrons verts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un déjeuner face à l’océan Pacifique, Penelope conduit ses visiteurs dans son quartier de Barranco, ses rues colorées et ensoleillées, à la découverte des artistes locaux. La journée s’achève sur une dégustation de cafés péruviens dans l’un des cafés les plus courus de la ville. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
06.
Voulez-vous savoir quand la droite est entrée en agonie ? En 2010, quand Nicolas Sarkozy supprima le ministère de l'Identité nationale, qu'il avait lui-même créé !
07.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
05.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
julepa
- 10/01/2015 - 15:17
Comment s'appelle ce café?
J'habite à Lima et je confirme que la gastronomie péruvienne est exceptionnelle. Comme je suis aussi amateur de café, je meurs d'envie de connaître le nom de ce café parmi "les plus courus de la ville". Peut-être que je ne le connais pas encore! ;-)