En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 1 heure 16 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 2 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 5 heures 16 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 6 heures 18 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 7 heures 28 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 8 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 11 heures 8 sec
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 11 heures 16 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 1 heure 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 4 heures 58 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 5 heures 31 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 6 heures 56 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 8 heures 28 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 9 heures 11 sec
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 10 heures 29 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 12 heures 8 min
© Reuters
© Reuters
Interview

Manuel Valls : "Je ne lâcherai pas Marseille"

Publié le 20 août 2013
Le Ministre de l’Intérieur était l’invité ce mardi 20 août de RMC/BFM TV. Il a répondu aux questions de l’actualité, brûlante, concernant ses sujets de compétence avant de se rendre à Marseille dans l’après-midi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Ministre de l’Intérieur était l’invité ce mardi 20 août de RMC/BFM TV. Il a répondu aux questions de l’actualité, brûlante, concernant ses sujets de compétence avant de se rendre à Marseille dans l’après-midi.

Alors qu’une treizième victime de règlement de compte est tombée sous les balles lundi soir, Manuel Valls est revenu sur la situation préoccupante de la cité phocéenne, sa contamination par le FN selon Jean-Luc Mélenchon et d’autres sujets.

Marseille

Alors qu’il avait fait de cette ville son cheval de bataille, le ministre de l’Intérieur, interrogé s’il était en train de perdre son combat, a répliqué : "Non je ne perds pas la partie, j'ai toujours dit que cela allait être long et difficile. Marseille a été abandonnée pendant des années. Certains quartiers, les cités, ont été abandonnés. Il y a un an le Premier ministre a décidé de prendre à bras le corps le problème de Marseille. On y a mis plus de policiers. La droite avait supprimé des dizaines de postes de policiers. Il a fallu qu'on prenne les choses en main pour que Jean-Claude Gaudin (le maire UMP, ndlr) décide enfin d’installer des caméras de vidéosurveillance et l'instauration d'une police municipale. Il y a aussi une surenchère des candidats locaux à Marseille car il y a des élections à venir. Le trafic de drogues amène des sommes énormes qui poussent les jeunes à s'entre-tuer. Cet après-midi, je me rends à l'Estaque. Je veux que tout le monde prenne ses responsabilités. Nous allons donner des moyens supplémentaires à la police judiciaire". Conclusion de Manuel Valls : "Je ne lâcherai pas Marseille".

Menace terroriste sur le rail européen

Le quotidien populaire le plus d’Allemagne, Bild, a indiqué qu’'Al-Qaïda projetait des attentats sur les lignes à grande vitesse dans toute l’Europe. Pour le ministre de l’Intérieur,  "elles ne concernaient pas directement la France. Nous avons été prévenus. Mais nous n'avons eu aucun élément probant sur des menaces contre notre pays".

Vidéo YouTube « honte à la police française »

Une vidéo postée sur YouTube, intitulée « honte à la police française » et visionnée près de 660 000 fois mardi 20 août en milieu de matinée montre une arrestation musclée et le comportement agressif de plusieurs policiers, dimanche 18 août à Joué-les-Tours, dans la banlieue de la cité tourangelle. Pour Manuel Valls, "l'enquête est ouverte, l'IGS est saisie. Je n'accepte pas le mot honte. Toute la police n'est pas concernée".

Fuites du séminaire gouvernemental et propos au sujet du regroupement familial

Alors que la rentrée gouvernementale a fait beaucoup de bruit lundi 19 août, sur le fond et la forme, avec un séminaire à l’Elysée sur la vision des ministres de la France à l’horizon 2025, des informations ont fuité sur la teneur des sujets évoqués. Dont le regroupement familial, abordé par Manuel Valls : "Je suis gêné par votre question. Je suis très respectueux du secret des réunions entre ministres. Hier, nous avons eu un séminaire consacré à la France dans 10 ans. La question de la démographie va provoquer des changements majeurs sur le plan économique, alimentaire, sur celui du transport et aussi sur le plan migratoire. En Afrique, il va y avoir 2 milliards de personnes supplémentaires (…) La question du regroupement familial pourrait être posée".

Sa « contamination » par le FN

Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche à la dernière présidentielle, a récemment estimé que Manuel Valls était contaminé par les idées du FN. Voici la réponse du ministre de l’Intérieur : "j''ai dissous les organisations d'extrême droite, néo-nazies. Vous croyez qu'on peut répondre à de tels anathèmes. Si on m'attaque, c'est que je fais la démonstration que la gauche peut réussir dans ce domaine-là. C'est un combat collectif que nous allons réussir. Les attaques des uns et des autres, je m'en fiche".

L’homme, ministre préféré avec 61% de Français satisfaits selon le dernier sondage Ifop publié le 18 août dans le JDD, et que l’on dit ambitieux, a botté en touche à la question sur son souhait de devenir un jour président de la République : "Vous voyez loin ! Je souhaite le succès du quinquennat de François Hollande. Aujourd'hui je ne me consacre qu'à la lutte contre la délinquance".

Vu sur : Lu sur RMC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires