En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 13 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 3 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 4 heures 11 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 6 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

il y a 7 heures 29 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’ultragauche tentée par le terrorisme ?; L’équipe Villani en plein doute; LREM : Stanislas Guerini veut refonder le parti; GPA : le gouvernement ne veut pas (maintenant) de la jurisprudence de la Cour de Cassation
il y a 8 heures 8 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 21 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 1 jour 44 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 2 heures 18 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 3 heures 47 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 5 heures 38 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 7 heures 7 min
décryptage > Economie
Conclusions hâtives

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

il y a 7 heures 49 min
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 21 heures 3 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 21 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 1 jour 1 heure
Game over

Jour de carence des fonctionnaires : c'est terminé

Publié le 21 février 2013
Le gouvernement va abroger cette mesure instaurée fin 2011 et jugée "injuste" et "inefficace".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement va abroger cette mesure instaurée fin 2011 et jugée "injuste" et "inefficace".

"Cette mesure est injuste, inutile et inefficace. Elle est humiliante pour les agents." Dans une interview accordée aux Echos à paraître ce jeudi, la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, affirme que le jour de carence des fonctionnaires a fait long feu et que le gouvernement proposera sa suppression dans le prochain budget. A l'automne 2013, ce jour sera donc de nouveau payé.

Selon la ministre, "l'impact budgétaire du jour de carence est très limité, de l'ordre de 60 millions d'euros pour l'Etat". La journée de carence pour les fonctionnaires en arrêt maladie avait été mise en place par le gouvernement Fillon fin 2011. "L'objectif (...) était de lutter contre un absentéisme en progrès continu et jugé abusif, explique Les Echos. Les 5,2 millions d'agents publics ne sont plus payés le premier jour de leur arrêt maladie". Problème, dans le secteur privé, "en vertu d'accords internes et de conventions, deux gros tiers des salariés du privé, selon les estimations, restent payés par leur employeur durant ces trois jours". D'où un sentiment d'injustice chez certains fonctionnaires.

"Il faut aussi avoir en tête que, si l'on maintient le jour de carence, les employeurs publics seront poussés à faire appel à des mutuelles ou des assurances pour compenser, comme commencent déjà à le faire les grosses collectivités. Cela créerait des différences de traitement injustifiées entre agents et aurait à terme un coût bien supérieur", explique la ministre qui "ne nie pas qu'il peut y avoir, comme dans le privé, des arrêts abusifs contre lesquels il faut lutter. Nous allons renforcer le contrôle des arrêts de courte durée et des arrêts répétitifs. L'objectif est d'arriver à un niveau de contrôle équivalent à celui du privé".

Selon Marylise Lebranchu, la droite avait fait de ce jour de carence "un tract politique en arguant de la comparaison avec le privé, mais cela n'a aucun sens, car les jours de carence d'une large majorité de salariés y sont pris en charge par les employeurs". "Les effets sur l'absentéisme ne sont pas démontrés", affirme-t-elle. "Entre 2011 et 2012, la proportion d'agents en arrêt court est passée de 1,2 % à 1 % à l'Etat, de 0,8 % à 0,7 % dans les hôpitaux, et est restée stable, à 1,1 %, dans les collectivités". "Une étude de la Dares vient en outre de démontrer que l'absentéisme dans la fonction publique n'est pas plus fort que dans le privé", ajoute-t-elle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (54)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cook
- 21/02/2013 - 21:19
@Dedpoulp
Soyons clairs et réalistes, Il n'y a aucune raison de cracher sur la fonction publique. Mais cette décision va fortement diviser les Français.
Je suis indépendants depuis 13 ans et j'ai commencé à travailler à 16 ans, j'en ai 43. Ma retraite ne dépassera pas les 600€ (et dieu sait que je cotise) et malgré une carrière sans soucis d'emploi je vais être retraité à 67 ans. je travaille aussi dans un secteur où les week ends disponibles se comptent sur une main. J'ai un grand respect pour la fonction publique car elle est nécessaire. Maintenant si nous devons tous comparer nos activités professionnelles, nous aurions tous quelques choses à dire et à redire. Mais avouons que cette réforme est plus que maladroite. N'oublions pas que 8,5 millions de gens vivent en dessous du seuil de pauvreté et que 12 millions d'actifs gagnent en dessous de 800€/ mois. Alors à un moment ou on demande de faire des efforts ...Parler "d'humiliation"....humhum !!60 millions d'euros c'est toujours 60 millions d'Euros et un jour de carence c'est pas la mer à boire...juste un rhume..un tout petit. Mais bon rien ne changera dans ce pays.
dedpoulp
- 21/02/2013 - 20:30
vraiment... ras le bol
Je suis fonctionnaire ! Je suis d'accord avec vous ! Il ne fallait pas toucher au jour de carence ! Pour le reste, j'en ai marre de tous ces fantasmes concernant les avantages des fonctionnaires. Je suis policier depuis 25 ans par choix et je ne me plains. Je travaillais dans le privé et j'ai choisi de quitter mon sud natal pour aller assurer la sécurité des parisiens avec une baisse de revenus de 30%. Je travaille la nuit les week-ends jours fériés, j'ai manqué la moitié des anniversaires de mes enfants, la plupart des fêtes d'école et des réunions familiales. Je n'ai pas de 13ème mois. 30% de mes revenus sont versées en primes incluses dans ma paye mensuelle mais ne seront pas pris en compte pour ma retraite. On ne peut pas comparer une PME/PMI avec par exemple le Ministère de l'Intérieur. Mes deux fils ainés travaillent dans des grandes entreprises : mutuelle à un prix dérisoire (la mienne coûte un max), primes trimestrielles, semestrielles, annuelles, de Noel, 13ème mois, CE de fou...
Vous trouvez que je suis privilégié ? Devenez fonctionnaire, les concours sont ouverts à tous. En 32 ans de travail j'ai été arrêté une fois 3 jours, alors vous savez, moi, le jour de carence...
cook
- 21/02/2013 - 20:14
LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.
0 pour les fonctionnaires, 3 pour les salariés du privé et 8 pour les travailleurs indépendants.

.. No comment