En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

04.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

05.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

06.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

07.

Mais quand va-t-on s’apercevoir que le débat entre la santé et l’économie est un faux débat ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 9 heures 12 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 10 heures 11 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 15 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 16 heures 20 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 17 heures 42 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 18 heures 50 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 19 heures 16 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 19 heures 56 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 20 heures 27 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 21 heures 3 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 9 heures 24 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 13 heures 27 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 15 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 16 heures 41 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 18 heures 39 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 19 heures 3 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 19 heures 35 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 20 heures 6 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 21 heures 13 min
Game over

Jour de carence des fonctionnaires : c'est terminé

Publié le 21 février 2013
Le gouvernement va abroger cette mesure instaurée fin 2011 et jugée "injuste" et "inefficace".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement va abroger cette mesure instaurée fin 2011 et jugée "injuste" et "inefficace".

"Cette mesure est injuste, inutile et inefficace. Elle est humiliante pour les agents." Dans une interview accordée aux Echos à paraître ce jeudi, la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, affirme que le jour de carence des fonctionnaires a fait long feu et que le gouvernement proposera sa suppression dans le prochain budget. A l'automne 2013, ce jour sera donc de nouveau payé.

Selon la ministre, "l'impact budgétaire du jour de carence est très limité, de l'ordre de 60 millions d'euros pour l'Etat". La journée de carence pour les fonctionnaires en arrêt maladie avait été mise en place par le gouvernement Fillon fin 2011. "L'objectif (...) était de lutter contre un absentéisme en progrès continu et jugé abusif, explique Les Echos. Les 5,2 millions d'agents publics ne sont plus payés le premier jour de leur arrêt maladie". Problème, dans le secteur privé, "en vertu d'accords internes et de conventions, deux gros tiers des salariés du privé, selon les estimations, restent payés par leur employeur durant ces trois jours". D'où un sentiment d'injustice chez certains fonctionnaires.

"Il faut aussi avoir en tête que, si l'on maintient le jour de carence, les employeurs publics seront poussés à faire appel à des mutuelles ou des assurances pour compenser, comme commencent déjà à le faire les grosses collectivités. Cela créerait des différences de traitement injustifiées entre agents et aurait à terme un coût bien supérieur", explique la ministre qui "ne nie pas qu'il peut y avoir, comme dans le privé, des arrêts abusifs contre lesquels il faut lutter. Nous allons renforcer le contrôle des arrêts de courte durée et des arrêts répétitifs. L'objectif est d'arriver à un niveau de contrôle équivalent à celui du privé".

Selon Marylise Lebranchu, la droite avait fait de ce jour de carence "un tract politique en arguant de la comparaison avec le privé, mais cela n'a aucun sens, car les jours de carence d'une large majorité de salariés y sont pris en charge par les employeurs". "Les effets sur l'absentéisme ne sont pas démontrés", affirme-t-elle. "Entre 2011 et 2012, la proportion d'agents en arrêt court est passée de 1,2 % à 1 % à l'Etat, de 0,8 % à 0,7 % dans les hôpitaux, et est restée stable, à 1,1 %, dans les collectivités". "Une étude de la Dares vient en outre de démontrer que l'absentéisme dans la fonction publique n'est pas plus fort que dans le privé", ajoute-t-elle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (54)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cook
- 21/02/2013 - 21:19
@Dedpoulp
Soyons clairs et réalistes, Il n'y a aucune raison de cracher sur la fonction publique. Mais cette décision va fortement diviser les Français.
Je suis indépendants depuis 13 ans et j'ai commencé à travailler à 16 ans, j'en ai 43. Ma retraite ne dépassera pas les 600€ (et dieu sait que je cotise) et malgré une carrière sans soucis d'emploi je vais être retraité à 67 ans. je travaille aussi dans un secteur où les week ends disponibles se comptent sur une main. J'ai un grand respect pour la fonction publique car elle est nécessaire. Maintenant si nous devons tous comparer nos activités professionnelles, nous aurions tous quelques choses à dire et à redire. Mais avouons que cette réforme est plus que maladroite. N'oublions pas que 8,5 millions de gens vivent en dessous du seuil de pauvreté et que 12 millions d'actifs gagnent en dessous de 800€/ mois. Alors à un moment ou on demande de faire des efforts ...Parler "d'humiliation"....humhum !!60 millions d'euros c'est toujours 60 millions d'Euros et un jour de carence c'est pas la mer à boire...juste un rhume..un tout petit. Mais bon rien ne changera dans ce pays.
dedpoulp
- 21/02/2013 - 20:30
vraiment... ras le bol
Je suis fonctionnaire ! Je suis d'accord avec vous ! Il ne fallait pas toucher au jour de carence ! Pour le reste, j'en ai marre de tous ces fantasmes concernant les avantages des fonctionnaires. Je suis policier depuis 25 ans par choix et je ne me plains. Je travaillais dans le privé et j'ai choisi de quitter mon sud natal pour aller assurer la sécurité des parisiens avec une baisse de revenus de 30%. Je travaille la nuit les week-ends jours fériés, j'ai manqué la moitié des anniversaires de mes enfants, la plupart des fêtes d'école et des réunions familiales. Je n'ai pas de 13ème mois. 30% de mes revenus sont versées en primes incluses dans ma paye mensuelle mais ne seront pas pris en compte pour ma retraite. On ne peut pas comparer une PME/PMI avec par exemple le Ministère de l'Intérieur. Mes deux fils ainés travaillent dans des grandes entreprises : mutuelle à un prix dérisoire (la mienne coûte un max), primes trimestrielles, semestrielles, annuelles, de Noel, 13ème mois, CE de fou...
Vous trouvez que je suis privilégié ? Devenez fonctionnaire, les concours sont ouverts à tous. En 32 ans de travail j'ai été arrêté une fois 3 jours, alors vous savez, moi, le jour de carence...
cook
- 21/02/2013 - 20:14
LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.
0 pour les fonctionnaires, 3 pour les salariés du privé et 8 pour les travailleurs indépendants.

.. No comment