En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 9 heures 26 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 10 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 13 heures 26 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 14 heures 28 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 15 heures 38 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 16 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 17 heures 26 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 19 heures 10 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 19 heures 26 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 9 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 13 heures 8 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 13 heures 41 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 15 heures 6 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 17 heures 10 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 18 heures 7 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 18 heures 39 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 19 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 20 heures 18 min
Remise à plat

Vote du budget : l'UMP parle de "matraquage fiscal" et dénonce un "détricotage" sans réel projet

Publié le 31 juillet 2012
Le nouveau budget est voté ce mardi devant le Parlement. La gauche solde définitivement l'ère Sarkozy.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le nouveau budget est voté ce mardi devant le Parlement. La gauche solde définitivement l'ère Sarkozy.

[Mis à jour à 10h40]

L'ancienne ministre UMP Nathalie Kosciusko-Morizet a jugé que la session parlementaire qui prend fin avait été "quasi exclusivement consacrée à défaire ce qui a été fait" durant le quinquennat précédent. "C'est une session parlementaire qui a été quasi exclusivement consacrée à défaire ce qui a été fait, défaire, annuler, abroger, casser sans rien construire", a estimé Nathalie Kosciusco-Morizet sur Europe 1.


NKM : "on a mis à bas 5 ans de travail" par Europe1fr

"On défait des dispositifs qui permettaient d'améliorer la compétitivité des entreprises, avec la TVA anti-délocalisation, on défait des dispositifs qui permettaient d'améliorer le pouvoir d'achat des salariés avec la défiscalisation des heures supplémentaires", a cité l'ancienne ministre, demandant : "Qu'est-ce qu'on met à la place ?". En revanche, a-t-elle souligné, le Parlement a "surtout" voté "des mesures d'augmentation d'impôts". Qualifiant d'"impressionnante" la liste des impôts qui ont été votés pendant la session parlementaire, elle a affirmé : "Il y en a pour sept milliards, il y en a dans toutes les directions."

De son côté, le président des députés UMP, Christian Jacob, a accusé mardi le gouvernement de se lancer dans un "matraquage fiscal" en commentant l'adoption de la loi de finances rectificative qui prévoit sept milliards de hausse d'impôts supplémentaires. "La ligne du gouvernement précédent, c'était équilibrer dépenses et recettes et ne pas se lancer dans un matraquage fiscal comme l'actuel gouvernement vient de s'y lancer", a estimé Christian Jacob sur France 2.

Thierry Mariani, député des Français de l'étranger, a dit avoir "l'impression que c'est une véritable épuration qui est engagée", avec notamment "la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires" et "l'augmentation des droits de succession", dans un entretien au Figaro du 31 juillet. "Tout est fait pour profiter de l'indifférence estivale pour faire une véritable chasse aux sorcières, affirme-t-il, évoquant également une seconde épuration qui vise certains postes de la fonction publique : préfets, magistrats, diplomates, cadres de la police ou même l'Institut du monde arabe." "Détricoter, c'est bien quand on a un projet alternatif. Or je constate que, pendant cette session extraordinaire, on n'a eu que ce détricotage", a-t-il ajouté sur France Inter mardi matin.

Le député de l'Eure Bruno Le Maire, candidat à la présidence de l'UMP, avait déclaré lundi sur Europe 1 : "Je suis très frappé, dans l'action de ce gouvernement depuis quelques semaines, que Jean-Marc Ayrault et ses ministres se soient donné un mal de chien pour détricoter une à une toutes les mesures prises par Nicolas Sarkozy pour faire face à la crise et essayer de protéger les Français."

 

Le Parlement enterre le "travailler plus pour gagner plus" de Nicolas Sarkozy.

Députés et sénateurs votent définitivement ce mardi le premier acte budgétaire de l'ère François Hollande. Il  élimine la TVA sociale et la défiscalisation des heures supplémentaires, mesures phares de Nicolas Sarkozy, et prévoit 7,2 milliards d'euros de hausses d'impôts. 

Le projet de loi de finances rectificative 2012 prévoit aussi une contribution exceptionnelle sur la fortune et un alourdissement des impôts sur les successions, les donations et les gros patrimoines. A cela s'ajoute un retour partiel à l'âge de la retraite à 60 ans. La plupart des initiatives visent à abroger les mesures du quinquennat précédent. La seule mesure rescapée est le relèvement du seuil de taxation à l'impôt sur la fortune, qui reste fixé à 1,3 million d'euros, épargnant les propriétaires de confortables appartements parisiens.

Le texte met fin à la hausse de la TVA de 1,6 point décidée en début d'année, qui aurait dû compenser une baisse des cotisations familiales dues par les entreprises et s'appliquer en octobre. L'Assemblée nationale doit voter ce budget rectificatif 2012 dans l'après-midi et le Sénat en début de soirée.

C'est le projet de suppression des exonérations sociales et fiscales liées aux heures supplémentaires qui a le plus marqué. D'abord à gauche, en raison d'un cafouillage dans la majorité sur l'entrée en vigueur de la fin des exonérations fiscales. Il est vrai qu'au départ seules la fin des exonérations de cotisations sociales (salariales et patronales) étaient prévues au programme.

Les exonérations sociales et fiscales liées aux heures supplémentaires avaient été votées en 2007, au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Cette mesure était un symbole du slogan "Travailler plus pour gagner plus". La droite accuse donc le PS de s'en prendre au pouvoir d'achat des classes moyennes et populaires. L'UMP a d'ores et déjà prévu de saisir le Conseil constitutionnel de ce budget.

La mise en place du budget 2013 risque d'être un exercice bien plus périlleux pour le gouvernement. Il devrait intégrer l'imposition à 75% de la tranche de revenu supérieure à un million d'euros mais ne devrait pas comporter d'augmentation de la CSG.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Fonky
- 31/07/2012 - 17:48
merci flogo, zobdubateau et
merci flogo, zobdubateau et les autres.
toujours aussi drôle de vous lire.
Bonne vacances
bon quinquennat
flogo
- 31/07/2012 - 16:49
LES DEUX PREMIERS MOIS
de ce quinquenat sont les preuves pour l'avenir que le nouveau président n'est pas à la hauteur de la charge.
*****
- Ce n'est que destruction de ce qui avait été fait par son prédecesseur. Ceci relève de l'enfantillage : c'est moi le chef maintenant alors je me venge pour effacer tout ce qui tu as laissé, pour te rayer de l'histoire !
- Aucune perspective d'avenir avec construction solide, nous sommes dans le flou le plus complet.
*****
la destruction des avantages ce qui est un impôt déguisé
l'augmentation des charges sur les PME
l'augmentation des impôts sur les "riches" : ceux qui gagnent plus de 4.000 euros par mois
le matraquage des plus riches avec sélection pour les copains qui seront épargnés
*****
Tout cela mène à la lutte des classes
et donc à la révolution du peuple qui ne veut jamais revenir en arrière sur ses acquis
*****
Les socialo-communistes sont en cours de destruction de la France
*****
il va être temps d'agir dès la rentrée, dès que le peuple qui prend ses vacances pour oublier, va constater la triste réalité.
*****
Ce n'est plus de l'incompétence, c'est de la connerie!
léonard simon
- 31/07/2012 - 16:33
@altona
Erreur ! Le coeur est à gauche ainsi que le portefeuille